Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Mardi 21 Janvier 2020 - 17:30

Le Centre national de l’Institut international du théâtre(IIT), section Brazzaville, a tenu, le 18 janvier, dans la salle de conférence du ministère de la Culture et des Arts, son assemblée générale locale au cours de laquelle Yvon Wilfride Lewa-Let Mandah, president du bureau exécutif congolais de l’IIT, a parlé des avantages que les adhérents bénéficient de cet institut.  

 Sept points ont été à l’ordre du jour parmi lesquels la vulgarisation des statuts et du règlement intérieur du centre du Congo de l’IIT, et l’élection des membres du bureau de coordination de Brazzaville. L’Institut international du théâtre est la plus grande organisation mondiale dans les arts de la scène, il a pour partenaire officiel l’Unesco.

Cet institut a vu le jour en 1948 sous l’égide de l’Unesco et d’experts du théâtre et de la danse. La République du Congo ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 21 Janvier 2020 - 14:15

Dans le cadre du Festival mondial de musique des femmes d’ici et d’ailleurs qui se déroulera du 31 juillet au 02 août, au Canada, les artistes féminins peuvent postuler en envoyant leurs dossiers au plutard le 30 avril.

Le Festival mondial de musique des femmes d’ici et d’ailleurs est un organisme à but non lucratif, créé pour produire et faire connaître des artistes musiciennes qui émergent au niveau local, régional, national et international. Il réunit, à la fois, des artistes confirmés et quelques pépites de scène peu célèbres.

Le festival a connu sa première édition en été 2012, avec pour mission de promouvoir et de favoriser l'expression artistique des femmes dans un contexte de pluralisme culturel. Il se veut une vitrine d’éclosion et d’expression de talents féminins autour de la musique de différents genres et styles. En effet, comme ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 21 Janvier 2020 - 14:00

Dans l’univers et la philosophie « Totally Megalo », l’auteure évoque les notions d’estime et d’amour de soi dans le contexte professionnel.

Présentation officielle du livre Paris la Défonce d'Elisabeth Ndala le mardi 28 janvier à l’hôtel Pullman Paris La DéfensePour cet ouvrage qui sera présenté officiellement le mardi 28 janvier prochain, à 18h30, à l’hôtel Pullman Paris La Défense, l’auteure nous offre une immersion dans l'univers d’un cadre supérieur.

Ce récit, vivifiant et haletant comme une piqûre d’adrénaline, ne laisse guère le temps au lecteur de reprendre son souffle. C’est entre les mots et les maux d'un homme dont le succès professionnel est l’addiction principale qu’Elizabeth Ndala interroge sur le sens de l’humanité au cœur d’un monde du travail où prime la performance.

L’écriture est une psychanalyse. Dans la présentation de sa théorisation issue de l’investigation de processus mentaux, les phrases claquent : « Que de l’élite autour ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 20 Janvier 2020 - 18:24

Recueil de poèmes paru en octobre 2019, aux éditions Renaissance Africaine, « La mue des soleils insoupçonnés » de Malachie Cyrille Roson Ngouloubi a fait l’objet d’une présentation-dédicace le 18 janvier, à l’Institut français du Congo (IFC) en présence des écrivains, élèves, étudiants et amoureux de la poésie.

Lors de cette cérémonie, le panel se composait de Malachie Cyrille Roson Ngouloubi, auteur du livre « La mue des soleils insoupçonnés » ; Rosin Loemba, à la modération et présentation ainsi que de Fidèle Biakoro et Laure Dimix pour la critique croisée.

Présentant sommairement l’ouvrage, Rosin Loemba a souligné que celui-ci est un long poème, résumé en trois sous-titres dédiés spécialement aux écrivains : Assia Djebar (Algérie), Tchicaya U Tam’si (Congo-Brazzaville) et Léopold Sédar Senghor (Sénégal). A travers la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 20 Janvier 2020 - 19:04

La rencontre  itinérante de la bande dessinée Dikouala Bulles a organisé, les 17 et 18 janvier, à Pointe-Noire un atelier de formation sur l’écriture des scénarios à l’endroit des jeunes bédéistes.

C’est dans le souci de vouloir rendre populaire la bande dessinée (BD) au  Congo en général et à Pointe-Noire en particulier que la rencontre itinérante de la BD Dikouala Bulles que dirige l’auteure, dessinatrice et illustratrice, Jussie Nsana, que cet atelier a été organisé afin de former les jeunes appelés à exceller dans le 9e art. En dehors de leur passion pour la BD, les jeunes doivent se former afin de se professionnaliser dans ce métier.

