Enquêtes


Enquêtes
Mardi 29 Août 2017 - 11:19

Le président français Emmanuel Macron  a reçu ses homologues,  tchadien Idriss Deby Itno, le nigérien Mahamadou Issoufou et le chef du gouvernement d'Union nationale de Libye, Fayez Al Sarraj, ainsi que la chancelière Angela Merkel pour un sommet sur la migration.

Ces trois pays africains sont considérés comme des pays où transitent les migrants. En juillet dernier, Emmanuel Macron annonçait l’ouverture de hotspots, des centres pour migrants au Niger, au Tchad et en Libye. Le président français veut passer à la pratique.

Emmanuel Macron est convaincu que son idée va limiter les flux migratoires illégaux en France. Cette annonce controversée a fait l’objet d’un mini sommet  à huis clos à Paris. Faisaient également partie de cette réunion, la cheffe de la diplomatie européenne Frederica Mogherini, le président du conseil italien Paolo Gentiloni, le chef du ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 28 Août 2017 - 12:30

À Lomé, Trente-huit pays africains et leurs partenaires américains ont évoqué l'avenir de l'AGOA, la loi sur la croissance économique en Afrique.

Un bilan du dispositif exonérant 6500 produits africains de droits de douane aux Etats-unis a été fait en présence de près de 1000 représentants. Les moyens pour maximiser les avantages de la loi ont été évoqués. Le Togo, pays hôte, veut être considéré comme un "couloir économique et commercial important au niveau de la sous-région ouest-africaine".

Les partenaires américains se sont voulus rassurants: aucune remise en cause de l'AGOA. L'imposante délégation américaine était dirigée par l'ambassadeur Robert Ligththizer, représentant pour le commerce extérieur. Il était entouré de hauts cadres des départements d'Etat, de l'agriculture, du commerce, de l'énergie, du travail, des transports, du Trésor, de ... Lire la suite


Enquêtes
Vendredi 25 Août 2017 - 13:08

Sur la base d'observations détailées des événements météorologiques, de la variabilité climatique, la phénologie des animaux et plantes, ainsi que d'autres éléments, les pasteurs africains ont développé une compréhension intime du temps et du climat des territoires qu'ils habitent.

Les savoirs développés par ces peuples est pertinente dans un contexte caractérisé par un climat changeant, dans lequel des scientifiques travaillent pour améliorer la compréhension du temps et du climat, et les décideurs politiques visent pour améliorer l'adaptation des communautés locales à de nouvelles situations.
Intitulé "Dialogue entre les connaissances autochtones et scientifiques sur les conditions météorologiques et le climat : Améliorer l'adaptation des pasteurs aux changements climatiques en Afrique", ce thème sera l’occasion d'échanger sur les différentes ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 24 Août 2017 - 12:30

Ouagadougou vient de ratifier la convention Médicrime du Conseil de l’Europe. C'est une avancée majeure dans la lutte contre les faux médicaments, selon les experts.  Le Burkina Faso est devenu le 10e pays à  la signer.

Les pays africains sont les grands acteurs de la progression de la convention Médicrime contre le trafic de faux médicaments. Après la ratification par la Guinée, qui a permis l’entrée en vigueur de cet outil international en janvier 2016, le Burkina Faso lui donne un nouvel élan en devenant le 10e pays à la ratifier. 
La convention prévoit le franchissement de la barre des 10 ratifications entraîne la constitution d’un comité de suivi, dont le but sera de veiller à la mise en place effective des dispositions de ladite convention, et de favoriser l’échange d’expériences et de bonnes pratiques entre les Etats, selon les experts.
 Quelque 27 ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 23 Août 2017 - 12:45

Le chef de l' Etat égyptien Abdel Fattah al-Sissi veut tourner l'économie de son pays vers l'Afrique. C'est lors du sommet tripartite de 2015 qu'il a manifesté ses nouvelles ambitions africaines. Il présidera le Forum Africa 2017 prévu du 7 au 9 décembre à Charm el-Cheick en Egypte, en présence de ses homologues et des hommes d'affaires.

 

Plus de 1000 délégués y sont conviés pour discuter autour du commerce et des investissements africains sur le thème "promouvoir le commerce et les investissements en Afrique". Ce Forum sera l'occasion de " renforcer l'engagement de l'Égypte d'améliorer l'intégration économique et culturelle de l'Afrique et de stimuler les investissements dans l'une des régions du monde qui connaît une très forte croissance ", indique une source.

