Économie


Économie
Vendredi 11 Avril 2014 - 17:28

Habillé en douanier, un homme d’une trentaine d'années a été récemment arrêté par un agent de la direction départementale des Douanes, à Mikalou, dans le 6e arrondissement de Brazzaville

Il était environ neuf heures du matin, quand Aristide Ibara, agent des douanes à la direction départementale de Brazzaville, a suspecté ce faux douanier qui marchait, d’après lui, sans s’inquiéter. « Il a failli s’échapper quand je l’ai appelé. Rattrapé par le chauffeur, il m’a dit qu’il évoluait à la direction départementale de Brazzaville. Mais curieusement il n’est dans aucun des services et ignore même le nom du chef de ladite structure. Au regard de ces indices, j’ai résolu de le présenter à nos supérieurs et à la presse avant de soumettre la situation à la police judiciaire », a expliqué Aristide Ibara.

Après avoir été présenté à la ... Lire la suite


Économie
Vendredi 11 Avril 2014 - 15:46

La restitution finale de l’étude qui vise la mise en œuvre de cette cyberadministration au Congo, s'est faite le 9 avril à Brazzaville, par le projet Central African Backbone (CAB), de concert avec le cabinet BearingPoint, en présence du ministre des Postes et Télécommunications, Thierry Lézin Moungalla

L’élaboration de l’étude sur la cyberadministration au Congo, s’est faite en trois phases, avec l’approbation de deux projets prioritaires et la sélection de quatre projets phares. Il s’agit, en effet, de projets jugés plus adaptés au Congo, conformément au plan national de développement. Les bénéfices de ces projets sont attendus par les future usagers ainsi que leurs effets collatéraux sur le développement du secteur des TIC au Congo.

La mise en œuvre effective d'un des projets aura vraisemblablement un impact significatif sur l’avenir du secteur ... Lire la suite


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 18:54

L’ONG Synergies et Développement de l’Afrique (SDA) organise le 12 avril à Paris, une rencontre qui rassemblera plus de cinq cents entrepreneurs et acteurs économiques

Visuel de la rencontre organisée par SDA à la Maison de la Chimie Ce déjeuner-débat initié en collaboration avec la Direction générale des impôts et des domaines (DGID) et le ministère à la présidence du Congo en charge des Zones économiques spéciales (ZES), a pour objet de présenter aux porteurs de projets, aux entreprises et aux investisseurs, les éléments caractérisant les atouts du Congo. Ces atouts sont composés de potentialités naturelles (minerais, pétrole, gaz, bois, etc.), de l’attractivité de son arsenal fiscal et juridique favorable à l’entreprise, de ses ZES et de sa structure économique qui se caractérise par l’accent mis sur la promotion du secteur privé et du partenariat public-privé.

Les rapports sur l’Afrique, présenté comme un ... Lire la suite


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 17:45

Il s’agit de trois bassins sédimentaires renfermant un important potentiel pétro-gazier pratiquement inexploré.

Avec le vote attendu au Parlement de la loi sur les hydrocarbures et sa promulgation prochaine par la présidence de la République, l’espoir est d’ouvrir une nouvelle page en hissant la RDC au diapason d’autres pays producteurs et exportateurs africains de pétrole. En effet, il faut pour le pays une législation pétrolière très attractive, ont estimé les experts, qui pensent que le pays a besoin d’attirer des investissements lourds dans ce secteur pour arriver justement à mettre en valeur ces trois grands bassins. Dans l’état actuel des débats sur la législation pétrolière, l’idée de taille est de susciter l’intérêt des investisseurs nationaux et étrangers à travers des aménagements tant fiscaux que contractuels.

À titre illustratif, la ... Lire la suite


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 17:20

Treize entreprises françaises prendront part à l’événement qu’abrite Brazzaville du 14 au 16 avril. Elles sont accompagnées par la mission économique Ubifrance Cameroun, compétente sur l’Afrique centrale

Le communiqué de presse qui annonce leur participation, indique qu’elles seront regroupées au sein du Pavillon France possédant au total sept stands. Ces sociétés ont l’ambition de nouer des partenariats commerciaux et industriels avec les acteurs congolais du secteur des hydrocarbures.

Notons que la deuxième conférence internationale et exposition sur les hydrocarbures au Congo, est placée sous le thème « Valoriser de nouvelles ressources en hydrocarbures et renforcer les infrastructures du secteur de l’aval pétrolier pour accompagner le plan de développement national 2012-2016 ».


