Environnement : Coca-cola produit trois millions de tonnes d’emballage plastique par an

Lundi 8 Avril 2019 - 14:48

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La marque a dévoilé le volume de sa production plastique  dans un rapport de la fondation Ellen MacArthur, en collaboration avec l’Unep.

Le rapport demande la fin de la confidentialité concernant l’empreinte plastique des entreprises et révèle des détails quant aux efforts réalisés par les industries et les gouvernements pour lutter contre les déchets de ces produits et la pollution. Parmi les trente et une entreprises internationales qui ont révélé le volume de leur production de plastique, on retrouve Coca-Cola, Carrefour, Colgate Palmolive, Nestlé, SC Johnson et Unilever.

La production plastique de Coca-Cola équivaut à environ cent huit milliards de bouteilles par an, soit plus d’un cinquième de la production mondiale de bouteilles en polytéréphtalate d’éthylène chaque année, selon The Guardian. Cette nouvelle arrive alors que l’Angleterre prévoit d’adopter un nouveau dispositif de recyclage. En Suède, un système de jetons a été mis en place, il y a plus de trente ans déjà. Les consommateurs ramènent leurs bouteilles en plastique dans des machines de recyclage et reçoivent en retour un jeton qui vaut soit 1 SEK (couronne suédoise) pour une petite bouteille, ou 2 SEK pour une grande bouteille. Le jeton peut ensuite être utilisé pour faire des dons à des œuvres de charité, ou peut être transféré sur un compte PayPal, ou encore peut servir de bon de réduction lors de l’achat de nourriture ou de boisson dans des supermarchés.

"Trouver une alternative au plastique"

En 2017, 85% des bouteilles et canettes ont été recyclées en Suède, alors que le gouvernement visait les 90%. "Le principal défi est de trouver une alternative au plastique", a declaré le PDG de Quantafuel, Kjetil Bøhn. Les émissions de carbone sont plus importantes lors de la production d'un sac en papier que d'un sac en plastique. Kjetil Bøhn ajoute qu’il "est très compliqué de recycler du plastique ; à partir du moment où il est imprimé ou s’il a différentes couleurs, le plastique est altéré ". Au Danemark, Quantafuel a construit une usine pour produire un diesel plus propre à partir de plastique recyclé. Il sert de modèle pour le plastique recyclé dans les hydrocarbures.

Kjetil Bøhn attire l’attention sur la nouvelle directive de l’Union européenne qui inclut pour la première fois les hydrocarbures recyclés comme une partie de la future combinaison d’énergie en Europe. " Cela crée les bases d’un nouveau marché, qui augmentera l’intérêt des grandes compagnies pétrolières et de l’industrie pétrochimique. Tous les producteurs de plastiques seront contraints de le transformer en énergie", a-t-il dit.

Une forte implication est demandée de la part de l’industrie pétrochimique. Dans un rapport sur le problème de l’emballage plastique, McKinsey & Co soutient que l’industrie chimique a potentiellement beaucoup à gagner en créant une nouvelle branche fondée sur le recyclage. Ce qui pourrait générer un bénéfice de cinquante-cinq milliards de dollars chaque année d’ici à 2030. Les spécialistes estiment que si la demande en plastique continue sur cette trajectoire, le volume de leurs déchets  dans le monde va passer de deux cent soixante millions de tonnes par an en 2016 à quatre cent soixante millions de tonnes par an d’ici à 2030. Ce qui ferait de ce problème environnemental déjà existant un problème majeur pour la planète.

Noël Ndong

Notification: 

Non