Société


Société
Lundi 17 Février 2014 - 16:30

La décision prise à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire de l’Association moisson des assemblées de Dieu au Congo, qui s'est tenue le 15 février à Brazzaville, a été motivée par le fait que « l’appel au ministère et l’onction du Saint-Esprit ne suffisaient pas pour rendre un ministère spirituel efficace »

L’Institut moisson des assemblées de Dieu au Congo (Imadac) en création, sera pour ses initiateurs, une structure destinée à standardiser la formation des leaders ecclésiaux. Selon le secrétaire général de l'Association moisson des assemblées de Dieu au Congo (Amadac), Parfait Mbon, cette décision prise en assemblée générale, vient entériner l’accord intervenu entre l’Église des assemblées de Dieu du Congo (EADC), du révérend Jean-Baptiste Bafounguissa, et la Communauté évangélique des assemblées de Dieu du Congo ... Lire la suite


Société
Lundi 17 Février 2014 - 16:15

Cette journée a été célébrée le samedi 15 janvier, dans un hôtel de la place, en présence d’Alexis Elira Dokekias, directeur général de la Santé, et de Yolande Edith Ketta Mbanguyd, présidente de la fondation

En présence des autres membres de la fondation et de plusieurs invités, le directeur général de la Santé a expliqué que la problématique des cancers de l’enfant est importante parce que toute situation sur l’enfant peut compromettre le développement d’un pays. Les actions de lutte contre les cancers de l’enfant ne devraient pas se limiter à cette journée, mais plutôt se poursuivre et se multiplier conformément au Plan national de lutte contre le cancer élaboré par le ministère de la Santé et de la Population sur une période de cinq ans.

« Le cancer reste une maladie mythique pour laquelle plusieurs organisations à travers le monde se ... Lire la suite


Société
Lundi 17 Février 2014 - 15:30

Dans le cadre de la poursuite de l’opération de salubrité, lancée le 4 février par Ferréol Constant Patrick Gassakys, le président de la section 3 du Parti congolais du travail (PCT) du quartier 34, dans le troisième arrondissement Poto-Poto, 24 bacs à ordures ont été remis, le week-end dernier, aux populations de cette circonscription

L’acte de remise du don a été fait par le secrétaire chargé à l’organisation et à la mobilisation, Gilles Denguet Atticky. Le don était destiné à quatre cellules représentant deux ruelles, notamment les rues Louingui et Djouké, qui recevront 6 bacs à ordures chacune.       

Intitulée « Nettoyons chaque jour nos ruelles et devant nos maisons », cette opération d’assainissement permet, selon les organisateurs, de renforcer la lutte contre l’insalubrité et d’amener les populations à développer des ... Lire la suite


Société
Lundi 17 Février 2014 - 15:45

Le lancement du projet de réfection et d’agrandissement du Centre d’accueil des mineurs de Mvou-Mvou (CAM), dans la ville océane, a eu lieu le 15 février en présence de Monseigneur Miguel Angel Olaverri, évêque du diocèse de Pointe-Noire et président de Caritas Pointe-Noire, ainsi que des autorités et des partenaires au projet. Une visite guidée de la structure a ponctué l’événement

Ouvert en 1993, le Centre d’accueil des mineurs de Mvou-Mvou à Pointe-Noire est une structure d’hébergement, de rééducation et de réinsertion socio professionnelle pour les enfants de 6 à 16 ans en situation de rue à Pointe-Noire. Il est géré par Caritas Congo conformément à la convention du 21 avril 1992 signée entre le gouvernement congolais et l’Église catholique. Face à l’exigüité des locaux actuels qui n’offrent qu’une capacité d’accueil de 16 places ... Lire la suite


Société
Lundi 17 Février 2014 - 15:14

Trente étudiants inscrits à la formation doctorale Espaces littéraires, linguistiques et culturels de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’université Marien-Ngouabi, dont Innocent Olivier Taty, ont été récemment déclarés admis au Diplôme d’études approfondies (DEA)

Les impétrants se sont présentés à trois examens, notamment les évaluations écrites, la rédaction des articles scientifiques et des mémoires de DEA. Le journaliste en service au Sénat, Innocent Olivier Taty, a été admis au DEA option « Identité culturelle » avec la mention « très-bien », après délibération des membres du jury constitué des professeurs Marius Ngassaky (président), Gertrude Ndeko (examinatrice) et Dieudonné Tsokini (rapporteur). En effet, l’impétrant a rédigé un article scientifique de 14 pages et un mémoire de DEA de 80 pages. Les évaluations ... Lire la suite


Société
Lundi 17 Février 2014 - 13:37

Le projet de trente-six mois vise 481 000 femmes en âge de procréer et 473 000 enfants de moins de 5 ans du Nord-Kivu, des Kasaï et de l’Ituri.

