Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Mardi 14 Janvier 2014 - 17:35

Le 7e art, plus particulièrement les réalisations du cinéaste français occupent la moitié de la première programmation de l’année 2014 de l’Institut français (IF).

Clap sur l’un des 12 portraits (2e série)La 2e série de 12 Portraits, prévue pour ce 15 janvier en soirée est le second film du Cycle Alain Cavalier lancé le 8 janvier à la faveur de la 1ère série de 12 Portraits. Ces deux documentaires de 2h36’ chacun, sortis respectivement en 1991 et en 1987, dressent « une galerie de portraits intimes de femmes au travail ». La seconde séquence de 12 portraits de treize minutes chacune qui sera projetée ce soir met sous le feu des projecteurs, entre autres, une cordonnière, une roulotteuse, une marchande de journaux, une souffleuse de verre et une fleuriste.

La Rencontre, le dernier documentaire du Cycle Alain Cavalier dont la projection est programmée le 22 janvier est une réalisation de 1996. ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 14 Janvier 2014 - 15:00

Réunis en assemblée générale hier, le 13 janvier 2014, à la Maison de la Radio sur convocation de l’intersyndicale (Fetrasseic et CSTC), les travailleurs de Radio-Congo Pointe-Noire ont passé en revue toutes les situations qui minent le fonctionnement normal des programmes de leur structure, notamment la panne d’il y a plus d’un mois de l’émetteur de télédiffusion qui a totalement bloqué la diffusion des programmes

Ils ont constaté avec regret l’indifférence notoire des pouvoirs publics vis-à-vis des difficultés que connaît cette radio, notamment la panne technique survenue à l’émetteur de diffusion, les mauvaises conditions de travail qui se traduisent entre autres par la vétusté des locaux et celle du matériel de travail, le manque de moyens roulants et de groupe électrogène.

La fin de ces deux jours de réunion a été sanctionnée par un ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 14 Janvier 2014 - 14:00

Cet ouvrage de Denis Sassou N'Guesso était au centre des échanges entre écrivains et critiques littéraires, le 11 janvier, à la préfecture de Brazzaville. L’initiative de ces débats littéraires revient à Henry Djombo, président de l’Union nationale des écrivains et artistes congolais (Unéac)

 Le manguier, le fleuve et la souris, écrit par le président de la République pendant sa « traversée de désert », est  une œuvre littéraire autobiographique et politique. Publié en 1997 aux Éditions Jean-Claude Lattès, l’ouvrage comporte 183 pages et neuf chapitres. Dans ce recueil, l’auteur évoque son enfance, son parcours scolaire, sa formation militaire et sa vision socio-politique et économique, un véritable projet de société qui sous-tend son action jusqu’à nos jours.

Selon Henri Djombo, dans cet ouvrage, Denis Sassou N’Guesso nous parle du Congo ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 13 Janvier 2014 - 22:00

La 2e édition de la Journée nationale du conte organisée le 12 janvier par la compagnie de conte Africa Graffitis, a tenu sa promesse, celle de « revaloriser les valeurs ancestrales incarnées par la sagesse des aïeux enfouie dans l'oralité »

L’esplanade de l’inspection sectorielle de jeunesse de Tié Tié dans le 3e arrondissement de Pointe-Noire, a abrité la Journée nationale du conte qui a réuni un large public venu écouter les magiciens de la parole. Les jeunes, les enfants et les adultes qui étaient présents, ont suivi les spectacles et parcouru les ouvrages mis à leur disposition par les organisateurs.

Visant à perpétuer la tradition orale contenue dans les contes, cette journée est importante car elle permet non seulement la transmission de la sagesse ancestrale de la vieillesse à la jeunesse, mais elle sert aussi de prétexte à la résurrection de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 13 Janvier 2014 - 17:45

Absent sur la scène de la capitale voisine, la ville jumelle de Kinshasa, depuis quatre ans, apprend-on, le patron de Quartier Latin est en passe d’y livrer deux concerts d’affilée, les 31 janvier et 1er février.

Ce n’est plus qu’une question de semaine et c’est à coups de spots et autres messages publicitaires que le Grand Mopao en personne annonce la tenue du double évènement auquel il se prépare. Sa prochaine traversée en compagnie de son orchestre devrait réjouir les mélomanes brazzavillois mais il est d’abord un sujet d’allégresse pour la star. En effet, quoiqu’il se soit rendu aux obsèques d’Édith Bongo en son temps, il était interdit de séjour à Brazzaville depuis quelques années déjà. L’on comprend ainsi mieux la grande effervescence qui anime Koffi. Aussi entend-il faire de ce concert-retour un moment mémorable.

