Afrique-Monde


Afrique-Monde
Vendredi 6 Septembre 2013 - 15:00

Si la question syrienne domine le sommet du G20 à Saint-Pétersbourg (Russie), les dirigeants des pays émergents, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, la Turquie et la Russie pourront s’interroger sur les raisons de leur déplacement

La situation économique mondiale est préoccupante : les monnaies indiennes, turques et brésiliennes sont en chute respectivement de 25%, 11% et 15%. La Chine connaît une croissance ralentie et l’affaiblissement du rouble suscite des inquiétudes chez les investisseurs. Un diplomate français voit en cette crise des pays émergents « une ombre » sur le sommet.

Interrogé par le quotidien français Le Monde, le président du fonds d’investissement PAI Partners, Lionel Zinsou, estime que l’émergence de ces pays est « irréversible ». Selon lui, il ne s’agit pas « d’une rechute dans la ... Lire la suite


Afrique-Monde
Vendredi 6 Septembre 2013 - 13:49

La région Est du Cameroun, frontalière avec la République centrafricaine (RCA), connaît depuis plusieurs mois un climat d’insécurité. Récemment, la mort d'un officier de police en territoire camerounais avait conduit les autorités du pays à fermer puis rouvir la frontière avec son voisin

Plusieurs éléments auraient été confondus comme ayant fait partie ou faisant partie de la Séléka. La RCA a garanti au Cameroun qu'ils lui seront livrés. Un officier de l'armée camerounaise aurait confié, sous couvert d'anonymat, que plusieurs centaines de ces réfugiés sont soupçonnés d'être d'anciens soldats des forces armées centrafricaines, mises en déroute par la Séléka et à la recherche d'une terre d'accueil.

Le Cameroun vient de déployer les éléments de son 81e bataillon d'infanterie motorisé dans la localité de Borongo, pour barrer la route à quelque 800 ... Lire la suite


Afrique-Monde
Vendredi 6 Septembre 2013 - 11:45

Les deux présidents ont avancé dans la recherche de la paix entre leur pays et sont prêts à poursuivre le dialogue

La présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, s'est félicitée des résultats de la rencontre entre les présidents soudanais, Omar el-Béchir, et sud-soudanais, Salva Kiir, qui a eu lieu le 3 septembre à Khartoum (Soudan), grâce aux mesures prises par les chefs d'État, indique un communiqué de l'UA.

Omar el-Béchir s’est engagé à « respecter tous les accords », en particulier ceux concernant le transport et la transformation du pétrole en provenance du Soudan du Sud.

Nkosazana Dlamini-Zuma s'est également réjouie de l'activation par les deux présidents des deux comités créés pour la supervision de la mise en œuvre des accords de coopération créée en septembre 2012, et de leur engagement à poursuivre le ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 5 Septembre 2013 - 20:15

Après la République démocratique du Congo, c'est au Congo de faire les frais des refus de visas pour la France à l'heure de participer aux Jeux de la Francophonie. Sur trente-trois visas demandés pour les athlètes devant participer à ces olympiades, seulement huit ont été accordés par les autorités françaises, empêchant le Congo de concourrir.

Notre pays ne sera donc pas de la fête à Nice pour les Jeux de la Francophonie pourtant placés sous le signe de la solidarité.

Vivement la prochaine édition qui se tiendra à Abidjan en Côte d'Ivoire. Elle devrait soulager les délégations africaines constamment exposées en Europe aux problèmes de visas. Une attitude qui donne envie de suggérer à nos frères ivoiriens d'appliquer aux athlètes français une politique de réciprocité bien sentie.

 


Afrique-Monde
Jeudi 5 Septembre 2013 - 18:30

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, organe chargé de faire appliquer les décisions prises contre ce pays, a décidé « de lever immédiatement les sanctions ciblées contre une liste de 109 personnes, qui comprend le président Rajoelina lui-même », a annoncé le commissaire de paix et de la sécurité, Ramtane Lamamra

Malgré la levée des sanctions imposées en 2010 contre le président de la transition Andry Rajoelina et 108 personnalités de son camp, Madagascar reste exclu de l’organisation continentale. Ces sanctions qui concernent entre autres l’interdiction de voyager et le gel d’avoirs financiers, avaient été prononcées au lendemain de l’expiration d’un ultimatum exigeant du camp Rajoelina, arrivé au pouvoir en renversant le président élu Marc Ravalomanana, qu’il forme un gouvernement de partage du pouvoir.

