Politique


Politique
Mercredi 26 Février 2014 - 13:30

Des dix personnalités mises en concurrence directe pour la primature à travers le sondage Les Points, seul Matata Ponyo a franchi la barre de 50% d’intentions de vote. 

Après l’avoir manifesté à travers plusieurs sondages réalisés au cours de l’année 2013 sur les concertations nationales, les Kinois ont marqué définitivement leur rejet de l’idée d’un Premier ministre issu de l’opposition. Sur un total de près de dix personnalités présentées lors d’un sondage réalisé du 19 au 20 février à Kinshasa, dont l’opposant Léon Kengo wa Dondo, le choix s’est plutôt porté sur l’actuel chef du gouvernement, Augustin Matata Ponyo.

Les enquêtés relève l’inopportunité de confier la primature à une opposition diminuée de suite de l’absence de ses partis phares qui continue à considérer les concertations comme un non-évènement. Autre fait ... Lire la suite


Politique
Mardi 25 Février 2014 - 16:13

Après avoir effectué une mission de vérification du patrimoine angolais légué par le Congo pour sceller leurs liens d’amitié, la délégation du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), conduite par le membre du bureau politique, chargé des affaires extérieures, Alfonso Van Dunem Mbinda, s’est réunie le 25 février à Brazzaville, avec les membres du secrétariat permanent du Parti congolais du travail (PCT) afin de marquer la fin de leur mission.

Cette mission d’inspection qui a commencé à Brazzaville, Pointe-Noire, puis à Dolisie, a permis à la délégation angolaise d’avoir un œil sur leurs biens. En effet, cette mission avait un double objectif, à savoir : le renforcement des relations d’amitié entre les deux partis au pouvoir ainsi que la vérification et le contrôle de leur patrimoine.

Notons que le projet de ce protocole a déjà ... Lire la suite


Politique
Lundi 24 Février 2014 - 17:57

En prélude à l’ouverture de cette session, les deux chambres du Parlement ont arrêté les listes des affaires à examiner au cours de cet exercice

Au Sénat par exemple, la 35e conférence des présidents des commissions a arrêté la liste des affaires à examiner à 21, tandis qu’à l’Assemblée nationale, celle-ci est de 17. Il faut toutefois rappeler qu’au Sénat, parmi ces affaires, il y en a 11 anciennes qui n’ont pu être examinées au cours de la 34e session, alors que 6 affaires se sont rajoutées pendant l’intersession.

Parmi les nouvelles affaires que le Sénat aura à examiner au cours de sa 35e session, figurent le projet de loi portant dissolution de la Caisse nationale de sécurité sociale ; le projet de loi portant création de la caisse des risques professionnels et des pensions des travailleurs du secteur privé ; et le projet de loi créant la ... Lire la suite


Politique
Lundi 24 Février 2014 - 16:30

Intervenant dans une conférence-débat à Bruxelles, le président du groupe parlementaire UDPS et alliés a dépeint un tableau quasi apocalyptique de son pays tout en prévenant sur les risques d’une parodie d’élections que s’apprêterait à organiser la Céni sous la houlette de l’abbé Malu Malu. 

Le président du groupe parlementaire UDPS et alliés, Samy Badibanga, séjourne depuis quelques temps en Belgique invité par le député socio-démocrate allemand Norbert Neuser. L’occasion était belle pour cet opposant de livrer la perception du groupe parlementaire UDPS et alliés par rapport aux enjeux politiques de l’heure. Animant une conférence-débat sous le thème « RDC, quel avenir ? », l’opposant congolais a dépeint un tableau quasi apocalyptique de son pays où rien, selon lui, ne marche. Salaires impayés, un panier de la ménagère inaccessible, un ... Lire la suite


Politique
Lundi 24 Février 2014 - 17:45

23 ans, c’est l’âge de la démocratie congolaise. Le 25 février 1991 s’ouvraient à Brazzaville des débats qui, sonnant le glas du régime monopartite, devaient conduire le Congo vers de nouveaux horizons. Depuis cette date, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Autant d’encre et de salive versées dans les états-majors politiques. Comme c’est encore le cas aujourd’hui avec cette réclamation des états généraux de la nation « pour faire le point et projeter l’avenir du pays ». Une espèce de conférence qui ne dit pas son nom. Question : Qu’a-t-on fait de l’abondante moisson obtenue au terme de plus de cent jours de débats de la Conférence nationale souveraine de 1991 ? Retour sur un événement politique majeur à travers deux écrits qui lui sont consacrés.

