Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:36

Selon les statistiques, le nombre total de voitures dans le monde avait dépassé le milliard de véhicules en 2010. Ce chiffre est estimé aujourd’hui à 1,2 milliard de voitures dans les quatre coins du monde.

L’année dernière, le total des ventes de véhicules neufs s’élevait à plus de 90 millions, mais les estimations suggèrent que les ventes annuelles pourraient monter à 127 millions d’ici 2035, ce qui porterait le nombre total de véhicules à deux milliards ou plus. Ces calculs incluent les voitures de particuliers, les camions légers, moyens et lourds, ainsi que les autobus.

Un autre facteur qui ne permet pas d’établir un calcul exact : les exigences d’enregistrement d’une carte grise et de déclaration sont différentes selon les pays, et un petit nombre de véhicules peuvent rester sans immatriculation au cours d’une année donnée.

En France, le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:45

Paru aux éditions L’Harmattan, ce recueil de sept contes issus du patrimoine culturel Kongo est le fruit de la mémoire de la mère de l’auteur.

Si la figure de la femme est chère à Léopold Sédar Senghor, elle ne l’est moins à Georges Mavouba-Sokate. Par ce titre, il fait l’éloge de sa mère, une véritable bibliothèque, pour son patrimoine culturel qu’il a su lui transmettre. Anonyme, elle est le dépôt du savoir ancestral transmis de génération en génération par l’entremise de la tradition orale, faite de contes, de fables et renfermant des enseignements riches en morale.

Comme sa mère jadis, l’auteur, au moyen de l’écriture, s’assigne la tâche de transmettre aux lecteurs ces précieux enseignements capables de faire d’eux des références et modèles de la société. Par ces contes dans lequel le surnaturel, l’invraisemblable rejoignent le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:45

En préparatif de ses vingt-cinq ans d’existence, le groupe de théâtre l’Agora, de la paroisse Saint-Pierre-Claver de Bacongo, a offert un spectacle inédit le jeudi 11 juillet à l’Institut français du Congo (IFC) de Brazzaville. « Le chef de famille malgré lui », l’une des pièces du dramaturge congolais, Jean-Marie Bamokena, a été mise en scène avec brio devant un public nombreux.

Dès 19 h 00, la salle Pierre-Savorgan-de-Brazza de l’IFC était presque archicomble. Les minutes qui suivent, les lumières ont été éteintes du côté du public pour faire découvrir le décor dans lequel s’est déroulé un spectacle théâtral très attrayant et de haute facture. Des acteurs de talent ont défilé les uns après les autres pour faire vivre les différentes intrigues qui constituent la pièce tragi-comique « Le chef de famille malgré lui».

Il s’agit ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:45

A l’occasion des 30 ans de la maison de production mythique TAMARIS, le 23 juillet 2019, le fondateur de cette société, Jean-Pierre Ngombé, ancien ministre et figure de la construction du système éducatif au Congo, s’est confié à notre rédaction.

Dans une interview exclusive, il invoque cette maison, une success story léguée à la postérité et dont certains grands musicien, notamment Koffi Olomidé, Aïcha Koné, Zaïko Langa-Langa ou encore Tshala Muana se souviennent.  Du point de vue de certains spécialistes l'envol de Tamaris se compare à celui de Tamla Motown, la grande maison de disques de Berry Gordy qui lança Les Jackson Five, The Supremes et autres tel que Stevie Wonder. »

 Les Dépêches du Bassin du Congo (L.D.B.C.) : Après une longue carrière en politique, d’où vous est venue l'idée de reconversion ?

Jean-Pierre Ngombé (J.P.N.) : Mon amour ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:51

Publié aux éditions Vives voix ‘’Amadou Mahtar Mbow une vie, des combats’’, est un roman, un essai politique, une poésie de l’humain et un traité de vie. Dans Ce livre, Hamadou Anne dresse un portrait de ce ‘’patriarche’’ engagé pour la construction du Sénégal et l’achèvement du projet panafricaniste de par l’éducation, la souveraineté, la justice et l’amitié entre les peuples.

