Tourisme : un visa en voie d'être mis en ligne

Samedi 27 Avril 2019 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le coordonnateur du Projet d’appui pour le développement des entreprises et la compétitivité (Padec), Benoît Ngayou, a annoncé la nouvelle au sortir de la séance de travail que son unité a eue avec la ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault, le 25 avril à Brazzaville.

Le Padec fait l’objet d’un accord de financement (de prêt) entre le gouvernement congolais et la Banque mondiale. Il est préconisé, dans le cadre de sa mise en œuvre, que les deux parties doivent apporter leur concours financier au niveau du ministère du Tourisme et de l’environnement. C’est à ce titre que l’unité qui gère ce projet, conduite par son coordonnateur, est allée rendre compte à la ministre Arlette Soudan-Nonault de l’évolution du dossier, qui n’est autre que la mise en place du « visa touristique ».

Benoit Ngayou a cependant précisé que ce visa touristique en ligne n’est pas encore disponible et le sera d’ici au mois d’août. « Mais au stade actuel de la mise en œuvre de cette activité, nous avons réussi à recruter le consultant qui devrait appuyer le ministère dans le cadre de la mise en œuvre de cette activité. Il a été recruté par appel d’offres. C’est un consultant chevronné qui a l’expérience. Il a eu à travailler dans plusieurs pays. Nous avons cette chance, avec l’appui de l’Organisation mondiale du tourisme qui nous a guidés dans ce processus de passation des marchés. Le consultant est disponible, il sera au pays dans les jours qui suivent pour pouvoir exécuter la mission qui lui est assignée à ce titre », a indiqué Benoît Ngayou.

Quant au bien-fondé de ce visa touristique en ligne, le coordonnateur du Padec a expliqué que dans le cadre de la diversification de l’économie congolaise, l’accent a été mis sur le tourisme qui occupe un axe prioritaire. A ce titre, il leur revient de le mettre à la disposition des touristes ayant un portefeuille en termes de pouvoir d’achats très élevé pour pouvoir venir au Congo. « Nous aurons plus de ressources en accueillant ces touristes à fort potentialité du point de vue financier. Pour ce faire, il faudrait bien qu’il y ait des outils performants. Et parmi eux, il y a le visa touristique en ligne. Depuis chez eux, ils pourront l'avoir et très vite se retrouver au Congo. Nous avons beaucoup de potentialités à visiter par les étrangers. C’est très nécessaire », a-t-il renchéri.   

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

La séance de travail entre le ministère et le Padec

Notification: 

Non