Faune: la coalition Kibra et le Renape mutualisent leurs efforts pour réduire la consommation de la viande de brousse

Samedi 21 Septembre 2019 - 12:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Réseau national agropastoral et de l’environnement (Renape) a pris part, récemment à Brazzaville, à la mise en place  de la coalition Kibra (Kinshasa-Brazzaville), dont l’action consiste à unir leurs actions pour mieux protéger l’environnement.

La mise en place de la coalition Kibra, couplée  à la campagne multimédia sur les changements des comportements alimentaires, veut à terme lutter contre la réduction de la consommation de la viande de brousse.

En effet, les villes africaines en général et celles d’Afrique centrale en particulier ayant les mêmes problèmes, les initiateurs du projet ont décidé  de fédérer leurs efforts afin de mieux faire face aux problèmes de gestion de l’environnement, aux comportements alimentaires néfastes, à la lutte contre la destruction de la faune et de la flore.

Selon Crépin Telinganou, président du Renape,  les villes de Kinshasa et Brazzaville se distinguent par des chiffres effarants enregistrés dans la consommation de la viande de brousse. Une véritable prise de conscience s’impose afin d’éviter les conséquences qui en découlent suite à ces mauvaises habitudes alimentaires : apparition de maladies d’origine animale et autres, disparition de plusieurs espèces animales... Il a ajouté que la pratique de l’élevage, de la pisciculture et de la permaculture peuvent faire disparaître ces mauvais réflexes.

Pour lui, tout le monde doit être impliqué dans ce combat : hommes, femmes, enfants, sans oublier la société civile et les meilleurs défenseurs de l’environnement gratifiés des  récompenses divers tels le prix du gouverneur de l’environnement, prix grand ami de la terre et de l’air pur initiés par le Renape.

Ainsi, pour pallier la course effrénée vers la consommation de la viande de brousse, la coalition Kibra, s’inspirant du bon  exemple  du Renape, veut intégrer sa vision qui a permis de mettre en œuvre des initiatives louables : écoles propres sans sachets, champs écoles, agri vacances en milieu enfant, centre de formation agri bio, protection des zones humides (la mangrove), journée des enfants autochtones...

Hervé Brice Mampouya

Légendes et crédits photo : 

Un environnement propre dans le Kouilou / Adiac

Notification: 

Non