Environnement


Environnement
Mercredi 6 Septembre 2017 - 19:14

La ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault, a animé une conférence de presse, le 06 septembre à Brazzaville, sur les enjeux de la participation de la République du Congo à la 23è session de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Cncucc), qui aura lieu du 06 au 17 novembre 2017 à Bonn en Allemagne sous la présidence des îles Fiji.

L’objectif de cette conférence de presse à deux mois de l’ouverture de la COP23 a été d’informer d’une part la presse internationale, sous-régionale et nationale des enjeux politiques, diplomatiques, économiques et financiers ainsi qu’institutionnels de la participation de la République du Congo en lien avec l’accélération de l’opérationnalisation de la commission climat pour le Bassin du Congo dont Denis Sassou N’Guesso, chef de l’Etat congolais, assure la ... Lire la suite


Environnement
Mardi 5 Septembre 2017 - 15:32

Le tourisme fait partie des cinq secteurs retenus par le gouvernement pour développer l’économie nationale au même titre que les mines, l’agroalimentaire, les transports et la logistique, les forêts et l’industrie. Il lui a été assigné la mission d’atteindre 10% du Produit intérieur brut (PIB). Dans une interview accordée aux Dépêches de Brazzaville, la ministre en charge de ce département, Arlette Soudan-Nonault, dégage sa stratégie et évoque les actions déjà menées pour atteindre cet objectif.

 Les Dépêches de Brazzaville (LDB) : Madame la ministre, il vous a été assigné la mission d’atteindre les 10% du Produit intérieur brut (PIB). Comment est-ce que vous vous y attelez ?

Arlette Soudan-Nonault (ASN) : Atteindre les 10% du PIB dans quatre ans, cela représente un objectif très ambitieux, sachant que dans des pays aux infrastructures très ... Lire la suite


Environnement
Lundi 4 Septembre 2017 - 14:36

Le Tchad initie à Paris, la conférence pour la mobilisation des fonds pour le financement de son prochain Plan national de développement.

Une partie de la société civile et l'opposition  réclament au gouvernement tchadien un dialogue national inclusif. Ce dernier devra convaincre la communauté des bailleurs de fonds de lui accorder au moins 2.081 milliards de FCFA pour financer son Plan national de développement (PND) 2017-2021. Ce montant représente 38% du coût global du plan quinquennal, estimé à plus de 5.538 milliards de FCFA. 
L'autre partie du Gap prévisionnel (1.629 milliard de FCFA, soit 29,4% du coût global) sera recherché auprès du secteur privé dont 10% sous forme de partenariat public-privé. La table ronde des bailleurs de fonds sera précédée d'un forum sur le secteur privé. Le gouvernement a entrepris une forte campagne de mobilisation à l'endroit ... Lire la suite


Environnement
Mardi 29 Août 2017 - 20:00

La passation de services entre Rosalie Matondo, ministre sortante en charge de l'Environnement et Arlette Soudan-Nonault, ministre entrante a eu lieu le  28 août à Brazzaville.

Le rapport moral de cette passation a porté sur l’état des lieux de l’administration de l’environnement, notamment la situation administrative et patrimoniale ; l’organisation administrative; les ressources humaines, financières et matérielles ; le niveau d’exécution des activités en cours et en perspectives ; les difficultés rencontrées.

Les deux ministres ont procédé à la signature du procès-verbal. Transmettant le témoin du segment de l’Environnement à Arlette Soudan Nonault, ministre entrante, Rosalie Matondo a déclaré que pendant qu’ils auront à accomplir leur sacerdoce, ce qui compte n’est pas le temps passé à la tête d’un département ministériel, mais ... Lire la suite


Environnement
Lundi 28 Août 2017 - 18:45

Les experts des pays membres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) sont en conclave du 28 au 30 août à Brazzaville à la faveur de l’atelier de préparation des échéances futures sous la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc)

La ville de Bonn, en Allemagne, abritera du 6 au 17 novembre prochain la 23e Conférence des parties à la Convention climat (COP 23). Conscients des enjeux de cette rencontre, les pays membres de la Comifac ne veulent pas jouer les seconds rangs. Ainsi, l’atelier qui s’est ouvert au complexe sportif de la concorde à Kintelé permettra aux participants venus de plusieurs pays de la sous-région de, entre autres, définir des positions concertées sur les différents sujets d’intérêt  de l’agenda COP 23. Ceci en vue d’assurer une participation active, efficace et efficiente de la ... Lire la suite


Environnement
Lundi 28 Août 2017 - 18:45

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso a récemment demandé au Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba, de mettre en place un Comité interministériel chargé de gérer le problème des érosions qui se posent dans les villes de Brazzaville et Pointe-Noire.

