Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Vendredi 6 Septembre 2019 - 15:19

Le but du projet est de valoriser la culture des deux pays de manière générale et particulièrement la musique en vue de construire un « vivre-ensemble », gage du bien-être commun et du développement des peuples. 

Pool Malebo Music Awards est une initiative portée par un groupe de culturels des deux rives du Pool malebo, ayant la ferme assurance que la culture, entendue comme patrimoine sous toutes ses formes conjuguées à la créativité, est à la fois un atout et un outil crucial pour la reconstruction et le relèvement des villes.

Le lancement des activités de la première édition, prévue à Kinshasa, a eu lieu le 31 juillet dernier, au village « Chez Ntemba », dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Il a connu la participation des journalistes chroniqueurs de Brazzaville qui ont traversé le Pool pour la circonstance.

« Nous avons mis ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2019 - 19:14

La huitième exposition annuelle de la Rencontre internationale d’art contemporain (Riac) s’est ouverte par une inauguration privée, le 4 septembre, à l’institut français du Congo (IFC), en présence des auteurs des œuvres picturales exposées, des organisateurs et participants au rendez-vous culturel ainsi que de quelques invités.

Sept pays au total (Congo, Côte d’Ivoire, Cameroun, Sénégal, Ouganda, Mali et Rwanda) participent à l’exposition de la huitième édition de la Riac. Chaque œuvre qui orne le hall de l’IFC est synonyme de création et donne naissance à un nouveau monde, à de nouvelles créatures ni complètement humaines ni complètement animales, encore moins complètement légendaires. L’exposition présente une panoplie de créations variables réalisées entre 2018 et 2019. On y retrouve, comme fil principal, des êtres hybrides, des ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2019 - 21:19

Socialisme scientifique contre socialisme bantou. En 1968, après l’épilogue du 4 septembre matérialisé par la démission du président Alphonse Massamba-Débat, le procès-verbal de son éviction était dressé. Promue à être claironné par voix d’hérauts dans tout le pays, sur  des places publiques, dans des enceintes ou des espaces ouverts, l’énumération des torts présidentiels faisait grand cas du coup de force contre le socialisme scientifique. Le président déchu était accusé et raillé d’avoir voulu imposer une idéologie dite socialisme bantou à la place du socialisme scientifique devenu canonique par la grâce du congrès de juillet 1964.

Cette accusation était loin d’être une simple vue d’esprit, une rhétorique qu’entonnent en pareilles circonstances les tombeurs d’un régime. Après le soulèvement des 13, 14 et 15 août 1963 et l’arrivée ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2019 - 20:48

Doit-on parler de rentrée littéraire française ou francophone, tant les auteurs qui font cette rentrée en France sont éclatés dans tout l’univers francophone ? Parmi les trois cent trente-six romans français à paraître depuis août jusqu’en septembre, on retrouve aussi bien des Belges comme Amélie Nothomb ou des Camerounaises comme Léonora Miano. Mais peu importe ce débat, ce qui compte c’est que ces auteurs devront se frayer un chemin vers les lecteurs et aussi vers les prix littéraires d’automne pour les plus vernis dont les romans auront captivé notre attention.

En attendant, dans cette revue hebdomadaire, nous vous proposons deux romans qui ont retenu notre attention et dont l’un est totalement en phase avec l’une des actualités phare de notre époque : le changement climatique.

Patrick Deville publie « Amazonia » (Seuil)

Avec « Amazonia », ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 6 Septembre 2019 - 13:46

Aux quatre coins du globe, la terre sera bonne pour tout le monde ou ne sera pas. Les hommes, évidemment, ne renonceront à la vie telle qu’elle se déroule sous nos yeux ; ils s’adonneront au travail dans toutes ses dimensions.

Pour tout dire, la terre appartiendra à ceux qui ne se croiseront pas les bras dans le dessein inespéré de voir du ciel tomber la manne de la subsistance. Non, de là-haut ne tombera rien en dehors de ce qui est entré dans les mœurs depuis la nuit des temps.

Ici-bas, les agriculteurs prendront les portions de terre qui leur reviennent et continueront à produire tant que la terre sera fertile, laissant les fainéants à leur incurie ; les industriels élèveront leurs usines sur des périmètres acquis à grands frais, peut-être aussi par la ruse ou par la force ; les riches, les touristes et les intellectuels investiront gratte-ciels, espaces de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2019 - 21:21

Le tout dernier maxi single de l'artiste comprend, outre le titre phare, deux autres dont " Cent-cent" et "Dodanes". A travers cette oeuvre, il présente également la nouvelle danse Bouengo.  

