Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 11:45

La démographie galopante des cités et autres grandes agglomérations devrait toucher fortement quelques pays seulement, selon le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (Desa), qui affirme que deux personnes sur trois habiteront probablement dans des villes ou d’autres centres urbains.

« Ensemble, l’Inde, la Chine et le Nigeria représenteront 35% de la croissance prévue de la population urbaine mondiale entre 2018 et 2050 (...) On prévoit que l’Inde aura ajouté quatre cent seize millions de citadins, la Chine deux cent cinquante-cinq millions et le Nigeria cent quatre-vingt-neuf millions », a indiqué Desa, annonçant le 16 mai les résultats de ces derniers chiffres collectés. De nombreux pays devront relever des défis pour répondre aux besoins de leur population urbaine en croissance, souligne-t-on.

Dans son étude, le Desa des Nations unies ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 16 Mai 2018 - 18:45

 Lionel Cafferini a assuré, le 16 mai à Brazzaville, d’apporter le soutien de son institution aux centres d’éducation, de formation et d’apprentissage (Cefa), au terme des échanges avec le ministre de l’Enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes.   

L'apport promis fait suite à la demande du ministre de tutelle afin de poursuivre son plan d’action, a indiqué Lionel Cafferini, directeur de l'Agence française de développement (AFD). « Le contrat signé entre les deux parties sera mené avec le bureau d’expertise de France. Il doit accompagner à la fois la formation des formateurs dans l’ensemble des Cefa au Congo, les équipes de management. L’AFD sera plus réactive pour les jeunes avec des référentiels de formation modernisés, actualisés et consolidés pour le ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 16 Mai 2018 - 19:00

Dans une déclaration publiée le 16 mai, le secrétariat permanent du bureau politique du comité central du parti au pouvoir a exprimé son indignation face à l'interprétation par certains hommes politiques de la peine de vingt ans de prison infligée à l'ancien chef d'état major de l'armée congolaise, alors qu’il s’agit d’une affaire judiciaire.

Réuni sous l’autorité de son secrétaire général, Pierre Ngolo, le secrétariat permanent du bureau politique du Parti congolais du travail (PCT) s’est dit stupéfait et profondément attristé de voir une affaire à caractère judiciaire, qui relève d’un pouvoir indépendant et souverain, prendre une tournure politique, amplifiée par certains hommes politiques.   

« Le secrétariat permanent du PCT a marqué son étonnement et exprimé son indignation devant l’exploitation politicienne du procès du ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 16 Mai 2018 - 18:14

La Convention des partis républicains (Copar), plate-forme des partis de l'opposition, a publié, le 11 mai à Brazzaville, une déclaration dans laquelle elle a précisé que le premier alinéa de l’article 5 de la loi portant statut du chef de l’opposition dispose qu’un opposant peut faire partie du gouvernement.

Le deuxième alinéa, quant à lui, indique que « la présence d’un opposant au gouvernement l’astreint à la solidarité gouvernementale ». Ainsi, la Copar a noté que la qualité de membre du gouvernement n’est pas juridiquement incompatible avec l’appartenance à une formation politique de l’opposition.

« Si incompatibilité il devrait y avoir, elle ne saurait tirer sa substance que de celles prescrites par les statuts de la formation politique de l’opposition à laquelle appartient l’intéressé », a renchéri la déclaration.

Par ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 16 Mai 2018 - 18:31

Au cours d’un point de presse animé le 16 mai, à Brazzaville, la dynamique conduite par le député Bersol Exaucé Ngambili Ibam a poursuivi la présentation de sa vision sur l’avenir du Congo dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’emploi et autres.

Dès l’entame de la problématique, Bersol Exaucé Ngambili Ibam, orateur du jour, est revenu sur quelques rappels en signifiant que « Initiative le Congo que nous voulons » n’est pas un parti politique, encore moins un courant mais une initiative portée par des jeunes venus de divers horizons.

Ces derniers, selon lui, se sont mis ensemble pour décliner le futur du Congo dans des domaines variés. « Il s’agit pour nous d’apporter notre pierre à l’édifice dans la construction de notre pays, d’apporter de l’eau au moulin, de ramener le débat de fond à l’autorité publique », a-t-il ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 16 Mai 2018 - 17:45

L'opération a débuté, le 16 mai à Brazzaville, sous les auspices de la ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault.

Le gouvernement du Congo, en collaboration avec l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), est engagé dans un processus de mise en place d’un système de classement des établissements d’hébergement touristique, lancé en janvier 2017. En effet, parmi les recommandations du Plan directeur de développement durable du tourisme dans le pays, figure la revue des normes de classement des établissements d’hébergement touristique. L’objectif de ce projet, étant, entre autres, de consolider le standing compétitif de l’hôtellerie congolaise, afin de lui permettre d’être à niveau en matière de standards internationaux et de développer une réelle culture de la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 16 Mai 2018 - 17:30

Le président de l’Association désir d’unité (Adu) a fait part de son projet, le 16 mai à Brazzaville, dans une déclaration rendue publique à l'occasion de la célébration de l'événement.

Selon Jean De Dieu Kourissa, au Congo, le repli identitaire constitue, entre autres, l’un des freins du vivre ensemble. Aussi a-t-il   salué l’engagement des Nations unies, à travers la résolution 72/ 130 décrétant une journée mondiale du vivre ensemble dans la paix.

La paix, a-t-il précisé, en rapport avec le vivre ensemble, est plus qu’un simple projet élaboré depuis longtemps. Or, ce comportement, a-t-il renchéri, doit être vécu comme une valeur cardinale, cruciale, parce qu’elle est profonde dans l’intimité de chaque individu, avec pour point de mire, la communion et la communication de toutes les familles.

Ainsi, toutes les communautés, a-t-il indiqué, ... Lire la suite

Pages