Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 11 Avril 2019 - 12:15

Inauguré le 9 avril en présence d'une quarantaine d'ambassadeurs et chercheurs, la structure est consacrée à l’approfondissement des relations entre la Chine et l’Afrique, dans les domaines de la recherche et de la culture. Elle a pour objectif de promouvoir les échanges et encourager la coopération sino-africaine.

A l’occasion de l'inauguration de l'Institut Chine-Afrique, le président chinois, Xi Jinping, a formulé le souhait de le voir puiser dans les ressources académiques des deux parties, afin de fournir de bonnes idées et propositions en faveur de la coopération sino-africaine, ainsi qu’avec les autres parties.

Rappelant la décision conjointe des deux parties de construire une communauté sino-africaine de destin plus étroite et d'appliquer les huit initiatives majeures du Forum sur la coopération sino-africaine de 2018, le président chinois a indiqué ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 11 Avril 2019 - 21:05

Le texte  a été approuvé,  le 8 avril  à Brazzaville, par la haute chambre du parlement, au cours d'une session plénière.

 

Construit sur la rivière Alima, le nouveau débarcadère de la ville d’Oyo vient renforcer la mobilité des personnes et des biens ainsi que les échanges commerciaux entre le département de la Cuvette et d’autres horizons.

Il devrait faciliter l’acheminement des produits vers Brazzaville et les villes de Kinshasa et Kisangani, en République démocratique du Congo, ou encore vers Bangui en République centrafricaine.

À partir du port d’Oyo, le Gabon peut être facilement atteint ainsi que le  sud du Cameroun. Bâtie sur une superficie de 7250 m2, cette infrastructure présente de réelles performances techniques dans le traitement des marchandises.

Elle dispose d’un quai de 440 m linéaires, d’une grue sur rails de soixante tonnes et ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 10 Avril 2019 - 19:45

La chambre basse du parlement a clôturé, le 10 avril, sa cinquième session ordinaire administrative. Sur les trente-quatre affaires inscrites à l’ordre du jour, les députés ont examiné et adopté vingt-et-une affaires et renvoyé treize à la prochaine session.

Ouverte le 29 janvier, la cinquième session ordinaire administrative, placée sous l’autorité du président Isidore Mvouba, a permis aux députés d’examiner trente-quatre affaires dûment arrêtées par la conférence des présidents ou transmises en cours de session par le gouvernement.

Au total, vingt-et-un textes de lois ont été adoptés, sur les trente-quatre que constituaient l’ordre du jour de la session. La chambre basse du parlement a donc entériné, entre autres, le projet de loi actant la dissolution de l’Onemo, sur les cendres desquelles devraient être créées deux nouvelles structures dotées ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 10 Avril 2019 - 19:00

L’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, a parlé « d'une semaine de fraternité créative», lors de la clôture du Festival international du livre et des arts francophones (Filaf), le 6 avril, à la Case de Gaulle.

Rendant honneur aux hôtes du Congo, l’ambassadeur de France a profité de l’occasion pour saluer tous les écrivains et artistes qui ont fait de la troisième édition du Filaf un moment de pure réussite. Bertrand Cochery, reprenant l’une des expressions d'Yvan Amar, « le temps nous a comptés », a plutôt dit: « Nous n’avons pas vu passer le temps de cette brève semaine, et nous regrettons déjà ceux qui ont dû nous quitter hier au soir, Véronique Tadjo et Capitaine Alexandre. Oui, cette semaine a été un moment de réussite, de bonheur, de découvertes, de révélations, de rêves et d’élévation. Avant de nous séparer, savourons ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 10 Avril 2019 - 18:00

Les ministres en charge des Affaires étrangères, Jean Claude Gakosso, et de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, vont se rendre à La Havane où les étudiants congolais en médecine ont organisé une manifestation pour réclamer le paiement de leurs bourses.

En dehors des deux membres du gouvernement, des responsables du ministère de la Santé feront également partie de la délégation qui devrait procéder à une évaluation de la situation afin d’apporter des solutions.

Peu avant le départ de cette mission, le ministre Jean Claude Gakosso a échangé, le 10 avril à Brazzaville, avec l’ambassadeur de Cuba en République du Congo, José Antonio Garcia Gonzalez.

 

 

 


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 10 Avril 2019 - 18:00

Neuf lycéens dont sept issus de Saint-Exupéry et deux de l’Ecole militaire général Leclerc ont été récompensés au terme du concours, à l'occasion d'une cérémonie organisée le 6 avril, à l'Institut français du Congo.

 

 

 

   

La seule condition pour participer au grand concours des lycéens du Festival international du livre et des arts (Filaf) était d’être élève dans un lycée de Brazzaville, en classe de seconde, première ou terminale.

A cet effet, il était demandé à chaque participant de réaliser sa propre production littéraire, du 16 février au 15 mars, en respectant les modalités bien précises au nombre desquelles le choix de la catégorie à laquelle concourir (poésie, fiction, etc.) ; la rédaction d’un texte individuel conforme au concours à imprimer et envoyer au lycée Saint-Exupéry, auprès du secrétariat du proviseur, tout en ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 10 Avril 2019 - 17:00

La consommation des ménages en énergie aux heures de pointe (18h et 22h), notamment dans les deux principales villes de la République du Congo, atteint 550 MW, alors que la capacité de production des principales centrales n’est que d’environ 400 MW. Il s’agit de la centrale à gaz de Pointe-Noire avec 300 MW, Imboulou 50 MW et Moukoukoulou 50 MW, a fait savoir le directeur de la distribution de la société Energie électrique du Congo (E2C), Jules Saturnin Souka, lors d’un entretien exlusif avec Les Dépêches de Brazzaville, le 10 avril.

« La demande est largement supérieure à l’offre. Nous délestons pour préserver les équipements en saturation. Si on laisse les gens consommer abusivement, les câbles et transformateurs vont brûler. Pour qu’on n’assiste pas à ce désastre, il a fallu mettre en place le dispositif de coupures et de sectionnement », ... Lire la suite

Pages