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 18:38

Le sujet à été au centre des discussions entre le ministre de tutelle et une délégation de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) conduite par son représentant résidant en RDC, Jung Wook Lee.

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Jean-Chrysostome vahamwiti, a salué le projet qui se pointe au moment où le gouvernement congolais s’emploie à la mise en place des parcs agro-industriels sur l’ensemble du territoire national, lesquels  parcs fédèrent autour de leurs sites les activités des exploitations familiales environnantes.

Ce nouveau projet vient de s’ajouter aux initiatives croisées du gouvernement qui vise à lutter contre l’insécurité alimentaire. D’une durée de quatre années, le  Projet de développement rural intégré de Kitshini est donc un investissement de trois millions de dollars américains qui se ... Lire la suite


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 18:29

Les deux parties ont signé, le 3 avril, pour une bonne utilisation des fonds limités d’assistance au développement par des méthodes financières innovantes et en débloquant de nouveaux investissements.

Ce nouvel accord se fonde sur un protocole d’accord conclu en 2005 entre le Groupe de la Banque, la Commission et la Banque européenne d’investissement dans l'objectif de renforcer la coopération dans le travail de développement.

L’accord de coopération renforcera les activités communes de la Banque et de la Commission dans des domaines prioritaires, notamment en matière de consolidation des infrastructures (énergétiques et autres) de l’Afrique, de renforcement des capacités, de travail dans les États fragiles, de renforcement de la résilience au changement climatique, de renforcement du secteur privé, de soutien à la gestion des finances publiques et de ... Lire la suite


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 18:12

Le personnel de cette régie financière s’est efforcé pour produire un résultat on ne peut plus étonnant rien qu’au cours de ce mois, dépassant largement le quota mensuel fixé à 228 milliards de FC.

Le directeur général de la Direction général des impôts (DGI), Dieudonné Lokadi, qui a livré l'information à la presse, attribue cette performance à l’effort de sensibilisation et d’encadrement déployé par la haute direction de cette régie financière, avec l’implication des autorités au niveau gouvernemental.  Pour le seul mois de mars, la DGI a réalisé 233 milliards de francs congolais (FC) sur les 228 milliards FC que le gouvernement lui a assignés, soit un bonus de 5 milliards de FC. Un résultat qui mérite d’être encouragé afin de pousser le personnel de cette régie financière à plus de performances.

Pour le patron de la DGI, cette ... Lire la suite


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 15:07

Cela fait plus d’un mois qu'un certain nombre d'abonnés de la société de téléphonie mobile se plaignent de cartes non validées

Un message s’affiche sur l’écran du téléphone lors de la recharge d’une carte Airtel. « Recharge non effectuée. Carte de recharge indisponible ». Ou encore : « Classe de service du groupe de cartes de recharge erroné ». Que signifient ces messages ?

« Ce matin, j’ai acheté une carte que je n’arrive pas à recharger. Même le service client, le 141 ou le 111, ne marche pas », telle a été la grogne d’un client, pressé de passer son appel. Plusieurs personnes interrogées ont révélé avoir le même problème. Gardant l’espoir de voir leurs cartes validées, elles conservent ce petit carton rouge. 

Du côté des vendeurs, appelés communément « Sap Sap », les réponses divergent. Quelques uns affirment ne plus bien ... Lire la suite


Économie
Jeudi 10 Avril 2014 - 13:41

Eugène Rufin Bouya, directeur général du Guichet unique des opérations transfrontalières (Guot), a lancé le 7 avril, à la chambre de commerce, la campagne d’inscription des entreprises et acteurs du commerce extérieur au nouveau système électronique

La date butoir des inscriptions a été fixée au 7 mai. « Passé ce délai, aucune opération d’importation ou d’exportation hors du système Guot ne sera tolérée », a indiqué Eugène Rufin Bouya.

Les intervenants du commerce extérieur (importateurs, exportateurs, prestataires logistiques, transitaires, consignataires, manutentionnaires et transporteurs) ont donc un mois pour s’inscrire et permettre à leurs personnels de bénéficier d’une formation de prise en main du système pour réaliser les opérations quotidiennes d’importation ou d’exportation des marchandises.

Créé par la loi n°16-2013 du 19 ... Lire la suite

Pages