Économie


Économie
Mercredi 26 Mars 2014 - 17:09

Les autorités centrafricaines enverront dans les prochains jours une équipe au Congo chargée de discuter avec les cadres du ministère des Transports de la possibilité d’acheminer les marchandises par voie fluviale.

Le sujet a été l’un des points abordés par la ministre centrafricaine du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et des petites et moyennes Entreprises, Gertrude Zouta, et son homologue congolaise du commerce, Claudine Munari, le 26 mars à Brazzaville.

Une fois acheminées en RCA, ces marchandises permettront de baisser les prix des produits sur le marché local qui ont flambé en raison de la crise qui y sévit depuis quelque temps.

« Les échanges commerciaux n’attendent pas. Même en temps de crise, ils doivent se poursuivre entre les États. La RCA est un pays enclavé et, en cette période crise, les prix ont fortement flambé sur le marché ... Lire la suite


Économie
Mercredi 26 Mars 2014 - 14:36

Le Congo entend se doter d’infrastructures de sortie des hydrocarbures depuis Pointe-Noire, Brazzaville, Oyo (département de la Cuvette) jusqu’à Ouesso (Sangha) qui permettront au Congo d’accroître ses livraisons en hydrocarbures

En prélude à la première réunion de travail de la commission mixte qui se tiendra à Moscou en avril prochain, la délégation russe, conduite par le vice-ministre, secrétaire d’État en charge de l’énergie et co-président de la commission mixte chargée du suivi des accords entre la Russie et le Congo, Sentyurin Yuriy Petrovich, a rencontré, le 25 mars à Brazzaville, la partie congolaise, représentée par le ministre de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, Jean-Jacques Bouya. Il s’agissait de préparer l’ordre du jour, l’agenda de travail et les projets concrets qui feront l’objet ... Lire la suite


Économie
Mardi 25 Mars 2014 - 17:25

Goma succède à Lubumbashi dans l’organisation de la deuxième conférence minière placée sur le thème de la « gestion durable et transparente des ressources naturelles dans le Congo post-conflit » mais si le Nord-Kivu revient sur la scène économique qu’il était forcé de quitter en raison du climat politico-militaire délétère, les questions essentielles demeurent encore sans réponses.

Restant égal à lui-même, le gouvernement de la République est une fois encore revenu sur la nécessité de doter le pays d’un secteur minier qui contribue davantage au budget de l’État, car les matières premières étant épuisables. À l’époque, Joseph Kabila, inaugurant la première conférence minière dans la capitale cuprifère, avait demandé un plan d’action clair et même un chronogramme pour la création d’industries capables de transformer localement les ... Lire la suite


Économie
Mardi 25 Mars 2014 - 17:09

L’activité s’est déroulée le vendredi 21 mars dans un hôtel de la place sous la houlette du staff dirigeant du cabinet Cutting Through Complexity (KPMG)

Dans la partie introductive de l’exposé, il a été question de l’état du budget, du contexte mondial et de l’économie congolaise. Sur la croissance, le cabinet KPMG a noté que le budget a connu une augmentation de près de 0,86%, car il est passé de 4.117.397.000.000 milliards de francs CFA en 2013 à 4.152.920.000.000 milliards de francs CFA. Ainsi parlant du contexte mondial, il ressort des prévisions faites par le FMI, une consolidation de la reprise des pays riches, mais également un renforcement de la croissance économique dans les pays émergents de l’ordre de 3,6% en 2014 contre 2,4% en 2013.

Pour l’économie congolaise, le rapport prévisionnel annuel de « l’International Finance Corporation » ... Lire la suite


Économie
Mardi 25 Mars 2014 - 16:30

Le nouvel ambassadeur d’Afrique du Sud au Congo, Richard Baloyi, a fait cette déclaration le 25 mars à Brazzaville, au cours de l’audience que le président du Sénat, André Obami-Itou, lui a accordée

« Je viens d’arriver et j’ai déjà présenté mes lettres de créance au président de la République. Il était tout de même important de rencontrer les autres autorités de la République », a indiqué Richard Baloyi.

