Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 12 Novembre 2018 - 11:30

Les dirigeants du pays ont réitéré leur volonté à l’occasion de la 31e session de l’Examen périodique universel du Conseil des droits de l’Homme qui se tient jusqu’au 16 novembre à Genève, en Suisse.

Relevant la particularité des crises à répétition en Centrafrique, le représentant permanent de ce pays auprès de l’ONU, Léopold Ismaël Samba, a noté « la recrudescence de graves crimes et de violations massives des droits de l’Homme par des groupes armés, essentiellement à l’encontre de la population la plus vulnérable ». Il a souligné que si le nombre des victimes du conflit en République centrafricaine (RCA) s’est chiffré en milliers de morts, de déplacés internes et de réfugiés, c’est surtout du fait de « l’absence de l’autorité de l’Etat et notamment judiciaire dans les zones contrôlées par les mouvements rebelles ».

... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 12 Novembre 2018 - 12:00

Dans un rapport rendu public en prélude à la célébration, le 14 novembre, de la Journée mondiale de lutte contre le diabète, l'Organisation mondiale de la santé a attiré l’attention de la communauté internationale, en général, et des acteurs œuvrant dans le domaine, en particulier, sur l’augmentation du taux des personnes souffrant de la maladie.   

Le rapport s’appuie sur les statistiques au niveau mondial, entre 1980 et 2014. Il révèle que le nombre de personnes souffrant de diabète a pratiquement quadruplé, passant de cent huit millions à quatre cent vingt-deux millions de personnes touchées, tandis que la prévalence chez les adultes a doublé pour atteindre 8,5%.

« Depuis dix ans, la prévalence du diabète a augmenté plus rapidement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire », indique l’expertise, en insistant sur le fait qu’il est ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 10 Novembre 2018 - 16:15

La structure, composée essentiellement des partis politiques signataires du mémorandum du 23 juin 2018, a tenu, le 10 novembre à Brazzaville, sa session inaugurale sous l’égide de Pascal Tsaty Mabiala. 

Le Conseil de l’opposition congolaise a été mis en place pour redynamiser cette famille politique, conformément à l’esprit du mémorandum. Il compte au total soixante membres dirigés par Pascal Tsaty Mabiala, chef de file de l'opposition, suivi de Guy Brice Parfait Kolélas, président de l’Union des démocrates humanistes et de Michel Mboussi Ngouari, leader du Mouvement national pour la libération du Congo.

Cette instance de l’opposition a pour missions, entre autres, d’élaborer la feuille de route et d’adopter le programme d’activités de cette plate-forme, en vue de lui permettre de mener à bien ses actions politiques, dont l’essentiel repose sur ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 10 Novembre 2018 - 16:00

Le président de l’association « Viens et vois », Emerson Massa, a annoncé le 9 novembre, la prochaine rentrée scolaire 2019-2020 des mal-voyants et voyants au sein de l'établissement, lors de sa visite en compagnie du vice-président du conseil municipal, vice maire de Kintélé, Bienvenu Martin Okogna, et de bien d’autres responsables.

L’école inclusive est située sur l’avenue du marché de Kintelé, derrière l’Université Denis-Sassou-N’Guesso. Elle ouvrira ses portes pour un premier temps au cycle primaire. Cet établissement est l’initiative de l’association "Viens et vois", avec le financement de la Mission évangélique braille, basée en Suisse, à hauteur de 193,923 millions de francs CFA.  L’organisation non gouvernementale a pour vocation de mettre ensemble les élèves mal-voyants et voyants au sein d’un même établissement, a expliqué ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 10 Novembre 2018 - 13:06

Par décret n° 2018-413 du 9 novembre 2018, le président de la République a nommé les secrétaires de département

Département de la Bouenza : Odzika Ferdinand

Département de Brazzaville : Oko Letchaud Bonsang

Département de la Cuvette : Mananga Pascal

Département de la Cuvette Ouest :  Miyouna Jocésie

Département du Kouilou : Ondongo Bamboli Léa

Département de la Lékoumou : Bountsana Bruno Fructueux

Département de la Likouala : Mouelé Pascal

Département du Niari : Opiapa Fidèle

Département des Plateaux : Mme Mavoungou Marich Ginalda

Département de Pointe-Noire : Etoumbakoundou Jean

Département du Pool : Mme Ngessimi Micheline

Département de la Sangha : Mboungou Kimbouala Albert

 

Par décret n° 2018-414 du 9 novembre 2018, le président de la République a nommé les secrétaires généraux des conseils départementaux

Conseil départemental de la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 10 Novembre 2018 - 11:45

En vue d’impulser une nouvelle dynamique à leur coopération bilatérale, les deux pays ont évalué, au cours de la quatrième grande commission mixte tenue du 7 au 8 novembre, à Dakar, les domaines d’intérêts commun.

 

Selon les deux parties, l'objectif est de réactualiser le cadre juridique de leur coopération bilatérale, question de l’adapter aux nouvelles réalités et contribuer au développement économique et social des deux peuples.

Cette commission qui s’est tenue trente-et-un ans après celle de 1987, à Brazzaville, a débouché sur la signature de huit accords et conventions ainsi que deux actes administratifs de partenariat.

Au nombre d’accords signés figurent ceux portant, notamment, sur la coopération militaire et technique, la coopération culturelle et artistique, la convention d’extradition, l’accord-cadre de coopération dans les domaines ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 10 Novembre 2018 - 11:30

Le Forum sur les investissements qui vient de se tenir à Johannesburg, en Afrique du Sud, a permis au président de la Banque africaine de développement (BAD) de livrer sa vision sur la manière dont il faut transformer le continent.

Donnant un aperçu des perspectives dont regorgent les secteurs de l'énergie et de l'agriculture en Afrique, Akinwumi Adesina a déclaré : « On s’est toujours interrogé sur qui serait la nouvelle Chine après la Chine. Eh bien, la Chine l'a fort bien compris : c'est l’Afrique. »
Il a, en outre, reconnu que l’Afrique affiche un déficit massif en infrastructures, des ports aux chemins de fer, en passant par les routes, l'électricité et les technologies de l'information et de la communication, indispensables pour stimuler sa compétitivité sur les marchés internationaux.

Dans le domaine des infrastructures, la BAD a indiqué que  ... Lire la suite

Pages