Environnement


Environnement
Mercredi 4 Juillet 2018 - 18:30

Dans la capitale économique du Congo, on se croirait dans une brousse à certains endroits, le cas de la rue qui se situe à quelques mètres de l’avenue Mâ-Loango, c’est-à-dire au centre même de la ville.

Plusieurs endroits à Pointe-Noire, quand ils ne sont pas désherbés, sont des cachettes de quelques petits délinquants et bébés lili qui sont capables de semer de la terreur à n’importe quelle heure de la nuit, en ravissant aux paisibles citoyens tout ce qu’ils ont.

Ce spectacle ne s’arrête pas qu’à ce niveau. Il est bien visible sur les rives et accotements des cours d’eau qui traversent de part en part la ville océane, en l’occurrence la rivière Bakadila, surtout dans sa portion qui va de l’avenue Jean-Félix-Tchicaya jusqu’au quartier Saint-Pierre aux environs du grand-marché. Et rien ne dit pas si ces petits vouyous qui sillonnent ... Lire la suite


Environnement
Vendredi 6 Juillet 2018 - 19:10

Producteurs, négociants, industriels de l'agroalimentaire et ONG peinent à déterminer des critères de production renforcés et admis par tous, qu'ils espèrent pourtant annoncer d'ici à la fin 2018.

Première huile végétale consommée dans le monde, l'huile de palme est issue de plantations couvrant vingt-cinq millions d'hectares dans le monde, dont 18,7 millions d’hectares de plantations industrielles, selon une estimation de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). 

Elle est massivement utilisée dans l'agroalimentaire, les carburants, la pharmacie, ou les cosmétiques. 

Depuis 2004, certains acteurs du secteur, surtout européens, ont élaboré ensemble une certification dite "responsable", censée garantir que la culture du palmier à huile ne se fait pas au détriment de la forêt primaire et des droits fondamentaux de la population locale. 

... Lire la suite


Environnement
Mercredi 4 Juillet 2018 - 13:00

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a recommandé la mise en place d’un mécanisme africain visant à appuyer efficacement le processus conduit par l’ONU, en vue de l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

Pour Moussa Faki, il est souhaitable que la Conférence de l’UA mette en place un mécanisme africain à même de permettre à l’UA d’apporter un appui efficace au processus conduit par les Nations unies, qui encouragerait les parties à faire preuve de « flexibilité et d’esprit de compromis, interagissant avec les Nations unies et avec d’autres acteurs  ».

Il est « crucial que l’UA s’implique activement dans la recherche d’une solution, au conflit, au titre de sa responsabilité dans la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité sur l’ensemble du continent », a-t-il insisté.

Dans ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 28 Juin 2018 - 20:04

L'estimation résulte de l’étude menée dans le cadre du projet Carbon Map dans deux puits spécifiques du Maï-Ndombe par le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Le WWF a réuni, le 28 juin, à Kinshasa, les acteurs-clés du secteur environnement pour rendre compte des résultats du projet « Carbon Map and Model ». Lancé en septembre 2013, ce projet devait, à terme, présenter tous les résultats liés à ses volets d’activités portant sur la cartographie de la biomasse forestière et l’implémentation des projets modèles Redd+ de 2013 à 2018. À en croire ces résultars présentés, le stock de carbone forestier national de la RDC est estimé à 23.3 giga tonnes.

Cet atelier avait comme objectifs d’informer les participants sur le processus du déroulement de toutes les activités du projet durant la période de sa mise en œuvre ; partager sur les informations ... Lire la suite


Environnement
Mercredi 27 Juin 2018 - 20:27

Les professionnels des médias nationaux et internationaux ont participé, le 27 juin à Brazzaville, à une séance d’information dans le cadre d’une éventuelle riposte contre la maladie à virus d'Ébola.

La rencontre organisée par la coordination nationale de riposte à Ebola, en collaboration avec l’appui technique et financier du bureau de l’agence pays de l’Organisation mondiale de la santé (OMS-Congo), avait pour objectif d’outiller les participants sur leur responsabilité ainsi que sur les manifestations de la maladie, le mode de transmission et les moyens de protection.  

Les journalistes ont été également prévenus des comportements à promouvoir dans le cadre du traitement de l’information, de la prévention et de la surveillance épidémiologique afin de susciter des engagements.

