Économie


Économie
Mardi 29 Octobre 2013 - 11:52

Le projet a été présenté au président de la République, Denis Sassou N'Guesso, le 27 octobre à Brazzaville

Le président a reçu une délégation d'hommes d'affaires français venus lui présenter ce projet dont la date de lancement des travaux n’est pas encore connue.

Le choix porté sur la République du Congo s’explique par la bonne santé économique du pays qui attire de plus en plus d’investisseurs. Le vice-président du Conseil national des centres commerciaux français, Bertrand Boullé, qui conduisait la délégation, s’est expliqué en ces termes : « Il s’agit pour nous d’implanter sur le territoire du Congo de nouveaux lieux de consommation qu’on qualifie souvent de centres commerciaux ou familiaux. Ils permettront, à terme, à un maximum de Congolais d’accéder à des produits de qualité à moindre coût. »


Économie
Mardi 29 Octobre 2013 - 15:38

 L'institution bancaire plaide pour une transition progressive vers la croissance verte. C’était à l’occasion de la conférence annuelle sur les changements climatiques et le développement en Afrique.

Du 21 au 23 octobre à Addis-Abeba, des responsables gouvernementaux, des décideurs, des universitaires, des scientifiques, des chercheurs, des représentants de la société civile, les médias et les agriculteurs ont pris part à la conférence annuelle sur les changements climatiques et le développement en Afrique, rapporte un communiqué de l’Organisation de la presse africaine.

Placée sur le thème « L'Afrique a le vent en poupe : le continent pourra-t-il profiter des opportunités liées au changement climatique pour accélérer sa transformation ? », cette grande rencontre de l’Afrique a exploré les moyens de renforcer la capacité de l'Afrique à saisir les ... Lire la suite


Économie
Lundi 28 Octobre 2013 - 18:30

L’organisation britannique Global Witness a publié, le 28 octobre, une nouvelle enquête faisant état des « pertes massives causées par l’évasion fiscale et la pléthore d’arrangements fiscaux illégaux ».

Dans son rapport intitulé « Les forêts de RDC victimes d’une grande braderie; évasion fiscale arrangements illégaux : 90% des taxes absentes des caisses publiques », l’organisation a fait état de pertes de l’ordre de 90% en 2012. Cette estimation est tirée des dispositions de la loi en vigueur en RDC, a-t-elle confirmé. Au regard de la loi congolaise, Global Witness a rappelé l’obligation faite aux compagnies forestières de s’acquitter d’une taxe sur la superficie fixée à 0,50 dollars américains par hectare. Selon elle, il faut comprendre qu’il s'agit déjà d’un montant « extrêmement faible et malgré cela, non acquitté ».

Cette ... Lire la suite


Économie
Lundi 28 Octobre 2013 - 17:14

Les effectifs sont en train de remonter en flèche après l’arrivée en début de week-end dernier d’un premier lot constitué de 8800 poussins en provenance des Pays-Bas à Kinshasa.

La  nouvelle vient confirmer le processus de relance et de modernisation du secteur agricole au sens large. Du côté du gouvernement, l’on place déjà cette nouvelle action dans le cadre d’une vision plus globale. Le premier lot sera pris en charge au complexe agroalimentaire DAIPN. Cet important domaine, en perte de vitesse ces dernières années, a repris du service, conformément aux instructions du président Joseph Kabila. Après cette première acquisition, l’on attend l’arrivée incessamment de deux autres lots à Kinshasa. Selon les dernières précisions en notre possession, le deuxième lot sera acheminé dans la capitale congolaise d’ici au début du mois de novembre prochain. ... Lire la suite


Économie
Lundi 28 Octobre 2013 - 16:54

Les responsables de la Fédération des sociétés d’assurances et des droits nationaux africains (Fanaf) examinent, au cours de leur 18e réunion, les préoccupations auxquelles sont confrontées les sociétés d’assurances sur les différents marchés où elles opèrent

Représentant le ministre congolais de l’Économie et des Finances, la directrice générale des Institutions financières nationales, Ingrid Ebouka, a ouvert les travaux de cette 18e édition le 29 octobre à Brazzaville.

