Journée mondiale de nettoyage de la planète : Congo Action sensibilise les élèves de l’ITA Mombele à la protection de la nature

Lundi 23 Septembre 2019 - 16:58

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le choix de des apprenants de l'établissement africole a été motivé par la volonté de l'organisation non gouvernementale (ONG) et ses partenaires de faire d’eux des ambassadeurs de l’environnement, en portant le message dans leurs milieux respectifs.

L’ONG française Congo Action a célébré, le 21 septembre, la deuxième édition de la Journée mondiale de nettoyage de la planète (World cleanup day) avec les élèves de l’Institut de techniques agricoles (ITA) Mombele, à Kinshasa/Limete. Cette activité, qui a consisté à un jeu sur la durée de vie des déchets dans la nature, avait comme objectif, selon la présidente de Congo Action, Florence Makpolo-Soni, de sensibiliser les jeunes à l’environnement de façon générale, plus particulièrement à la protection  de la nature.

 Florence Makpolo-Soni et les responsables des autres associations du domaine qui se sont joints à Congo Action ont présenté à ces élèves le danger des déchets. En échangeant avec eux sur le bon comportement à adopter, il les ont appelés à éviter de polluer l’environnement en jetant les déchets n’importe où et à ne pas mettre le feu sur certains déchets. « Prenez soin de ne pas jeter les déchets n’importe où. Quand on jette une bouteille d’eau en plastique dans la mer ou dans la nature, si personne ne la ramasse, elle va faire de centaines et de centaines d’années sur place. Cela est de notre responsabilité car notre avenir dépend des gestes que nous posons », a conseillé la présidente de Congo Action.

« Vous êtes nos ambassadeurs. Sensibilisez les autres pour que tous les jours, la population s’adonne aux actions visant à maintenir notre environnement propre », a exhorté, pour sa part, Jean Mangalibi de l'association les Amis de la nature et des jardins (ANJ), qui a également accompagné Congo Action dans cette activité.

Prince Luviluka, de Cleaner RDC, quant à lui, a  expliqué aux élèves que les sachets, bien que constituant un danger, peuvent être recyclés et réutilisés. Faisant référence au programme Eco école RDC, il leur a recommandé de prendre la ferme résolution de ne pas jeter ni brûler les déchets n’importe où.

 

Les élèves enagagés à respecter l'environnement

Après ces échanges, la directrice de l’ITA Mombele, Odile Puludisu, et tous les élèves ont pris l’engagement de gérer désormais parcimonieusement les déchets. « Nous aimerions travailler avec vous dans le sens de protéger notre planète. Le choix des jeunes permettra de véhiculer et propager l’information dans nos différents milieux de vie », s'est-elle convaincue.

Odile Puludisu a pris ainsi l’engagement de travailler en vue de rendre son école propre et de ne plus jeter les déchets dans l’environnement. « Cela est un engagement pris pour toute notre vie. Et, nous sommes des acteurs pour porter plus loin ce message », a-t-elle promis.

Une recommandation particulière a été faite aux enseignants de cet institut en vue de continuer avec ces enseignements dans les salles de classe, pour permettre leur assimilation par les élèves.

Congo Action, note-t-on, est une ONG française fondée depuis 2006. Elle est active dans les domaines de l’éducation et de la formation des jeunes. Elle a été accompagnée dans cette activité par d’autres organisations dont ANJ, Vision environnement, Ensemble pour la délivrance de la nation et l’entreprise Cleaner RDC.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

1- Le dépouillement des réponses des élèves/Adiac 2- La remise des cadeaux par la présidente de Congo Action, Florence Makpolo-Soni/Adiac

Notification: 

Non