La littérature est pauvre sur ce pan de l’histoire politique du pays. Entre oubli et ... Lire la suite


Politique
Lundi 24 Février 2014 - 17:24

Les responsables et animateurs du Parti congolais du travail (PCT) du 6e arrondissement Talangaï, ont, au cours d’une séance de travail tenue le 22 février à Brazzaville, réclamé une élection libre et transparente lors de l’assemblée générale élective de la fédération de Brazzaville.

Après avoir révélé la date de la tenue de l’assemblée générale constitutive du conseil fédéral du PCT-Brazzaville, prévue le 1er mars, le président du comité PCT-Talangaï, Théophile Adoua, a exhorté les membres dudit comité, qui seront retenus comme délégués à cette assemblée générale, de faire preuve de cohésion afin de garantir la réussite de cette élection.

Cependant, au cours des débats, les participants ont rejeté l’idée du consensus prôné ces dernier temps par les dirigeants de la formation politique. Cette méthode, bien que contenue dans les ... Lire la suite


Politique
Lundi 24 Février 2014 - 13:11

Le député a restitué, le 23 février, les travaux du Parlement devant la population du village de Tchitanzi, en présence des représentants des comités des vingt-neuf villages et campements, des partis politiques et des sages de la circonscription électorale de Tchiamba-Nzassi

Dans sa communication, Jean-Baptiste Mavoungou Makaya a indiqué les divers points examinés pendant cette session, notamment la loi de finances exercice 2014, le Fonds national d’investissement, le Fonds national de dépôt et de cotisation, la réhabilitation de l’hôpital Blanche-Gomes (phase II) à Brazzaville, la création de l’université Denis-Sassou-N’Guesso à Kintélé, l'adoption des enfants congolais par des étrangers et leur protection, le contrôle et la régulation des frontières.

« À l’issue de cette session, le projet de loi des finances exercice 2014 n’avait pas été ... Lire la suite


Politique
Lundi 24 Février 2014 - 12:15

L’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), Convergence citoyenne, Lumière pour le Congo et le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) ont lancé le 22 février, à Brazzaville, l’Alliance des sociaux-démocrates du Congo

Cette plateforme est une section de l’Alliance progressiste d’Afrique centrale. Elle vise, entre autres objectifs, la restauration de la démocratie pluraliste et la bonne gouvernance au Congo ; la stabilité institutionnelle et politique ; la préservation de la paix et l’équilibre sous-régional. L’Alliance des sociaux-démocrates du Congo se propose de garantir l’intégrité territoriale et la paix civile.

En effet, les sociaux-démocrates d’Afrique centrale, réunis du 26 au 29 novembre 2012, à Yaoundé (Cameroun), avaient décidé de créer des sections de l’Alliance progressiste d’Afrique centrale dans les pays de la ... Lire la suite


Politique
Samedi 22 Février 2014 - 17:21

L’équipe resserrée de seize membres ne comprend pas l’italo-congolaise Cécile Kyenge

Les choses sont allées très vite en Italie au cours des derniers sept jours. La démission du gouvernement d’Enrico Letta, vendredi 14 février, a été suivie de la désignation comme successeur de celui qui avait tout fait pour que la situation en arrive là : Matteo Renzi. Celui-ci, conformément à la constitution qui fait obligation de confier les charges de président du conseil au représentant du parti majoritaire dans le pays, a accepté sa charge et, vendredi 21 février, il est retourné chez le président Giorgio Napolitano avec les noms des seize personnes qui feront partie du gouvernement qui va prêter serment dans les prochaines heures.

Comme à la formation de tout gouvernement, la liste de Matteo Renzi a présenté ses belles surprises. Le gouvernement est jeune (moyenne ... Lire la suite


Politique
Samedi 22 Février 2014 - 16:45

Évacué d’urgence en Afrique du Sud suite à un malaise brusque alors qu’il était en mission de service dans la capitale, le gouverneur de la province de l’Équateur est rentré au pays depuis le 21 février et en bonne santé.

  

Après un long séjour en Afrique du Sud pour des soins médicaux, le gouverneur de la province de l’Équateur, Louis Alphonse Koyagialo, est rentré au pays le 21 février par l’aéroport international de Ndjili. C’est le 6 septembre que le numéro un de l’Équateur a été évacué d’urgence au pays de Nelson Mandela suite à un malaise brusque alors qu’il était en mission de service à Kinshasa. C’était trois semaines après son investiture par l’Assemblée provinciale de l’Équateur.

Le retour au pays du gouverneur Koyagialo a donné lieu à une effervescence particulière à Mbandaka, Chef-lieu de la province, où des ... Lire la suite

Pages