Les relations tendues ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 13 Janvier 2014 - 16:15

En vue de valoriser l’identité culturelle congolaise dans toute sa pluralité, Médard Mbongo, directeur de la maison MB production et promoteur du Festival international des musiques et des arts (Fima), s’est rendu dans la ville de Dolisie du 10 au 11 janvier pour prendre contact et sélectionner les groupes de ces deux départements

Pour sa deuxième édition, le Fima a retenu trois groupes dans le département du Niari, à savoir les prestigieux Dolisiana, les Séraphins et enfin le groupe du frère Ngot (groupe chrétien), tous évoluant dans la ville de Dolisie. Le département de la Bouenza sera représenté au Fima par le groupe Paix Chaud, de Nkayi.  

Ce déplacement, considéré comme étant une quête des talents, a été marqué par une conférence de presse qui s’est tenue dans la salle des jeunes de Dolisie en présence de Félix Balenda, directeur ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Janvier 2014 - 17:15

Paru aux Éditions L’Harmattan, cet ouvrage de 194 pages sous la forme d’une prosopopée historique d’allure philosophique répond à une question essentielle : qu’est-ce qu’un pays, son nom, son identité, ses compétences, sa vie ou son existence ?

L’auteur montre à travers les quatorze chapitres qui constituent ce livre que les hommes se sont toujours interrogés sur l’organisation de leur vie individuelle et la nature des relations qu’ils entretiennent en société en sauvegardant le mythe du savoir comme paradigme essentiel. D’où il pense que la biographie d’un pays retrace et renseigne les peuples sur la vie des fils qui ont été et sont des références de vertu pour la République. « L’expérience mémorielle nous contraint au souvenir pour donner un sens à notre action en disposant d’un principe unificateur », dit-il.

En effet, le curriculum ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Janvier 2014 - 14:15

La vedette de la chanson congolaise a confirmé dans l’émission Catalogue + la soirée du 10 janvier, qu’il entendait mettre le cap pour le Sénégal en dépit de son récent accident de la circulation. Son apparition sur le petit écran, bandage à la main droite, à la suite de cette triste mésaventure intervenue 48h plus tôt sur le Boulevard du 30-Juin, a mis un terme aux rumeurs sur sa prétendue mort

Il faudrait assurément plus pour arrêter l’ardeur que FallY Ipupa met à son ouvrage. En effet, alors qu’à sa première sortie médiatique après sa mésaventure sur la Boulevard du 30 juin, il était obligé de tenir le micro à gauche, la droite portant la marque du choc reçu lors de son accident, l’artiste se disait prêt à honorer son contrat au pays de Léopold Sédar Senghor. C’est dire que, contrairement à la rumeur répandue comme une traînée de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Janvier 2014 - 13:15

Intitulé Illégal, l’album de ce rappeur congolais, qui comporte 18 titres, a été présenté au cours d’une conférence de presse le 8 janvier à l’espace culturel Jean-Baptiste-Tati-Loutard

Présent sur les sites internet de téléchargement depuis décembre 2013 et sur le marché congolais sur support CD depuis le 8 janvier, l’album Illégal, sorti sous le label Belle Rage Music est la deuxième œuvre de Teddy Benzo après celui  intitulé Bien plus que des mots sorti en 2009. Évoquant le titre de son nouvel album ainsi que son amour pour le hip-hop, Teddy Benzo a expliqué : « Cet album, je l’ai intitulé ainsi pour mettre fin aux préjugés sur le hip-hop que certains considèrent comme une musique de voyous, une musique qui ne nous appartient pas. Ce titre est pour dire que le hip-hop n’est pas une musique illégale, c’est une musique qui peut éduquer et ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Janvier 2014 - 9:11

C’est la question que l’on peut se poser après le quasi-échec qu’a connu le concert de réunification de notre Extra Musica national. L’annonce, il y a des semaines, de ces retrouvailles au parfum de réconciliation avec en prime de jeunes artistes majeurs de la musique congolaise contemporaine a ravi de nombreux mélomanes de la chanson congolaise.

Toute réconciliation évoque forcément un retour à l’apaisement. Voir réunie la famille Extra Musica, fût-ce en ces temps difficiles, inspirait naturellement beaucoup d’admiration. Jusqu’à cette soirée où à Pointe Noire arriva l’inattendu, rendant le public frustré et désabusé. Car tous étaient unis autour de la même passion : célébrer l’exemplarité de ces artistes ayant choisi la réunification vingt ans après la création du groupe.  

Derrière cet échec presque annoncé résidaient en filigrane ... Lire la suite

Pages