Les débats seront axés, entre autres, sur l’examen et l’adoption du compte rendu de la conférence annuelle des marchés de 2012 ; le rapport d’étape du bureau exécutif sur les activités de 2013 ; une communication du marché burkinabé sur les préparatifs de l’assemblée prévue en février 2014 à Ouagadougou ; enfin, une communication concernant les tendances de la ... Lire la suite


Économie
Samedi 26 Octobre 2013 - 23:00

La session de formation initiée par le programme Concerté Pluri-acteurs (PCPA) a pour but de renforcer les capacités des acteurs en charge du développement local, afin  qu’ils assurent avec succès leurs responsabilités dans ce domaine

Vingt acteurs du développement local, notamment les animateurs de la cellule exécutive du PCPA, les directeurs départementaux et communaux des affaires économiques et de l’aménagement du territoire, venus des départements de Brazzaville, de la Bouenza ; de la Cuvette ; du Niari ; des Plateaux ; de la Sangha et de Pointe-Noire, ont pris part à cette formation, qui avait comme thème « Développement local au Congo-Brazzaville : essai de compréhension, expérience en cours et articulation avec la décentralisation ».

Trois sous-thèmes bien ciblés, tirés de ce thème principal ont été développés à cette occasion à ... Lire la suite


Économie
Samedi 26 Octobre 2013 - 15:45

Une étude de la Banque mondiale (BM), réalisée sur 500 villes, a révélé qu’à peine 4% d'entre elles sont solvables sur les marchés financiers internationaux, et 20% sur les marchés locaux.

Le faible pourcentage est la conséquence de la très faible solvabilité de ces villes africaines suite notamment au manque d’infrastructures durables et aux déficits chroniques des financespubliques. Beaucoup parmi elles ont même des dépenses non compressibles largement supérieures aux recettes collectées. Aussi le défi posé par la recherche d’une solvabilité pour accéder aux sources de financements place-t-il ces villes africaines dans l’obligation de trouver des solutions appropriées, sur la base de l’expérience des villes les mieux cotées de la région. En effet, il s’agit d’apporter des améliorations globales réelles, d’autant que la plupart d’entre ... Lire la suite


Économie
Samedi 26 Octobre 2013 - 15:50

Le gouvernement congolais vient de débloquer trois millions USD pour la relance de la recherche sur le manioc. L’IITA/RDC qui va gérer ces fonds s’exécutera à partir de novembre à Mwazi dans le Bas-Congo.

Des experts venus aussi bien de l’Afrique centrale qu’orientale présentent depuis le 24 octobre au Grand hôtel Kinshasa, au cours d’un atelier, les réalisations du projet régional sur le manioc, grâce à l’appui technique de Fonds des Nations unies pour l’alimentation (FAO).

Le ministre de l’Agriculture et développement rural, Jean-Chrysostome Vahamwiti, qui a ouvert les travaux, a estimé qu’il est indispensable de mettre sur pied un programme national de développement et production du manioc pour faire barrage aux contraintes relatives à cette denrée alimentaire, le manioc. Tout en soulignant le rôle combien important du manioc dans la sécurité ... Lire la suite


Économie
Vendredi 25 Octobre 2013 - 19:05

L’ambassadeur de France au Congo, Jean-François Valette, et le ministre des Postes et Télécommunications, Thierry Lezin Moungalla, ont échangé le 25 octobre à Brazzaville sur l’accès à la télévision numérique terrestre (TNT)

Le diplomate a fait part de l’expérience de la France concernant cette technique de télédiffusion. La France et la Grande-Bretagne sont, en effet, les deux premiers en Europe à l’avoir mise en œuvre et sont arrivés à des résultats concluants.

Cette rencontre intervient à quelques jours de la tenue d’une réunion à Paris, la capitale française, sur la mise en place de la TNT en Afrique, à laquelle participera Thierry Moungalla.

La mise en œuvre de la TNT devrait avoir lieu fin 2015. Une deuxième étape interviendra en 2017 ou 2018 pour finaliser la diffusion.

« Le Congo dispose de deux atouts majeurs : étant un pays ... Lire la suite


Économie
Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:10

Après la récente nomination de Jean-Pierre Ndoussa en conseil des ministres, la passation de service a eu lieu 25 octobre à la direction générale du port autonome de Brazzaville

« Je demande seulement de la cohésion pour permettre d’ajouter une pierre à l’édifice. Je ne baisserai pas les bras, vous me jugerez aux résultats », a déclaré le nouveau directeur général adjoint du port autonome de Brazzaville.

Exhortant son successeur à perfectionner l’œuvre de réhabilitation du port qu’il a menée durant ses deux ans de service, le directeur général adjoint sortant, Patrice Réné Barbey, a indiqué : « On a commencé à faire certaines réformes pour garder et valoriser les recettes de ce port qui connaissait beaucoup de fuites. Certes, nous n’avons pas tout réussi, mais on est sur la bonne voie. D’ailleurs, les derniers chiffres financiers ont donné ... Lire la suite

Pages