Présidentielle Guinée 2020 : Marthe Dédé Bokoni, première femme à déclarer sa candidature

Jeudi 10 Octobre 2019 - 21:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Alors que le débat est lancé dans le pays pour un éventuel nouveau mandat du président Alpha Condé, Marthe Dédé Bokoni, cinquantenaire, entrepreneure, femme politique et humaniste, vient d'annoncer sa candidature à la magistrature suprême de son pays, parmi une dizaine d'autres.

 

 La candidature de Marthe Dédé Bokoni n’a pas surpris les Guinéens qui la connaissent bien dans le domaine humanitaire via ses multiples actions menées en faveur du bien-être de la femme et de l’enfant dans son pays.

«  Donner un sourire à un enfant ne doit plus être un simple rêve mais une réalité », tel est le crédo de cette mère qui a fait du bien-être de la femme et de l'enfant son cheval de bataille, à travers Ameg-Association, son organisation non gouvernementale qui a pour but d’améliorer la qualité de soins et de  la vie des enfants de la Guinée, en général, et de l’Afrique, en particulier. 

Active sur le plan humanitaire, elle est aussi impliquée dans les questions liées au genre et à l’environnement. Domiciliée en France, elle s’intéresse de près à la politique de son pays. Candidate aux récentes élections communales, Marthe Dédé Bokoni s’était présentée dans la commune de Macenta  où elle a été élue au conseil municipal, avant de mandater à sa place un membre de son parti. 

Ces communales ont été pour elle une expérience car elle lui ont permis de connaître la Guinée profonde et de toucher du doigt ce qui mine ce pays. Fortement opposée à une révision constitutionnelle, elle s’affiche ouvertement sur les réseaux sociaux et ses prises de parole sans concessions ont fait mouche auprès de la communauté guinéenne comme le témoigne Emery Enego Bavogui, Guinéen vivant en Italie. «  Une première en Guinée, c’est un nouveau virage pour notre pays. Un visage féminin pour un véritable développement économique  et social »,  a-t-il fait savoir.

Même son de cloche pour Giovanni Malagutti qui applaudit le courage de cette militante inlassable. La Guinée, a-t-il dit, «  a besoin d’une femme comme Marthe ; sa volonté et son amour pour sa patrie sont les clés de sa réussite», la désignant comme ambassadrice de sa fondation Malagutti.

Enfin, même si certains de ses détracteurs ne lui donnent aucune chance face au parti au pouvoir, Marthe Dédé Bokoni estime néanmoins qu’il est temps pour la femme de se positionner afin de faire bouger les choses comme l’écrivait Ahmed Sekou Touré dans son poème en hommage aux femmes d’Afrique: « Le progrès et son creuset de bonheur sont en vous (femmes) ». L’heure est donc venue pour les femmes de se démarquer afin de marquer une nouvelle ère dans l’histoire de ce pays.

Née en Egypte, il y a une cinquantaine d’années de parents guinéens,  Marthe Dédé Bokoni est  l’aînée de trois filles. Animée par un fort désir de protéger les autres, elle s’est toujours battue pour l’accès à l’éducation pour tous, la sécurité sociale, la lutte contre les discriminations, la corruption, l’indépendance financière de la femme, le bien-être des enfants sans oublier les personnes du troisième âge.

 

 

Berna Marty

Légendes et crédits photo : 

Marthe Dédé Bokoni

Notification: 

Non