Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 8 Novembre 2018 - 18:15

La structure dénommée Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), à caractère international, est dirigée au Congo par Nouhou Daou. Elle a été présentée le 7 novembre à la presse congolaise.

Le vice-président du CSDM à Brazzaville, Modi Tambadou, a indiqué: « Sensibiliser et rassembler nos concitoyens autour des questions de l’immigration est l’épine dorsale de notre activité. L’ensemble des structures qui composent notre association constitue un réseau de compétences et des moyens complémentaires au service des initiatives individuelles et collectives » .

Cette organisation consultative, socioculturelle et à but non lucratif est répertoriée aux fichiers du ministère de l’Intérieur, conformément à la loi de 1901 relative à la création des associations. Pour remercier les autorités congolaises, le vice-président du CSDM a également ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 8 Novembre 2018 - 19:00

Le président du Sénat, Pierre Ngolo, a réceptionné, le 8 novembre à Brazzaville, un lot de matériel bureautique et informatique  octroyé par le Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois aux deux chambres parlementaires du Congo.

 

L’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, en remettant du matériel au président du Sénat, a déclaré que ce geste traduit le sentiment d’amitié du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois au Sénat et à l’Assemblée nationale du Congo.

«À l’heure actuelle, les relations d’amitié et de coopération sino-congolaise se trouvent dans la meilleure période de l’histoire. Ces relations sont traduites non seulement par les différentes actions de coopération intergouvernementale, mais aussi par les échanges amicaux entre les institutions consultatives et ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 8 Novembre 2018 - 15:10

La jeune opposante rwandaise de 37 ans est poursuivie pour  « insurrection contre l’État » et « faux et usage de faux ». Elle a comparu, le 7 novembre, avec sa mère contre laquelle a été requise la même peine.

Le 7 novembre, alors que se tenait l’audience de son procès, l’opposante a déclaré que ses convictions demeuraient inébranlables et que s’il le fallait, elle retournerait en prison. « Je maintiens mes propos, ils sont le reflet de mon parcours politique couplé à l’appel lancé aux Rwandais de résister à la peur et de parler haut et fort pour notre pays … J’espère ne pas retourner en prison mais s’il faut que j’y retourne, j’y retournerai », a-t-elle déclaré à son arrivée au tribunal.

Finalement, le tribunal où le ministère public a requis vingt-deux ans de prison ferme contre l’opposante et sa mère poursuivies, la première pour ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Vendredi 9 Novembre 2018 - 15:30

La subvention servira à la construction de près de mille petits barrages et barrages collinaires dans les différentes régions du royaume entre 2019 et 2026, selon le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara.

Le projet entre dans le cadre d’un Plan national de l’eau, horizon 2030, avec pour ambition de  répondre aux besoins de la population en la matière et d’accompagner les grands chantiers lancés par le Maroc en vue d’éviter un déséquilibre entre la demande et l’offre de cette matière vitale.

Ce plan prévoit une panoplie de mesures afin d’assurer une gestion plus efficace des eaux, à travers l’élaboration d’un plan d’action fondé sur trois piliers essentiels, notamment l’augmentation à 80% de la moyenne nationale des rentabilités des réseaux de distribution d’eau potable à l’horizon 2025, le ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 8 Novembre 2018 - 15:45

La réunion de sensibilisation tenue, le 7 novembre à Brazzaville, sous l’égide du ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, visait à mieux renseigner les sénateurs et députés sur le régime national de sécurité nucléaire.

Organisé avec l’appui de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l'atelier a été animé par des experts en la matière, dont certains sont venus des Etats-Unis d’Amérique.

Au total, quatre thématiques ont été développées à cet effet et permis aux parlementaires congolais ainsi qu'à quelques hauts responsables présents à l'atelier de comprendre la problématique de sûreté et sécurité nucléaires, deux concepts semblables mais qui se définissent différemment.

Dans les exposés, les experts ont défini  la sûreté nucléaire  comme étant ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 10 Novembre 2018 - 12:30

Les inspecteurs en charge du cycle d’enseignement primaire et les chefs d’antenne de l'Institut national de recherche et d'actions pédagogiques (Inrap) ont participé, du 7 au 9 novembre à Brazzaville, à l’atelier de formation sur l'utilisation des ouvrages de français et du guide pédagogique des cours préparatoires I et II.

La rencontre visait le maniement des manuels "Nouveaux horizons d’Afrique" CPI et CP II de lecture et guide pédagogique de français du cycle primaire. Ces ouvrages intègrent les activités de révision et d’évaluation ainsi que l’actualité du monde pour transmettre le capital culturel aux apprenants. L’atelier a été animé par les enseignants qui viennent de terminer la refonte d’"Horizon d’Afrique" qui date de 1999, en "Nouveaux horizons d’Afrique", une nouvelle collection de l'Inrap.

 « Ces dessins constituent un ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 10 Novembre 2018 - 12:30

La rencontre se tiendra du 28 au 30 novembre, à Ouagadougou, la capitale burkinabè, et aura pour parrain le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, a-t-on appris.

Organisée sur le thème « L’avenir du textile africain : défis environnementaux et perspectives de développement socio-économiques », l’édition 2018 envisage de réunir des exposants de trente pays africains. Il s’agit d’un haut lieu d’échanges des industriels, artisans et stylistes, qui a pour objectifs, entre autres, la protection et le repositionnement du textile africain sur le marché mondial et l’accroissement de la rentabilité des industries du textile.

Notons que le coton est depuis 2009 le deuxième produit d’exportation du Burkina Faso, notamment après l’or. En 2017, le pays avait perdu sa place de leader de la sous-région au profit du Mali mais il produit en ... Lire la suite

Pages