Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 15 Octobre 2018 - 13:15

Pour attirer l’attention des gouvernants et mesurer les pertes de productivité économique subies, la Banque mondiale a publié, le week-end dernier le nouvel indice du capital humain.

L'enquête menée souligne que, si les Etats agissent et créent des conditions maintenant pour permettre à la population de bien vivre, les enfants nés aujourd'hui pourraient être en meilleure santé, plus riches et plus productifs à l’âge adulte.
 
Ces travaux de recherche, qui viennent d’être rendus publics, fournissent aux responsables et aux  Etats une preuve incontestable des effets bénéfiques durables que peut apporter une amélioration de la santé et de l'éducation des enfants sur le revenu de la population et des pays.
    
La Banque mondiale estime, à travers ce nouvel indice du capital humain que, 56 % des enfants nés aujourd'hui dans le monde seront privés de ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 15 Octobre 2018 - 14:20

A l'occasion de la célébration, le 16 octobre de la Journée mondiale de l'alimentation, l'agence onusienne plaide pour l’éradication de la faim d’ici à 2030 et exhorte les gouvernants du monde à mettre sur pied des stratégies efficaces, afin d’atteindre l’Objectif de développement durable (ODD) 2. 

La journée qui connaîtra la participation active de nombreux acteurs de la société civile, de la recherche et du secteur privé a pour thème « Agir pour l’avenir. La faim zéro en 2030, c’est possible ». Pour les organisateurs, elle est une occasion propice afin que tout acteur tire la sonnette d’alarme suite à la hausse des statistiques sur la faim dans le monde, pour que soit relancé le processus d'atteinte de l’ODD 2.

« L’édition 2018 mettra également l’accent sur le rôle central de la stabilité, de la paix durable et d’une meilleure ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 15 Octobre 2018 - 11:49

Trente-sept élèves venus des cinq Etats membres de la force conjointe (Mali, Mauritanie, Tchad, Niger, Burkina Faso) vont suivre, à partir de  ce 15 octobre, une formation opérationnelle et académique de neuf mois à Nouakchott, en Mauritanie, a-t-on appris de sources concordantes.

Les officiers concernés par la formation ont tous quinze à vingt ans d’expérience dans les forces armées de leur pays. Ils se forment notamment au haut commandement militaire et à l’encadrement afin de permettre au G5 de disposer de cadres à même d’organiser des opérations, gérer la logistique et conduire des missions de combat dans le respect du droit des conflits armés.

A terme, les élèves de cette école de guerre, dirigée par le général de brigade mauritanien Brahim Vall, devraient permettre de renforcer la coopération et l’efficacité des armées de la région. Quant au ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 13 Octobre 2018 - 16:45

Depuis le 9 octobre, deux experts du Département américain de l’agriculture (USDA), Brian Guse et Curtis McCoy, sont au Congo pour évaluer et améliorer le programme des cantines scolaires à travers des consultations avec le Programme alimentaire mondial, le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation ainsi que d'autres partenaires. 

L'évaluation vise à opérationnaliser la mise en œuvre du programme des cantines scolaires McGovern-Dole au cours des cinq prochaines années. Les deux experts discuteront avec les partenaires locaux de la possibilité de l’inclusion des participants congolais dans des programmes de formation agricole aux Etats-Unis, grâce au soutien de l'USDA. Ces initiatives ont pour objectifs de soutenir la croissance économique, augmenter la capacité locale et améliorer la diversification ainsi que la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 13 Octobre 2018 - 17:10

L'engagement est contenu dans le message du gouvernement, délivré par la ministre du Tourisme et de l'environnement, Arlette Soudan-Nonault, à l'occasion de la célébration, le 13 octobre, de la Journée internationale des Nations unies de la prévention des catastrophes naturelles.

Le thème choisi par les Nations unies pour cette année est « Réduire les pertes économiques dues aux catastrophes ». Il rappelle, à juste titre, que la récurrence et l'intensité des phénomènes à l’origine des catastrophes naturelles, souvent accentuées par les changements climatiques, ne cessent de croître, compromettant ainsi les avancées de plusieurs pays vers un développement durable.

En effet, le spectacle désolant des villes dévastées après des inondations, des ouragans, cyclones, tsunami et autres séismes, pose le problème fondamental de la reconstruction. « Nous avons ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 13 Octobre 2018 - 15:30

Les préparatifs de la rencontre ont été au centre de l'audience que le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard  Itoua, a accordée, le 12 octobre, au secrétaire général du Centre africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), Bertrand Mbatchi.

 

 

 

 

 

 

 

 

, pour faire le point des préparatifs du douzième atelier sur l’assurance qualité et l’organisation prochaine à Brazzaville du trente-troisième colloque sur le programme.

« Le Congo est membre du Cames et son ministre de l’Enseignement supérieur est membre du conseil d’administration de cette institution. Avec lui, nous avons échangé sur la vie institutionnelle. Le ministre a donné de fermes instructions pour que l’Afrique centrale, à travers le Congo, puisse porter le message de l’assurance qualité », a indiqué le secrétaire général du Cames.

Dans ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 13 Octobre 2018 - 14:06

La faveur du président de la République, Théodoros Obiang Nguema Mbasogo, a été accordée aux bénéficiaires à l'occasion des festivités marquant le 50e anniversaire de l’indépendance du pays. Parmi eux, une trentaine d’opposants condamnés, en février dernier, à plus de trente ans de prison pour sédition.

Un décret présidentiel précise: « Nous concédons la grâce aux personnes condamnées qui purgent leur peine pour délit contre le gouvernement, contre l’ordre public et contre les autorités constituées ». 

A Malabo, la fête nationale a été marquée, le 12 octobre, par un défilé civil et militaire à la place « Paceo Maritimo », sous l’autorité du président de la République, Théodoros Obiang Nguema Mbasogo.

Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement d’autres pays ont rehaussé de leur présence cette célébration. Des quatre coins ... Lire la suite

Pages