Quatre cent quatre-vingt et un mille femmes en âge de procréer et quatre cent soixante treize mille enfants de moins de 5 ans du Nord-Kivu, des Kasaï et de l’Ituri, en Province Orientale, vont bénéficier d’un programme de trente mois visant à réduire la mortalité maternelle et infanto-juvénile. Ce programme découlant d’un partenariat entre le gouvernement congolais, l’Union européenne (UE) ainsi que l’Unicef est financé par l’UE. Il contribuera à améliorer la couverture et la qualité des services et soins liés à la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant en faveur, tout en augmentant aussi l’accessibilité financière aux services et soins.

Ce projet de quarante millions d’euros s’inscrit, ... Lire la suite


Société
Lundi 17 Février 2014 - 11:50

La première pierre de cette bibliothèque numérique et classique a été posée à Makoua à l’occasion du récent pèlerinage organisé par les anciens séminaristes de Saint-Pie-X. Le président du comité d’organisation de ce pèlerinage, Pascal Gayama, donne, dans cette interview exclusive, le sens de cette opération

Les Dépêches de Brazzaville (LDB) : Quelles ont été les raisons qui ont conduit les anciens séminaristes à organiser un pèlerinage à Makoua ?

Pascal Gayama (PG) : L’individu est un être multidimensionnel. Je suis connu comme un diplomate de carrière. Mais je n’en suis pas moins quelqu’un qui a été formé dans une école chrétienne où m’ont été inculquées des valeurs que j’essaie de promouvoir aussi bien dans ma vie professionnelle que dans la société. L’initiative d’organiser un pèlerinage est venue d’un certain nombre ... Lire la suite


Société
Lundi 17 Février 2014 - 11:15

À la faveur de la descente parlementaire du député de la troisième circonscription électorale de Makélékélé, Pierre Bassouama, les vendeurs du marché de Diata ont demandé aux pouvoirs publics l’amélioration de leurs conditions de travail

Les échanges ont porté sur la fourniture d’eau et d’électricité, la cherté des produits de première nécessité et les modalités de paiement des arriérés et arrérages des retraités. Un intervenant a informé le député que l’eau de la Société nationale de distribution n’était pas de bonne qualité. Sa couleur jaunâtre, a-t-il dit, atteste bien sa mauvaise qualité. « Tous les Congolais n’ont pas les moyens financiers de s’acheter de l’eau minérale », a-t-il souligné.

Un intervenant a évoqué les coupures intempestives d’électricité, qui causent du tort aux personnes qui tiennent des petits ... Lire la suite


Société
Samedi 15 Février 2014 - 18:13

L’Église « Tabernacle de la parole », située sur la route des Poids Lourds dans la commune de Limete à Kinshasa, doit être fermée par l’État et devenir inopérante. C’est le sens de la demande adressée au ministre de la Justice par le cabinet d’avocats Mbambu et associés.

 L'Église, apprend-on, est dirigée par un pasteur du nom de Clément Bowa Mutombo, qui aurait littéralement quitté la voie divine et entraîné toute l’assemblée dans l’erreur. Pasteur Clément Bowa a institué un service dit de dons composé de cinq personnes avec « la mission principale de concevoir et prononcer de fausses prophéties de sorcellerie contre les familles des requérants et leurs épouses et d’autres croyants », renseigne l’avocat Mbumba. Avec ce service de dons, pasteur Clément Bowa s’emploie à briser les mariages des membres de l’Église en leur ordonnant ... Lire la suite


Société
Samedi 15 Février 2014 - 17:15

Après le décès du maréchal des logis-chef Éric Souami le 12 février à la maison d’arrêt, le collectif des avocats de ce dernier a, au cours d’un point de presse animé le 14 février à Brazzaville, déploré ce qu’ils ont appelé le « gros disfonctionnement de la justice congolaise »

Pour ce collectif d'avocats, composé de Me Ambroise Malonga, Me Dieudonné Nkounkou et de Me Édouard Maboya Nganga, qui prétend défendre simplement les droits de l’homme en suivant le respect strict de la loi républicaine, les tortures subies nombre de Congolais lors des enquêtes préliminaires, des détentions préventives n’honorent pas le Congo.

La loi, a fait savoir ce collectif qui est par essence apolitique, dit que les personnes arrêtées ou emprisonnées doivent être jugées, c’est-à-dire entendues. Ce qui n’a pas été le cas pour Éric Régis Souami ... Lire la suite

Pages