Pour la ministre égyptienne des Investissements et de la coopération internationale, Sahar Nasr, il ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 17 Août 2017 - 14:16

En prélude à la rencontre des femmes prévue pour le 26 août, des femmes du 6e arrondissement de Bangui viennent d’être sensibilisées à la consolidation de la paix.

L’implication des femmes dans le processus de consolidation de la paix intervient dans un contexte de violences armées dans plusieurs villes à l’intérieur du pays. Ces femmes s’engagent à consolider la paix alors que l’Union africaine (UA) a adopté à Libreville au Gabon une feuille de route  en faveur de la paix dans le pays.
Depuis cinq ans, la Centrafrique connaît une « guerre fratricide », "beaucoup d’actions ont été menées pour la paix, mais celle-ci  ne se consolide pas. Chaque fois qu’il y a de regain de violences, c’est pourquoi nous voulons mobiliser les femmes du 2e, 6e arrondissement et Bimbo pour que ces femmes puissent se lever dans une pleine solidarité pour pouvoir faire des ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 16 Août 2017 - 11:28

Avec son nouveau président Adama Barrow, la Gambie veut tourner la page de l'ère Jammeh.

Le gouvernement a annoncé une révision constitutionnelle. L'information a été donnée par le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou, qui a  présenté les dispositions visant à rédiger une nouvelle Constitution, en remplacement de l'actuel texte qui date de 1997, trois ans après le coup d’Etat militaire qui a renversé le président en place Dawda Jawara, et propulsé Yahya Jammeh à la tête du pays. 
La " Nouvelle Gambie"  est prête à tourner la page. À en croire de nombreux juristes, le nouveau texte accorde trop de pouvoir au président et lui octroie une trop grande immunité. Actuellement, le chef de l’Etat n’a pas de limite de mandat, ce qui a permis à Yahya Jammeh d’être élu quatre fois de suite. 
On espère que la nouvelle Constitution sera également ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 16 Août 2017 - 12:04

La passation  se fera dans quelques jours. "Le roi va faire état des avancées faites par le Swaziland et les problèmes majeurs qui doivent être suivis", a déclaré le directeur des questions de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) auprès du ministère de la Planification économique du Swaziland, Chazile Magongo, dans un communiqué.

Le transfert se fera lors du 37e sommet de la SADC qui se tiendra en Afrique du Sud à partir du 19 août. Tout est fait pour un transfert de la présidence tournante de la SADC du président sortant le roi Mswati III du Swaziland au président sud-africain Jacob Zuma. 
Pour Chazile Magongo, le mandat du Swaziland a été un succès car "la nation n’était pas pleinement consciente des opérations de l’organisme régional et de la manière dont le pays en tirait bénéfice. Le roi Mswati III devrait se rendre en Afrique du ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 15 Août 2017 - 10:43

Une attaque terroriste a eu lieu le 13 août à Ouagadougou contre le restaurant "Istanbul", occasionnant 18 morts et 8 blessés. Parmi les victimes, il y aurait au moins un Français. Le Quai d'Orsay n'a pas encore confirmé l'information. 

Deux assaillants ont été tués dans l'opération menée par les forces de sécurité. Les blessés, dont plusieurs graves, ont été transportés dans la nuit à l'hôpital Yalgado Ouedraogo. 
"Mes condoléances aux familles des victimes et au peuple burkinabè après l’horrible attentat du restaurant Istanbul. La France solidaire", a tweeté l’ambassadeur de France au Burkina Faso Xavier Lapeyre de Cabanes. 
"Notre ambassade se tient informé de la situation grâce au contact permanent avec les autorités locales. Les Français résidant au Burkina Faso et les Français de passage inscrits sur le dispositif Ariane ont été alertés par ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 10 Août 2017 - 13:00

À l'appel du mouvement "On a tout compris Waati Sera", des centaines de personnes ont manifesté en fin de semaine dernière et devant l’ambassade de France à Bamako au Mali, pour demander une meilleure implication dans la crise sécuritaire dans le pays. 

Sur leurs pancartes, on pouvait lire : "Oui à l’intégrité territoriale du Mali", "Non à la division du Mali", "Non au silence coupable de la France" et "Minusma et Barkhane on en a marre !". Le défilé a rassemblé des Maliens de tous bords et de toutes sensibilités. 
Pour le porte-parole de "On a tout compris Waati Sera" Dama Ben Diarra, "La force française Barkhane et la Minusma observent de façon passive les exactions contre les populations civiles qu’elles disent sécuriser".
Il demande à la France d’ "arrêter de favoriser/protéger un groupe armé au détriment des autres, d’arrêter de désarmer certains ... Lire la suite

Pages