Le diplomate sud-africain est allé réitérer au président du Sénat, le vœu de la République sud-africaine de renforcer les relations qui existent entre les deux pays. « Je suis venu continuer ces relations commencées par mon prédécesseur. Il y a des projets qui ont été initiés par l’ancien ambassadeur. Je suis venu non seulement les voir mais surtout les hisser très haut dans le cadre de nos relations », a-t-il souligné. « ... Lire la suite


Économie
Mardi 25 Mars 2014 - 14:30

Cette formation qui a démarré ce lundi 24 mars, vise à donner aux participants les notions de base leur permettant de réussir leurs enquêtes en matière de fraude monétaire et de blanchiment d’argent

Dans son contenu, cette formation se réfère aux principes de base de la comptabilité. Il s’agit pour les participants d’apprivoiser l’information financière et de développer leurs connaissances afin d’identifier les cas de fraude ou de blanchiment d’argent. Chacun dans son domaine devra, à la fin de l'atelier, être capable de détecter une éventuelle fraude et son auteur. Parmi les bénéficiaires, figurent notamment des officiers de police judiciaire et des représentants des organismes étatiques de lutte contre la corruption.

Ce séminaire fait suite aux précédents, à l'instar de celui organisé Montréal, entre 2010 et 2011, par le Centre canadien de ... Lire la suite


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 21:25

Un rapport intitulé « Levelling the field : opportunities for women farmers in Africa », publié par la Banque mondiale (BM) et l’organisation ONE, a relevé des écarts importants entre les agriculteurs des deux sexes dans six pays, allant de 13% à l’Ouganda à 25% au Malawi.

Il s’agit de la première étude du genre dans la région subsaharienne. Aussi les résultats ainsi révélés permettent-ils aux dirigeants de ces six pays, à savoir l’Éthiopie, le Malawi, le Niger, le Nigéria, l’Ouganda et la Tanzanie, de se pencher plus en profondeur sur les derniers verrous à l’expansion des activités agricoles féminines réputées malencontreusement plus importantes. Et même le reste de la région subsaharienne peut tirer toutes les leçons au regard de la similitude des réalités socioéconomiques. L’idée est d’arriver à suggérer des mesures correctrices pour ... Lire la suite


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 16:35

Des résolutions qui découleront de la deuxième édition de la Conférence nationale sur la transparence dans la gestion des ressources naturelles en RDC ouverte le 24 mars à Goma, l’on pourra se faire une idée sur les intentions réelles du gouvernement dans la gestion de ce secteur sensible et juteux.

Tous les projecteurs de l’actualité sont pour l’heure focalisés sur la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu qui abrite depuis lundi la deuxième édition de la Conférence nationale sur la transparence dans la gestion des ressources naturelles en RDC, la première ayant eu lieu à Lubumbashi en février 2013. À l’ouverture de ces assises, le Premier ministre Matata Ponyo a, dans son allocution de circonstance, martelé sur l’urgence qu’il y avait pour le pays d’améliorer les conditions sociales des populations à travers une bonne gestion des ... Lire la suite


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 17:53

La société marocaine Cimaf SA (Ciments de l’Afrique), filiale d'Addoha, groupe immobilier marocain, va construire une cimenterie d’une capacité de 500.000 tonnes à Makola, dans la sous-préfecture de Hinda, à 27 km de Pointe-Noire, où le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a posé le 23 mars, en compagnie du président de Cimaf, Anas Sifrioui, la première pierre pour la mise en œuvre de ce projet

 La cimenterie de Makola, la troisième dont disposera le Congo après la Sonocc (Société des ciments du Congo) dans la Bouenza et Forspak international Congo, inaugurée le 23 mars à Dolisie, sera construite sur un site d’une superficie de 2 hectares. La durée des travaux est estimée à 18 mois.

Ses activités seront axées sur l’exploitation du calcaire, l’utilisation de clinker et du gypse, le transport, le broyage et l’ensachage pour la ... Lire la suite


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 16:15

Le ministre des Transports, de l’Aviation civile et de la Marine marchande, effectue depuis ce lundi 23 mars, une visite de travail à Varsovie, en Pologne. Cette invitation vient de la société Wiss, spécialisée dans la fabrication de véhicules et équipements de protection civile et aéroportuaires.

Cette visite du ministre congolais fait suite à celle effectuée en septembre 2013 par la société polonaise à Brazzaville. En effet, pendant leur séjour en République du Congo, le directeur général de Wiss avait conféré avec plusieurs responsables, notamment ceux de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac), et les cadres de la direction chargée de la protection civile (sapeurs-pompiers). Leurs entretiens ont débouché sur la possibilité de fournir au Congo, des véhicules et équipements de protection civile et aéroportuaires. La formation des cadres et ... Lire la suite

Pages