Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 20:22

L'opération réalisée par le Cabinet Exco-Cacoges a démarré, la semaine dernière à Brazzaville, sous les auspices du directeur de cabinet du ministère, Florent Balandamio.

Le ministère de la Santé et de la population (MSP) a mis depuis deux ans, au cœur de ses actions, l’amélioration de la gouvernance en tant que pilier du renforcement du système de santé. C’est ainsi que l’une des réformes adoptées lors des assises nationales de la santé d’Ewo, en 2016, porte sur l’amélioration du cadre juridique, a précisé le directeur de cabinet, lors du lancement de l'inventaire du patrimoine.

De même, il a été réalisé des missions d’audit financier et de pratique de certaines institutions telles que le Centre hospitalier universitaire de Brazzaville (CHU-B), le Laboratoire national de santé publique, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) et le ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 21:00

L’opération de ramassage des ordures et autres déchets ménagers a débuté le 17 mai, au siège de l’association que dirige Styve Laurent Deamba Assendo, et s'étend jusqu’à la mairie de Poto-Poto, le troisième arrondissement de Brazzaville.

L’action a été accomplie le long de l’avenue de la Paix pour marquer le lancement officiel des activités d’assainissement de la Fondation « Let’s do it ». L'association est nouvellement implantée au Congo, a expliqué le président Styve Laurent Deamba Assendo.

Les membres de la fondation ont balayé les espaces encombrés d’immondices, ramassé les déchets abandonnés le long de l’avenue en vue de préserver l’environnement de toute pollution.  

Selon lui, cette avenue a été choisie pour les raisons de proximité avec le siège de leur association basé à Moungali, dans le quatrième arrondissement. ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 19:30

Le personnel officier de la direction générale de la sécurité civile a visité, le 17 mai à kintélé, l’espace d’exposition des œuvres de Marcel Gotène, et l'Ecole de peinture de Poto-Poto où  il a fait un don de matériel anti-incendie.

L' exposition ouverte depuis février dernier au Centre international de conférence de Kintélé prendra fin le 19 mai. Elle n’a cessé de susciter l’enthousiasme de plusieurs visiteurs. Le capitaine Aristide Bruno Loka, chef de service à la direction générale de la sécurité civile, s’est dit ravi des tableaux que Marcel Gotène a peints de 1953 à 2012.

« Notre motivation était de faire la visite des œuvres laissées par l’artiste Gotène. L’objectif, c’est de faire que nous puissions avoir aussi un esprit développé en ce qui concerne l’art. Je me rends à l’évidence qu’il y a l’art en Afrique. ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 18:30

Lancé il y a six ans, le projet de prise en charge des nourrissons et enfants démunis ayant des malformations congénitales ou acquises de l’appareil locomoteur (pieds bots) se poursuit sur toute l’étendue du territoire national.

La mise en œuvre du projet consiste à donner le sourire aux enfants dont l'âge varie entre 0 et 16 ans, à travers des interventions chirurgicales. Tous les frais et autres aspects sont pris en charge par le gouvernement et la Fondation Sur un pied d’égalité. Depuis quelques jours, à Brazzaville, les médecins de cette Fondation, assistés des agents du ministère des Affaires sociales et de l’action humanitaire, soignent les enfants victimes de malformations à l’hôpital de Talangaï.

 « Nous avons près de quatre cent cinquante enfants victimes des malformations locomotrices (les bras ou les pieds) qui reçoivent des soins gratuits ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 18:26

L’Observatoire congolais des droits des consommateurs (O2CD) a exprimé, le 17 mai à Brazzaville, son exaspération suite à l’augmentation exagérée et non justifiée des tarifs par les transporteurs terrestres.

Lors d’une réunion  tenue le 5 mai, à Brazzaville, les transporteurs terrestres desservant les tronçons Brazzaville/Pointe-Noire, et Brazzaville vers le nord du pays, avaient revu les prix des billets à la hausse.

En ce qui concerne la route nationale n°1, qui relie les deux principales villes du pays, le billet est passé de 7000 F CFA à 12 000 FCFA, soit une hausse de 58,5% par rapport au tarif initial. Sur le tronçon Brazzaville-Nkayi, par exemple, le prix du billet a lui aussi galopé, passant vertigineusement de 5 000 FCFA à 8 000FCFA, soit une nette augmentation de 62,5% par rapport au tarif préalable.

Saisie de la situation, l’ONG de défense des ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 17:30

La somme mobilisée sert au financement de cinquante-cinq projets, entre autres, le renforcement des capacités des très petites et moyennes entreprises, la lutte contre la pauvreté et la préservation des ressources naturelles.

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en République du Congo, Saskia De Lang, a présidé le 17 mai, à l’Institut français du Congo, un « Forum des projets » visant à passer en revue les actions que mène son institution dans le pays.

« Le but de cette rencontre est de montrer la vitalité de l’aide européenne dans les différents secteurs avec comme but principal la lutte contre la pauvreté. Cet objectif, on peut l’atteindre de différentes manières et dans différents secteurs », a déclaré l’ambassadeur de l’UE.

C’est ainsi que dans le cadre des projets d’aide au développement, l’UE a formé mille personnes à la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 17 Mai 2018 - 14:30

La rencontre annuelle, prévue du 21 au 26 mai dans la ville suisse, connaîtra la participation active des représentants de 194 pays membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’assemblée mondiale de la santé est l'organe décisionnel suprême de l'OMS qui nomme son directeur général, contrôle sa politique financière, examine et approuve le projet de son budget programme.  Au cours de la prochaine réunion, plusieurs questions relatives à la santé seront abordées parmi lesquelles, celles liées à l’impact du rapport entre la santé, l’environnement et les changements climatiques.

Cette question est inscrite à l’ordre du jour de la rencontre pour le fait que, selon l’OMS, les facteurs de risque environnementaux connus et évitables entraînent au moins treize millions de décès par an et représentent près du quart de la charge mondiale de ... Lire la suite

Pages