Cette vision a été aussi partagée par le formateur Andrad Pathis Talansi, artiste, bédéiste, auteur,  illustrateur qui a, durant les deux jours de formation, apporté ses connaissances aux jeunes très ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 20 Janvier 2020 - 17:30

La pièce « Bye Bye la bête », une production de la Compagnie théâtre des Sans voix, de l’artiste comédien Gilfery Ngamboulou, sera jouée à Brazzaville, le 24 janvier, à l’Institut français du Congo, et à Pointe –noire, les 25 et 26 du même mois à l’Institut français de Pointe-Noire et à l’espace culturel Yaro.

 C’est pour la première fois que cette pièce sera mise en scène. Elle a été montée avec les comédiens professionnels de Pointe-Noire. « Nous avons eu la résidence de création en septembre et novembre. Nous sommes les passionnés du théâtre avec ou sans argent ; nous le faisons parce que le théâtre nous a choisis, nous sommes obligés de défendre ce métier. Certes il y a des difficultés, on résiste. », a fait savoir Gilfery Ngamboulou, artiste comédien  et metteur en scène congolais, directeur de la Compagnie théâtre ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 18 Janvier 2020 - 17:21

Un mois et demi après la disparition du patron de l’orchestre Choc Stars, aucun écho n’est fait d’un quelconque programme funéraire à ce jour alors que le retrait de sa dépouille de la morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo, où il avait rendu l’âme le 4 décembre, avait laissé croire à l’imminence de ses obsèques.

Annonce publiée sur Facebook une semaine après le décès de Ben Nyamabo D’aucuns en viennent à penser que Ben Nyamabo a été oublié par les siens. En effet, comment penser autrement dès lors que, le mercredi 22 janvier, sa dépouille va totaliser cinquante jours à la morgue. Nul n’aurait imaginé qu’elle y passerait un si long moment sans que l’on ne sache d’ailleurs trop pourquoi. Un drôle de silence s’est installé après les deux semaines qui ont suivi le décès et se prolonge un mois et demi plus tard. Au début, des publications sur les réseaux sociaux annonçaient, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 17 Janvier 2020 - 15:15

Récit autobiographique de l’auteur publié l’an dernier aux éditions L’Harmattan, « Les parcours d’un idéaliste » retrace ses expériences, ses émotions et son bonheur, tout en portant un regard sur les motifs de ses choix, actions et espoirs.

Dans la vie, il arrive parfois qu'au bout d’un certain parcours, il soit nécessaire de marquer une pause et de se retourner pour voir et apprécier la qualité du mouvement accompli, de ses motivations et pour juger de la nécessité ou non de le poursuivre. C’est au vu du temps qui nous gouverne que Christophe Bouramoué a pris l’option de subsister à travers ce récit autobiographique de deux-cent quatre-vingt-trois pages structurées en quatre chapitres.  

« Les parcours d’un idéaliste » est l’histoire de l’enfant et écolier des Plateaux, du collégien et lycéen de Brazzaville, de l’étudiant de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 18 Janvier 2020 - 12:36

La mort de Christine Tshiabu est l’un des sujets qui alimentent les conversations des Kinois depuis qu’elle a rendu l’âme le mardi 14 janvier à deux heures du matin à la Clinique Ngaliema.

 La veuve Moloto, Christine Tshiabu, à l’occasion d’un concert de Gael (DR)Internée depuis une semaine et demie dans une formation hospitalière de Kinshasa, la défunte a été admise à Ngaliema dans la journée du 13 janvier. La veuve Moloto née Christine Tshiabu était mal en point depuis un moment, a dit au Courrier de Kinshasa un proche de la famille qui se trouvait à Ngaliema quand elle est passée de vie à trépas. Plusieurs Kinois l’avaient découverte lors de son témoignage aux funérailles de son défunt époux. La grande communauté chrétienne congolaise loin de se montrer indifférente est bien touchée par cette disparition qui lui rappelle la douloureuse perte d’Alain Moloto pleuré à chaudes larmes en août 2013. En effet, plus d’un ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 15 Janvier 2020 - 16:39

Presque centenaire, le doyen des sculpteurs congolais décédé à l’âge de 94 ans, le lundi 13 janvier, en début de soirée, laisse à la postérité de nombreuses œuvres dont la plus connue est le célèbre Batteur de tam-tam, emblème de la Foire internationale de Kinshasa (Fikin).

Feu André Lufwa posant à côté d’une reproduction réduite du Batteur de tam-tamPremier à avoir annoncé la triste nouvelle du décès d’André Lufwa Mawidi, le média en ligne Eventsrdc.com tenait de son petit-fils, Ricky Lufwa, que l’état de santé du patriarche était précaire à la suite d'une fracture du bassin. « Durant tous ces jours, notre grand-père avait l’air très fatigué. Ce qui empêchait les médecins à l’opérer », a expliqué ce dernier. L’on savait déjà que l’artiste était mal en point à travers une livraison de médiacongo.net du 10 janvier qui tirait déjà la sonnette d’alarme. Elle annonçait qu’il était « entre la vie et ... Lire la suite

Pages