Nations unies: la Côte d'Ivoire prend les rênes du Conseil de sécurité

Mardi 4 Décembre 2018 - 13:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le pays assure la présidence de l'institution du 1er au 31 décembre et entend partager son expérience en matière d’opération de maintien de la paix, de reconstruction post-crise, de paix et de stabilité.

 « Notre pays assurera la présidence de cette illustre institution durant la période du 1er au 31 décembre 2018 », annonce le communiqué final du Conseil de ministres tenu en novembre dernier. « Conformément aux priorités du mandat ivoirien, cette présidence sera axée sur le partage d’expériences en matière d’opérations de maintien de la paix de l’ONU ainsi que sur la problématique de stabilité et du développement économique », ajoute le texte.

D’entrée de jeu, un débat de haut niveau présidentiel est prévu le 5 décembre aux Nations unies sur le thème « La reconstruction économique post-conflit, pilier de la consolidation et de la pérennisation de la paix, et facteur de stabilité et de sécurité », en présence du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et du président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Ce débat sera l’occasion pour les participants de démontrer qu’une bonne sortie de crise passe par la redynamisation de l’économie.

Le débat du conseil sera suivi par un débat ouvert qui couvrira les Etats non membres du conseil, sur la coopération entre l'ONU et les groupes régionaux et sous-régionaux afin d'empêcher et de régler les conflits.

En outre, le Conseil de sécurité organisera des points de presse ou consultations sur la Guinée-Bissau, le Soudan du Sud, la région du Sahel et la République centrafricaine. On trouve également dans l'agenda du conseil le Moyen-Orient et la Syrie en particulier.

Elue à la 72e Assemblée générale de l’ONU, la Côte d’Ivoire occupe la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU ce mois de décembre. En lice avec la Guinée équatoriale, elle a obtenu 189 voix sur 192 votants, soit 98,43% des suffrages. Elle fait donc partie des quinze membres non permanents et des cinq permanents du Conseil de sécurité. Ils auront pour mission essentielle d’œuvrer au maintien de la paix et de la sécurité internationale.

Notons que la Côte d’Ivoire occupe ce poste depuis le 1er janvier 2018 pour un mandat de deux ans. Ce sera donc la troisième fois que le pays siégera dans cette instance après les périodes 1964-1965 et 1990-1991. Abidjan avait, par ailleurs, présidé la 49e Assemblée générale de l’ONU en 1994.

Josiane Mambou Loukoula

Notification: 

Non