Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 21 Novembre 2019 - 20:19

                                 

Sur le plan politique, tout l’édifice mental du coup se fondait sur un bluff. Structuré autour du concept du bouc-émissaire et jouant sur l’antagonisme des concepts politiques « droite » et « gauche », ce bluff avait consisté à braquer les forces de la « gauche » contre celles de la « droite », accusées de mener un « coup d’Etat technique et légal » au profit du commandant Yhomby-Opangault, leur "bouc-émissaire". Le communiqué lu à la Radio nationale par le lieutenant Alphonse Matessa, aux environs de 10 h, ne faisait pas mystère de ce bluff en proclamant : « tout le monde sait en République populaire du Congo que le commandant Yhomby a toujours brigué le pouvoir » ! Lorsque des jours après l’échec du coup, on demanda au lieutenant Matessa de se justifier, il avouera le bluff en ajoutant ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 20 Novembre 2019 - 19:30

Selon l’ordre du jour de la réunion de haut niveau qui connaîtra la participation active des chefs d’Etat et de gouvernement de la sous-région, du 21 au 22 novembre à Yaoundé capitale du Cameroun, cinq affaires principales relatives au fonctionnement de la communauté seront débattues.

 

Les cinq points fondamentaux à l'ordre du jour concernent la situation économique de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cémac) qui connaît une léthargie, la question sur l’avenir du franc CFA qui divise actuellement ses utilisateurs,  l’épineux problème de la rationalisation des communautés économiques régionales d’Afrique centrale, notamment la Cémac et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), la sécurité et l’accélération du processus de l’intégration régionale ainsi que celui des ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 20 Novembre 2019 - 18:45

Les averses qui se sont abattues ces derniers temps sur la capitale congolaise ont causé la mort de trois personnes et de nombreux dégâts matériels, surtout dans les quartiers périphériques.

Dans la nuit du 17 au 18 novembre, la furie des eaux ruisselantes a causé la désolation à Brazzaville. Une femme, surnommée maman Ngala, a été retrouvée sans vie vers l’arrêt de bus la Ferme, sur l’avenue de l’Union africaine, au quartier Nkombo. A l’arrêt de bus Forage, dans le même quartier, la dépouille d’une femme enceinte de huit mois a été découverte, enfoncée dans du sable après la pluie qui s’est abattue dans la nuit du 19 au 20 novembre.  

« L’érosion à l’arrêt de bus Forage, au quartier Nkombo, a duré au moins cinq ans. Plusieurs familles se sont déplacées involontairement parce qu’il y a plus de trente parcelles qui se sont déjà ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 21 Novembre 2019 - 20:06

Le collectif Mbongui art photo organise, le 24 novembre, à partir de 10 h, une rencontre photographique dénommée « Zoom sur Brazza ». Entretien avec le responsable de l’événement qui sera une première dans la capitale congolaise.

Les dépêches du Bassin du Congo (L.D.B.C.) : Parlez-nous de vous.

Lebon Chansard Ziavoula (L.C.Z.) : Né en République du Congo, je suis Lebon Chansard Ziavoula, artiste visuel, directeur artistique et initiateur de la plate-forme Mbongui art photo. Diplômé en communication documentaire à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Marien-Ngouabi, mes rencontres en 2006 et 2007 avec les photographes Baudouin Mouanda et Lumière Moussala m’avaient incité à me tracer une trajectoire artistique et journalistique. A cet effet, j’ai rejoint, en 2010, le collectif Génération Elili au sein duquel je ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 20 Novembre 2019 - 16:00

Paris a conclu avec Brazzaville un accord-cadre relatif à la mise à disposition d’un montant global de 88,5 milliards de francs CFA (cent trente-cinq millions d’euros), dont 29,581 milliards de francs CFA (45 millions d’euros) représentant la première tranche de l’aide annoncée sur la période 2019-2021.

L’accord-cadre a été signé le 18 novembre, à Brazzaville, entre les deux parties représentées par la ministre Ingrid Olga Ebouka- Babakas, pour le compte du ministère congolais des Finances, et l’ambassadeur de France au Congo, François Barateau, en présence du directeur de l’Agence française de développement, Lionel Cafferin, dont la structure est chargée de la mise en œuvre de l'appui budgétaire.

« Cette première tranche (29,581 milliards de francs CFA) sera versée fin novembre ou courant décembre 2019, si les procédures vont vite côté ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 20 Novembre 2019 - 15:30

Les différents intervenants aux assises internationales sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se sont clôturées le 19 novembre dans la capitale sénégalaise, ont reconnu que « L’Organisation des Nations unies et les différentes missions de maintien de la paix et de la sécurité en Afrique ne déméritent pas mais elles doivent  être reformées ».

Les présidents sénégalais et mauritanien ont appelé tour à tour les Nations unies à se réformer, réclamant un mandat renforcé pour sa mission au Mali « Il urge vraiment qu’il y ait une réforme sur le système d’opération de maintien de la paix dans les zones où le terrorisme sévit », a déclaré le président sénégalais, Macky Sall.

Invité d’honneur du rendez-vous annuel de Dakar, le tout nouveau président de la Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a également demandé le ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Mercredi 20 Novembre 2019 - 14:00

Le directeur de cabinet par intérim du ministre de tutelle, Hilaire Mavoungou, a ouvert, le 18 novembre à Kintélé, un atelier consacré à la sensibilisation et au déploiement des fonctionnalités du Système intégré de gestion des finances publiques (Sigfip) dans l’ensemble des ministères et institutions territoriales.

Le Sigfip, a rappelé le directeur de cabinet par intérim, s’inscrit dans la dynamique des réformes des finances publiques, impulsée par la volonté de doter le Congo d’un outil de gestion intégré, de type moderne, qui permettra de garantir la transversalité, la fiabilité et la sécurité de l’information financière. Une amélioration de la performance et la transparence de la gestion publique conforme au Plan national de développement 2018-2022.

La sensibilisation autour du Sigfip porte sur la nouvelle chaîne de la dépense publique. Elle ... Lire la suite

Pages