Le dernier single de Prince Juvet Malonga alias Likala Moto se joue dans tous les lieux d’ambiance dans les quatre coins de la République. D’une bonne sonorité à l’oreille, il raconte l’histoire d’une dame qui se plaint de ce qu’elle n’est pas dans un foyer alors qu’elle présenterait toutes les qualités requises pour une femme capable de gérer un ménage. Le message de l’artiste musicien est que la beauté n’a jamais été un passeport pour aller dans un foyer. Une situation qu’il assimile à une sorte de malédiction puisque cette dernière fait la ronde des églises pour chercher une solution divine. Likala Moto arrive dans la musique en 2005 et crée son propre ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2019 - 20:56

Victor Hugo clamait dans sa dernière gerbe, « Tous les hommes sont l’Homme ». Dans ce même élan humaniste, le poète congolais cogite sur les écueils existentiels de son temps, écueils dont la cause ne provient ni de la volonté divine ni des calamités naturelles, mais des hommes.

Avec une poétique un tantinet proche du courant de la négritude, Gaëtan Ngoua livre quatre-vingt-quatorze textes engagés dans un recueil de cent-quarante-deux pages aux éditions Cana. Face aux laideurs de la société contemporaine, il se définit comme ce « poète de la galère » (p.32), qui partage l’humaine condition, en s’identifiant à travers la victime (p.11) ou le bourreau (p.51).

Le poète est porteur d’un message à la fois de révolte contre les démons de destruction dissimulés en chaque être humain, et de paix, par l’invite pressante à l’altruisme et au ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2019 - 20:49

« Les immortels de la rumba congolaise – devoir de mémoire »,  tel est le titre de l’ouvrage que s’apprête à sortir Herman Bangi Bayo aux éditions Mont de Cistal en ce mois de septembre.

Herman Bangi Bayo est journaliste, écrivain, poète, opérateur culturel ou encore manager,  il est acteur du temps d’aujourd’hui, témoin du tempsd’hier pour ne pas le voir sombrer dans l’oubli. Dans son livre, à paraître prochainement, il dresse le portrait en une centaine de pages de vingt-cinq immortels de la rumba congolaise.  Une sorte de portrait de famille où l’on y retrouve les Paul Kamba, Papa Wemba, Tabu Ley Rochereau et autres tous aussi célèbres,  qui ont  contribué à ce que la rumba dépasse les frontières. Pour que cette rumba à travers les « immortels » d’Herman puisse voyager encore à l’international, l’auteur a également fait ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 4 Septembre 2019 - 19:43

L’organisation de l'événement à l’Institut français du Congo (IFC) de Brazzaville s’inscrit dans le cadre de la célébration du 197e anniversaire de l’indépendance du Brésil survenue le 7 septembre 1822.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu, le 3 septembre, en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Henri Djombo, et de plusieurs diplomates accrédités au Congo ainsi que les conseillers du président de la République. Le lancement de la Semaine du cinéma brésilien cadre également avec la «rentrée» à l’IFC de Brazzaville, a indiqué Marie Audigier, sa directrice déléguée. «Nous sommes heureux de lancer cette rentrée avec la Semaine du cinéma brésilien. Je suis particulièrement heureuse de ce partenariat avec l’ambassade du Brésil », a-t-elle déclaré.

L’ambassadeur du Brésil au Congo, Raul de Taunay, a ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2019 - 20:53

Sur les vingt candidates retenues après le casting, treize restent en lice pour la dernière étape de la première édition de la compétition.   

La finale de la première édition de l’élection Miss Ecologie, prévue initialement en juillet, aura donc lieu le 15 septembre au Privilège club. La soirée électorale affiche treize candidates âgées de 18 à 28 ans, d’origine africaine et mesurant minimum 1,65 m.

Durant trois mois, les prétendantes au titre de Miss Ecologie ont eu des séances de préparation théoriques et pratiques. Ces dernières leur ont permis d’acquérir des notions en leadership, entrepreneuriat, développement personnel, écologie et développement durable. Aussi, les candidates ont pu apprendre des techniques de défilé, de prise de paroles en public et d’interviews, de shooting et d’élégance.

 « Miss Écologie n'est pas un concours ... Lire la suite

Pages