« …La mise en place rapide d’un Comité interministériel de lutte contre les érosions, notamment pour les villes de Brazzaville et de Pointe-Noire, et ce afin de prévenir toute catastrophe éventuelle… », a indiqué le chef de l'Etat congolais dans le compte rendu du conseil des ministres du 26 août dernier.

Les ministères concernés par cette problématique devront mettre en œuvre les actions nécessaires, afin de proposer des réponses adaptées à la question des érosions. La mise en place de ce comité est souhaitée avant la reprise de la saison dite des grandes pluies qui commencera ... Lire la suite


Environnement
Vendredi 25 Août 2017 - 16:15

Des experts forestiers du Bassin du Congo, des représentants des populations autochtones, des organisations de conservation (WWF, WCS) et des opérateurs du secteur privé, ainsi que la Commission des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC) réunis à Brazzaville, se sont séparés le 24 août après avoir planché sur l’élaboration des indicateurs d’identification et de gestion des paysages forestiers intacts.

Cette réunion du groupe sous-régional de travail Bassin du Congo est une recommandation de la 7e Assemblée générale du Conseil de surveillance des forêts (FSC) dans le monde, tenue en septembre 2014 à Séville en Espagne. Elle demandait, en effet, aux opérateurs forestiers certifiés selon la norme FSC, d’augmenter la conservation des paysages forestiers intacts.

Selon le directeur de Programme FSC Bassin du Congo, Mathieu Auger-Schwartzenberg, la rencontre de ... Lire la suite


Environnement
Vendredi 25 Août 2017 - 16:52

Depuis le 2 août, l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année. Ce jour arrive de plus en plus tôt dans le calendrier.

Chaque année, l'ONG canadienne Global Footprint Network détermine le jour à partir duquel l'humanité vit au-delà de son « budget écologique ». Le jour du dépassement symbolise le moment où l'humanité a épuisé les capacités régénératrices de la Terre : du stockage du CO2, de l'absorption des pollutions et déchets à la production de matières premières pour la nourriture. À partir de ce jour, nous subvenons à nos besoins en entamant le capital naturel de notre planète via l'extraction de ressources qui ne sont pas renouvelables, la génération de déchets et l'émission de dioxyde de carbone qui s'accumule dans l'atmosphère sans être absorbés par les écosystèmes.

En clair, quand la ... Lire la suite


Environnement
Samedi 26 Août 2017 - 19:54

Les chercheurs de l’Institut national de recherche agronomique (IRA) ont évalué, au cours d’une étude, le niveau d’évolution des agrosystèmes dans le Mayombe et les plantations d’eucalyptus du Littoral, leur dégradation ainsi que leur fonctionnement.

L’étude basée sur « le déterminisme de l’albédo dans la dynamique de productivité des agrosystèmes du Bassin du Congo » a permis d’apprécier l’évolution temporelle du paramètre climatique dans les villes de Dolisie et de Pointe-Noire. Les données qui proviennent de ces différentes zones géographiques couvrent une période de plus de 60 ans (1930 à 2014). Il s’agit des précipitations, de l’insolation, de la température de l’air et du sol. Ainsi, la dynamique dans les deux agrosystèmes est traduite à partir l’évolution de l’albédo et l’indice de standardisation des précipitations.

Dans ... Lire la suite


Environnement
Vendredi 25 Août 2017 - 13:08

Sur la base d'observations détailées des événements météorologiques, de la variabilité climatique, la phénologie des animaux et plantes, ainsi que d'autres éléments, les pasteurs africains ont développé une compréhension intime du temps et du climat des territoires qu'ils habitent.

Les savoirs développés par ces peuples est pertinente dans un contexte caractérisé par un climat changeant, dans lequel des scientifiques travaillent pour améliorer la compréhension du temps et du climat, et les décideurs politiques visent pour améliorer l'adaptation des communautés locales à de nouvelles situations.
Intitulé "Dialogue entre les connaissances autochtones et scientifiques sur les conditions météorologiques et le climat : Améliorer l'adaptation des pasteurs aux changements climatiques en Afrique", ce thème sera l’occasion d'échanger sur les différentes ... Lire la suite

Pages