Treizième édition du Earth hour: la tradition respectée à Brazzaville

Jeudi 4 Avril 2019 - 21:33

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La plus grande mobilisation citoyenne organisée pour la planète, dont le but est de sensibiliser la population aux économies d’énergie, a été célébrée le 30 mars dernier, à travers le monde. La capitale congolaise n’a pas fait exception.

Organisée par le WWF, la première organisation mondiale de protection de la nature, la mobilisation citoyenne qui se tient chaque année a vu plusieurs personnes éteindre leurs lumières et des milliers de monuments emblématiques plongés dans le noir aux quatre coins du monde, pendant une heure (20h30-21h30).

Le responsable de WWF a proposé à tout un chacun de faire la même chose, à l’occasion de la célébration de la treizième édition. « Nous sommes la première génération à savoir que nous détruisons le monde. Et nous pourrions être la dernière à pouvoir y faire quelque chose. Nous avons les solutions, nous avons juste besoin de faire entendre nos voix », a -t-il indiqué.

La Convention de l’Organisation des Nations unies sur la biodiversité a choisi de faire de "Earth hour" l’événement mondial de référence autour de la nature, et ce jusqu’en 2020, année charnière sur le sujet. La biodiversité étant dans la nature, il suffit de lancer la conversation et de proposer d’agir concrètement. « Nous avons toutes et tous un rôle à jouer dans la protection de la nature », a-t-il ajouté.

Comme chaque année, le Radisson Blu M’Bamou Palace Hotel a joué le jeu à travers cette action qui s’intègre complètement dans son programme « Responsible Business ». Pendant une heure, l’établissement hôtelier a éteint toutes ses lumières des lieux publics, notamment le hall, le restaurant, la réception, l’enseigne Radisson Blu …, dans le but de sensibiliser la population aux économies d’énergie. Notons qu’à travers le monde, trois mille cinq cents monuments dont la Tour Eiffel ont été éteints dans cent quatre-vingt-huit pays.

 

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo : Le personnel de Radisson Blu M'Bamou Palace Hotel éteignant les lumières

Notification: 

Non