A travers cette œuvre biographique, Hamadou Anne présente à la jeunesse sénégalaise, en particulier, africaine, en général, un modèle d’engagement, de vertu et de constance. L’Afrique a besoin de figure, de boussole comme Amadou Mahtar Mbow, considéré comme repère pour guider la jeune génération africaine actuelle vers les lendemains meilleurs. « Aujourd’hui, on est à un moment où les passions tristes et les confusions émergent, les nationalistes et les ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 21:26

Parmi plusieurs initiatives menées, Miss Congo Diaspora est l’une des activités de cette diaspora la plus intégratrice de par l’audience qu’elle génère. Fédérateur et rassembleur des communautés étrangères au Sénégal, la 3e édition de Miss Congo Diapora Sénégal, au delà de la mise en valeur de la beauté ainsi que de la culture congolaise, a une dimension sociale et entrepreneuriale. Yvan Kelly Zing, président du comité d'organisation, nous éclaircit sur cet évènement.

Les Dépêches du Bassin du Congo (LDBC) : Pouvez-vous nous présenter cet événement ainsi que ses objectifs ?

Yvan Kelly Zing (YKZ): Le concours Miss Congo Diaspora Sénégal est un programme annuel de la diaspora congolaise au Sénégal qui permet aux plus belles femmes de notre diaspora de concourir devant un jury qualifié. Sélectionnées suivants plusieurs critères, les candidates ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:45

KHP est un dessinateur congolais, actuellement résidant en France, dont le parcours inspire le respect. Artiste hors pair, sa singularité se remarque tant par sa technicité particulière, sa discrétion, sa modestie que son attachement à ses racines.  

Le secteur africain de la bande dessinée est quelquefois très influencé par les modèles graphiques occidentaux. Peu sont ces artistes comme KHP qui arrivent à se distinguer de la masse.  Ses techniques, sa créativité et son amour pour cet art octroient de plus en plus à l’artiste de la visibilité. Pour preuve, il a participé en janvier au Festival international d’Angoulême et a remporté en mars le prix de la Presse panafricaine 2019 grâce à son dernier album, Les dessous de Pointe-Noire. Ce qui est flagrant, c’est que toutes ses réalisations sont entièrement faites au stylo à bille sur du papier canson. La ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 19:15

Le casting de la deuxième édition de l’élection Miss Maman Toubbi aura lieu le 19 juillet au Gold hôtel (centre-ville de Brazzaville). Au total vingt-deux candidates passeront le casting pour ne retenir que quinze d’entre elles.

Venues de différents départements du Congo, ces quinze candidates vont se mettre aux prises pour arracher la couronne de l’élection de la femme ayant le plus de rondeurs. En effet, l’élection Miss Maman Toubbi est un concept lancé par Caddy Bongo Longuele (promotrice de cette compétition de beauté) pour valoriser la femme africaine avec ses rondeurs.  

La différence avec des élections plus ou moins similaires surtout celle qui se tient au Congo, c’est que Miss Maman Toubbi se déroule comme toutes les autres compétitions de beauté, avec un passage prévu en bikini, ce qui ne se fait pas pour les autres élections similaires. Certes ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 21:27

Le groupe de musique ethno-tradi folklorique, Matinu ma mpimpa, était sur scène le 16 juillet à l’Institut français du Congo (IFC) à travers un spectacle original dénommé « Ludimi lua muba » ou langue du renard noir.

A travers une prestation d’une 1h 15 mn, Matinu ma mpimpa a sculpté, à un détail près, les rites et rythmes ancestraux de la culture du département du Pool. A cet effet, le public a découvert avec faste deux rituels : « Matinu ma mpimpa » ou rituel de danse nocturne et le « Muloko » ou rituel pour chasser les influences malfaisantes qui hantent le village.

L’histoire que livre ce spectacle est celle de "La langue du renard", très prisée par les chefs du village car elle possède des mystères. Quand le chasseur ramène le renard noir au village au moment du partage collectif au mbongui, il devient l’exclusif du chef. Mais N’Koko, un ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 18 Juillet 2019 - 20:45

Le Centre sportif de Makélékélé à Brazzaville accueillera la 4e édition du Village des artistes et de l’indépendance du 1er août au 15 septembre 2019.

« Hier, nous étions au sein de l’Angola Libre. Mais, cette année, nous pensons que par rapport à la grandeur de l’activité, cet espace ne répond plus. Voilà pourquoi nous l’avons délocalisé au Centre sportif où l’espace est plus vaste sur proposition des autorités administratives de l’arrondissement 1 Makélékélé », a souligné Juste Yabi. L’édition de cette année se démarque des trois précédentes, à savoir celles de 2016, de 2017 et de 2018. Plusieurs activités sont prévues dont des concerts des artistes du Congo Brazzaville et de l’étranger.

Il y aura Roga-Roga et extra-musica, Kevin Mbouandé Mbenga et patrouille des stars, Lionel Etou. Ces derniers joueront selon la programmation des ... Lire la suite

Pages