Le travail des journalistes consistera à renforcer les campagnes dans ... Lire la suite


Environnement
Mardi 26 Juin 2018 - 18:33

À quelques jours de la célébration de la Journée mondiale sans sacs plastiques, le 3 juillet, dans des marchés, pharmacies et restaurants, ces sacs sont tojours utilisés comme emballages.

Les Congolais continuent d'utiser des sacs plastiques ou des sachets non biodégradables, faisant fi de la pollution que cela occasionne. Ces sacs plastiques menacent l’environnement et la santé humaine par leur abandon au gré des vents et des courants d’eau. Produits à base du pétrole et de plusieurs autres composants, les sachets plastiques constituent une grande menace pour la santé des êtres humains. Car « la fumée produite par l’incinération des sachets plastiques contient des dioxines cancérigènes », fait remarquer un spécialiste de la santé humaine.

Concernant leur impact sur l’environnement, ces sacs plastiques influencent beaucoup le milieu de vie et leurs ... Lire la suite


Environnement
Mardi 26 Juin 2018 - 15:30

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) est appelé à émettre un avis technique sur le bien-fondé de la démarche.    

http://www.worldlifeexpectancy.com/images/a/w/b/okapia-johnstoni/okapia-johnstoni.jpgUne nouvelle alarmante a fait le tour des réseaux sociaux ces temps derniers. Il s’agit de la vente présumée à la Chnie de quelques espèces animales protégées via le ministère de l’Environnement et du développement durable. Sans être au faîte du dossier, certaines langues ont vite jeté l’anathème sur l’ICCN qui, d’après elles, aurait cautionné cette opération juteuse dont les dividendes pourraient emprunter des voies détournées au détriment de l'État. Pour les détracteurs du ministre Amy Ambatobe, il s’agit ni plus ni moins que d’une filière maffieuse organisée qui, régulièrement, prive la République démocratique du Congo (RDC) de la jouissance de la diversité que représentent sa faune et sa ... Lire la suite


Environnement
Lundi 25 Juin 2018 - 17:45

Les membres du comité permanent des peuples autochtones au sein du FSC ont été sélectionnés, au cours d’un atelier qui a eu lieu la semaine dernière à Brazzaville.

L'atelier de sélection des membres du groupe d'experts autochtones, organisé par le FSC en partenariat avec Forest peoples programme (FPP),  a réuni vingt délégués des peuples autochtones venus de cinq pays d’Afrique centrale, représentant des structures telles que le Renapac (Congo), Gbabandi et Okani (Cameroun), Mefp et Repalca (Centrafrique), Minapyga et Adcppg (Gabon) et celle de la République démocratique du Congo.

Durant trois jours, les vingt participants  ont pris part à cet atelier de formation et de sélection au terme duquel, cinq d'entre eux ont été retenus pour faire partie du groupe d’experts autochtones devant défendre les intérêts de leurs communautés respectives.

En effet, ... Lire la suite


Environnement
Samedi 23 Juin 2018 - 19:03

Le document entre dans le cadre de la Facilité adaptation climat dit « Facilité d’adapt’action » pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Cette facilité pour un montant de trente millions d’euros concerne quinze pays.

L'accord entre les deux parties a été signé, la semaine dernière dans la capitale congolaise, par la ministre du Tourisme et de l'environnement, Arlette Soudan-Nonault, l'ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, et le directeur de l'Agence française de développement (AFD) à Brazzaville, Lionel Cafférini.

En effet, les incidences du changement climatique font porter un risque majeur sur la réduction de la pauvreté et la prospérité des sociétés. Dès lors, il y a urgence à agir en faveur d’un développement sobre en carbone, et à tout mettre en oeuvre pour stabiliser la température mondiale et adapter les économies ainsi ... Lire la suite


Environnement
Samedi 23 Juin 2018 - 13:15

La formation assurée par le Fonds mondial pour la nature (WWF), en collaboration avec les institutions nationales du Cameroun, du Gabon et de la République démocratique du Congo (RDC), a porté sur la collecte, l’analyse et la gestion des données de qualité pour produire les résultats nécessaires à la gestion et à l’évaluation des impacts des activités de conservation.

Les sessions de formations qui se sont déroulées en trois phases rentrent dans le cadre du programme du suivi écologique du WWF en Afrique centrale. Elles ont réuni le personnel technique de douze sites importants pour la conservation des grands singes, des éléphants et d’autres espèces endémiques du Bassin du Congo.

Pendant une durée de dix jours par session, sous l’encadrement de l’équipe du suivi écologique pour l’Afrique centrale, les participants provenant du Cameroun, de la ... Lire la suite

Pages