Sud-Kivu et Maniema : la situation humanitaire préoccupe le CICR

Jeudi 12 Juillet 2018 - 19:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’institution internationale alerte que les besoins restent énormes pour soulager la population affectée.

Le Comité international de la Croix Rouge (CICR)/Sud-Kivu indique la situation humanitaire s’est détériorée depuis 2017 dans le sud de la province du Sud-Kivu et dans une partie du Maniema. Aussi la persistance de l’insécurité et les difficultés d’accès aux victimes dans plusieurs zones ont-elles été retenues par le chef sortant du CICR au Sud-Kivu, David Montes, parmi les défis à relever.

L’organisme humanitaire qui a le privilège de dialoguer avec les parties prenantes aux conflits a dit continuer à les sensibiliser au respect du droit international humanitaire. Mais il a reconnu que le plus difficile dans la mission est d’obtenir des parties en conflits de renoncer à faire de la population civile leur cible.

Lucien Dianzenza

Notification: 

Non