Pour les dirigeants ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 5 Septembre 2013 - 18:11

Il ne se passe plus de jours désormais sans que la ministre italienne de l’Intégration ne fasse le gros des titres de la presse. Souvent contre elle-même

On l’appelle désormais dans la presse « la plus connue des Kyenge ». Mais, à voir ce que les partis et groupuscules d’extrême-droite disent contre la ministre d’origine congolaise, on peut gager que Mme Cécile Kyenge Kashetu se serait bien passée de cette notoriété-là. Le seul fait d’être la première ministre italienne issue de la diaspora africaine était déjà assez pesant. Fascistes anciens et nouveaux, groupuscules extrémistes de tous bords enrageaient déjà de la voir ministre, elle, une Noire dans cette Italie où la diversité peut se limiter à la rigueur, à la tolérance dans un même bureau d’un Milanais aux côtés d’un Sicilien. Tous des Italiens. Tous des Blancs.

Il n’y a pas longtemps ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 4 Septembre 2013 - 19:00

Le nouveau président élu a prêté serment le 4 septembre au palais présidentiel de Koulouba, près de Bamako, en présence du président par intérim, Dioncounda Traoré, des membres du gouvernement qui ont dirigé la transition pendant 17 mois, ainsi que des diplomates en poste à Bamako

« Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution et la loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’unité nationale, l’indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national […]. Je m’engage solennellement et sur l’honneur à mettre tout en œuvre pour la réalisation de l’unité africaine », a déclaré Ibrahim Boubacar Kéïta avant d’être installé dans ses fonctions.

Après 18 ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 4 Septembre 2013 - 17:57

Une conférence se tient au Vatican avec la participation des grandes sociétés minières. L’Église veut susciter une prise de conscience partagée

C’est une conférence originale que le Vatican va organiser samedi, car elle sort des thèmes de réflexion que l’Église catholique aborde de temps en temps. L’activité minière mondiale, ses défis et ses problématiques, tel est le centre d’intérêt de la rencontre qui s’annonce avec fracas. Initiative du Conseil pontifical Justice et paix, dont le président est l’un des Africains les plus en vue au Vatican, le cardinal ghanéen Peter Appiah Kodwo Turkson, cette conférence est l’aboutissement logique de réflexions menées ici et là par des évêques et des conférences épiscopales autour des dommages importants que cause l’extraction des minerais en Afrique et pas seulement.

Pendant longtemps, seul le pétrole ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 4 Septembre 2013 - 17:00

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s'est entretenu le 3 septembre au téléphone avec le président tchadien, Idriss Déby, président en exercice de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (Cééac), alors qu'il recevait son homologue tchadien, Moussa Faki Mahamat

Laurent Fabius et Idriss Deby Itno ont évoqué les principaux enjeux de sécurité régionale en Afrique, et la candidature du Tchad au siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies pour 2014-2015. Avec Moussa Faki Mahamat, il a été question du rôle majeur joué par les forces tchadiennes au Mali et de la nécessité d'une mobilisation internationale en faveur de la stabilisation de la RCA, aux côtés de la Cééac et de l’Union africaine, pour une amélioration durable de la sécurité dans le pays et la région.


Afrique-Monde
Mercredi 4 Septembre 2013 - 16:29

L’opération s’inscrit dans le cadre du programme de rapatriement lancé l’an dernier par le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR)

Des bateaux transportant plus de 350 réfugiés ont traversé la rivière Oubangui vers la République démocratique du Congo (RDC) le 3 septembre, portant ainsi à plus de 100 000 le nombre total de personnes rapatriées depuis le Congo.

Le trajet a duré une heure pour rejoindre Buburu dans la province de l’Équateur, au nord de la RDC. Sur place, les réfugiés ont été transférés vers un centre de transit géré par le HCR.

« Ils ont chacun reçu un repas chaud avant de se faire enregistrer, de passer toutes les formalités administratives et un examen médical. Les personnes qui vivent dans les zones près de Buburu retourneront chez elles aujourd’hui. Les autres passeront la nuit au centre de transit et seront transportées vers ... Lire la suite

Pages