Style et Art de vivre


Style et Art de vivre
Vendredi 2 Février 2018 - 20:41

Les communautés locales sont avérées gardiennes des forêts, seule « technologie » sûre de capture et de stockage du carbone.

La reconnaissance des droits fonciers des autochtones est essentielle pour leur rôle protecteur. Alors que l'inquiétude grandit au sujet de l'éventualité pour la communauté internationale de ne pas atteindre les objectifs de réduction des émissions de carbone, le gouvernement suédois, la Fondation Ford et d'autres bailleurs de fonds ont repris à leur compte une piste sous-exploitée : la reconnaissance des droits fonciers des indigènes et des peuples des forêts d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie, devenus les protecteurs les plus avisés des forêts tropicales.

L’International Land and Forest Tenure Facility est une nouvelle institution créée pour promouvoir la reconnaissance des droits fonciers et forestiers collectifs à l’échelle ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Vendredi 2 Février 2018 - 20:42

Le pays a lancé l'infrastructure avec l’ambition de transformer les rayons du soleil en électricité, une énergie qui lui fait cruellement défaut.

Présentée par ses promoteurs comme « la toute première de fabrication de lampes solaires à l’échelle industrielle à s’installer sur le continent africain », l’usine a été ouverte à Dédougou, à quelque 265 km à l’ouest de la capitale Ouagadougou. « Aujourd’hui, c’est le début d’une grande aventure qui est celle de mettre à la disposition des millions d’habitants du Burkina Faso qui n’ont que le soleil comme éclairage des lampes solaires efficaces, abordables et durables », s’est réjoui un des initiateurs du projet, le Français Arnaud Chabanne, lors de la cérémonie d’inauguration.

Pays pauvre enclavé d’Afrique de l’ouest, le Burkina Faso a le coût de kilowatt/heure le plus cher ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Vendredi 2 Février 2018 - 20:42

Une 5e édition en grande pompe ! La ville de Goma accueille, du 9 au 11 février, le Festival international de musique et de danse dénommé «Amani ». Cette rencontre a pour objectif de promouvoir la paix dans la région des Grands Lacs.

Une expérience unique aux côtés des danseurs traditionnels et artistes de la région, des tambourinaires du Burundi, des acrobates, des jeunes entrepreneurs et artisans de Goma, des couleurs via l’Ekiden du dimanche…

Ferre Gola, Jupiter Bokondji, Aganze (célèbre musicien traditionnel du Nord Kivu) de la RDC, Zao du Congo-Brazzaville, Dub Inc de la France, Cameleone et Moyo Maurice de l’Ouganda, Dj Benjamin Lavré du Ghana, Teme Tane et Dj USX musiciens Belges, Yemba Voice du Rwanda sont les guest de cette 5e édition.

Par ailleurs, une vingtaine de groupes traditionnels de la région de Grands Lacs, notamment Masisi, Gisenyi, Rutshuru, ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Vendredi 2 Février 2018 - 20:42

L'édition 2018 devrait accélérer le développement des entreprises énergétiques en démarrage sur le continent.

En Afrique, le principal défi énergétique consiste à fournir rapidement des services énergétiques modernes à des millions de ménages et d’entreprises utilisant des technologies énergétiques durables et abordables. Ce concours met au défi les entrepreneurs africains en démarrage de collaborer avec des institutions ou industries de recherche locales pour développer un prototype de dispositif / équipement clé pour une entreprise d’énergie sociale ou un système de gestion de l’énergie utilisant des ressources locales.

Les jeunes professionnels, âgés de 18 à 35 ans originaires d’Afrique, sont invités à participer au concours et à désigner une institution ou une organisation de recherche locale pertinente. Les candidatures peuvent être ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Vendredi 26 Janvier 2018 - 18:18

L'événement qui tente de reconstruire plus de quatre siècles d’histoire entre l’Afrique, les Caraïbes, l’Amérique et l’Europe bat son plein dans le pays pendant tout ce mois de janvier.

C'est la fête des religions traditionnelles. Le Bénin est le berceau du vodoun, culte voué à un ensemble de divinités présentes partout et en tout. Ce culte occupe une place très forte dans l'identité du pays. Son panthéon regroupe plus de deux cents dieux. La fête du vodoun est célébrée le 10 janvier à travers tout le Bénin, et plus particulièrement à Ouidah.

Cette religion répond aux quatre éléments du cosmos – l'eau, la terre, l'air et le feu. Elle serait née de la rencontre des cultes traditionnels des dieux yoruba et des divinités « fon » et « éwé », lors de la création puis de l'expansion du royaume fon d'Abomey aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le vodoun, ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Vendredi 26 Janvier 2018 - 18:15

Le court métrage « Watu Wote » ( Nous tous), qui dépeint la tristement célèbre attaque de bus de Mandera, en 2015,  a été nominé le 23 janvier, jour même de sa sortie officielle.

« Je me sens honoré que nous avons été en mesure de raconter cette histoire très importante, surtout en ce moment de l’histoire de notre pays et de notre monde où il y a tellement d’animosité », déclare le réalisateur Bramwell Iro, avant d’ajouter: « Tout le monde cherche quelque chose pour nous diviser, mais il y a plus de choses qui nous rassemblent plus qu’elles nous divisent. (...) J’espère que tout le monde aura l’occasion de le (film) voir. »

Le film a pour base des événements de la vie réelle – où un musulman a amené ses compagnons musulmans à protéger leurs collègues chrétiens, en les épargnant des militants al Shabaab. Les militants armés avaient ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Samedi 27 Janvier 2018 - 18:24

Les autorités nationales entendent construire l'ouvrage sur le site de l’ancien port d’embarquement des esclaves conduits de force aux Amériques entre le XVe et le XXe siècle.

« En mémoire des millions d’esclaves enchaînés qui sont partis de l’Afrique pour l’Europe pour un voyage de non-retour, il sera construit, sous peu, à cet endroit chargé de souvenirs, un musée international. Il sera inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco», a déclaré le 19 janvier, Dieudonné Moyongo, ministre de la Culture et des arts cité par La Semaine Africaine.

C’est de là, à quelque 20 mn de Pointe-Noire sur la RN5, que partirent des millions d’Africains qui rompirent pour toujours avec l’Afrique qui les a vus naître pour rallier de force les Amériques. Ce « Nouveau Monde » qu’ils ont développé sous contrainte en ne recevant en guise de contrepartie que la ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Vendredi 26 Janvier 2018 - 18:15

Des start-up d’Afrique du Sud, du Botswana, de Namibie, de Tanzanie et de Zambie seront financées à hauteur de 8,7 millions d’euros par le gouvernement finlandais.

Ces fonds seront accordés dans le cadre du Southern Africa Innovation Support (SAIS), un programme qui soutient le développement des entreprises innovantes en Afrique australe.

Les start-up, qui bénéficieront de ces financements jusqu’en 2021, sont recrutées dans divers secteurs tels que la téléphonie mobile, la cyber-sécurité et les technologies de la santé.

En décembre 2017, la Finlande a organisé une conférence internationale qui a réuni des start-up d’Afrique, d’Asie et d’Europe.


Style et Art de vivre
Vendredi 26 Janvier 2018 - 18:15

La légende sud-africaine du jazz et trompettiste est décédée, le 23 janvier, à l’âge de 78 ans, des suites d’un cancer, a annoncé sa famille, suscitant une pluie d’hommages pour saluer sa longue carrière et son engagement contre l’apartheid.

« C’est avec une immense tristesse que la famille de Ramapolo Hugh Masekela annonce son décès. Après une courageuse bataille contre un cancer de la prostate, il est décédé paisiblement à Johannesburg, entouré de ses proches », indique un communiqué de sa famille.

« La nation pleure un de ses talents à la signature la plus caractéristique », a réagi le président sud-africain, Jacob Zuma. « C’est une perte incommensurable pour le monde de la musique et le pays tout entier. On n’oubliera pas sa contribution à la lutte pour la libération », a-t-il ajouté.

« Un baobab est tombé », a réagi le ... Lire la suite


Style et Art de vivre
Samedi 27 Janvier 2018 - 18:25

L’expansion urbanistique non concertée de nos villes entraîne des problèmes d’érosion, dus pour leur plus grande part à l’élimination du couvert végétal qui fixe les sols. Malgré les travaux pharaoniques entrepris par le gouvernement pour lutter contre ce phénomène, il ne cesse de prendre de l’ampleur.

Dans la capitale congolaise, les pluies intempestives accroissent les érosions des sols, menaçant habitations, quartiers, canalisations, etc. Auparavant perçue comme une manne du ciel, bien que nécessaire, la pluie constitue désormais une menace pour les Brazzavillois. Nul n’est épargné.

Les érosions sont dues au lotissement anarchique, au déboisement, à l'insuffisance des systèmes de drainage des eaux pluviales, à la défectuosité de communication sur leur problématique, à la caducité du plan de développement urbain.

Le gouvernement congolais a ... Lire la suite

Pages