Enquêtes


Enquêtes
Mardi 31 Mars 2015 - 13:45

À l’origine de la décision que partagent experts et clients qui se disent "bluffés" et déçus par les services des opérateurs de téléphonie mobile et fournisseurs d’accès internet, la mise en place d’une véritable plateforme de dialogue et de protection des intérêts des consommateurs des TIC. 

Des réflexions et analyses sur la création d’une association de consommateurs des TIC se lèvent ces derniers mois. Les tumultes sur cette exigence ont commencé à franchir le cap des débats isolés pour prendre véritablement une ligne droite. Bien qu’il existe déjà un Observatoire congolais des droits des consommateurs (O2CD), l’association que visent des experts du secteur et des clients chevronnés devrait, dans un esprit partenaire, éveiller la conscience des consommateurs sur leurs droits et responsabilités en tant que consommateurs. Et surtout « voir clair ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 14 Mars 2015 - 16:45

En octobre de cette année, le village agricole de Nkouo, situé dans le département du Pool à 80 kilomètres au nord de Brazzaville, soufflera ses cinq bougies. Une célébration qui étalera sans doute le succès de cette expérience. Bien que le résultat est jugé satisfaisant, le circuit d’approvisionnement en aliment de bétail demeure un véritable frein à la production des œufs. 

C’est pour parvenir à l'autosuffisance par le développement de la production agricole que l’État a prévu 13 milliards de FCFCA dans le cadre de son programme de lutte contre la crise alimentaire pour créer trois villages agricoles expérimentaux. Le village de Nkouo, le premier mis en place avant celui d’Imvouba, est destiné à la production des œufs de table. 40 familles de fermiers sélectionnés dans tout le pays vivent sur le site dans de logements modernes alignés le long du ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 5 Mars 2015 - 17:18

Le Dr Fabrizio Pulvirenti est plus que jamais convaincu de la fin proche d’Ébola. Mais tout le monde doit s’y mettre, soutient-il.

Ramené d’urgence de la Sierra Leone en novembre dernier, le Dr Fabrizio Pulvirenti n’a cessé de multiplier les interventions depuis que l’hôpital romain qui l’a soigné l’a déclaré guéri du mal mi-février. Pendant trois mois admis à l’hôpital Spallanzani, ce médecin de 50 ans, volontaire de l’organisation italienne de santé Emergency, a lutté contre la mort. Son état de santé a oscillé entre l’espoir d’une guérison rapide et la brutale dégradation qui a fait craindre une mort qui aurait été traumatisante pour tous. Le « cas Pulvirenti » était en effet devenu une cause nationale en Italie.

Chercheurs, humanitaires, politiques et même évêques catholiques s’étaient saisis de son état, luttant avec les armes ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 28 Février 2015 - 17:00

Entre insalubrité, insécurité et taxes jugés excessives les occupants des tables et échoppes dans les différents marchés de Brazzaville lèvent le ton et marquent leur indignation. De même que les visiteurs effarés devant les immondices qui jonchent les marchés, les commerçants se demandent à qui revient finalement leur gestion.

Le sujet sur la saleté dans les marchés de Brazzaville est dans toutes les bouches, même des plus jeunes. Visibles, les dépotoirs qui encombrent l’entrée et les abords ne laissent personne indifférent. A Bacongo, le grand marché Total délocalisé (avant la construction du nouveau marché) et d’autres petits espaces de vente à l’instar de Kolelas ou Bourreau n’échappent pas à ce sombre tableau. La situation est encore pire après une pluie. A Ouenzé, le constat est le même. L’avenue Miadeka laisse de temps à autre ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 19 Février 2015 - 18:26

Deux ans après la décision prise par le président de la République, lors d’une réunion du Conseil des ministres, rendant gratuit le passeport ordinaire et de service, ce document de voyage redeviendra dans quelques jours payant. L’information a été confirmée officiellement, ce jeudi 19 février, à Brazzaville par le directeur de l’Immigration et de l’émigration, Paul Bernard Ondzé.

D’après les services de l’Émigration, le passeport ordinaire coûtera désormais cinquante mille francs CFA et celui de service vaudra soixante-dix mille francs CFA. Mais, l’entrée en vigueur de cette décision interviendra après la publication officielle du décret et de l’arrêté d’application. A en croire le directeur de l’Immigration ces documents signés  n’attendent plus que leur publication qui aura lieu dans un court délai.

En ce qui concerne les statistiques ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 10 Février 2015 - 17:00

La mise en place d'un système de sécurisation de la gestion des effectifs de la Fonction publique était comptée parmi les projets phares annoncés, il y a 3 ans, par le ministre de tutelle. Depuis, rien n’a été fait pour rendre ce projet concret puisqu'à ce jour, aucun fonctionnaire n'est en mesure de présenter sa carte d'identification biométrique en tant qu'agent civil de l’État. Enquête.

Dans les vieux locaux du ministère de la Fonction publique et de la réforme de l’État, la Direction des Systèmes des informations (DSI) a perdu de sa vitesse depuis que le projet de Recensement administratif des agents civils de l’État a dégringolé dans son volet numérique. Amorcé en 2012, le projet devrait permettre, à terme, l’organisation d’un fichier des fonctionnaires et la mise en place d’un meilleur système de gestion et de contrôle. Ceci, à travers la ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 28 Janvier 2015 - 15:45

Qui, pourquoi et que fait le gouvernement ? Ces trois questions sont revenues à l’Assemblée mardi à propos de la disparition supposée des vingt-deux petits Congolais.

La séance d’interrogations écrites du gouvernement mardi à l’assemblée nationale à Rome est revenue sur les questions que pose le sort de vingt-deux petits Congolais qui devaient arriver à Rome par adoption et dont on ne sait plus grand-chose depuis le 29 décembre. C’est à cette date, en effet, que les enfants ont été prélevés par trois hommes disant agir au nom de la Commission italienne des adoptions internationales, et conduits vers une destination jusqu’ici inconnue.

Plusieurs députés s’émeuvent de cette affaire qui risque d’avoir des retombées négatives sur la coopération italo-congolaise. Un raidissement des rapports entre les deux pays maintenant interviendrait au plus ... Lire la suite


Enquêtes
Dimanche 18 Janvier 2015 - 17:40

Alors qu’ils ont été  sensibilisés et rappelées depuis le 21 juin 2014 sur la nécessité à se conformer aux lois et règlements en vigueurs dans le pays, notamment la loi 23-93 du 6 juin 1996, fixant les conditions d’entrée, de séjour et de sortie des étrangers, ce n’est qu’à une semaine du lancement officiel de l’opération de contrôle de tous les étrangers qui aura lieu le 20 janvier que  des  immigrés remplissent les couloirs de la préfecture pour se mettre en règle.

Parlant de l’engouement actuel qu’a ces étrangers pour régulariser leur situation, le directeur de l’Immigration et de l’Émigration, Paul Bernard Ondzé, a déclaré : « Nous avions constaté que ces immigrants négligent ce que nous leurs recommandons de faire. Car, malgré les messages de sensibilisation que nous livrons sur la nécessité d’avoir les papiers, ils ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 27 Décembre 2014 - 12:27

Alors qu’ils se plient parfois en quatre et remplissent les couloirs de la préfecture pour obtenir un passeport ordinaire de type Cémac, les demandeurs de ce précieux document de voyage ne se pressent plus pour le retirer. Selon les services d’émigration,  4125 passeports établis traînent dans les coffres depuis plusieurs mois.

La question a fait l'objet d'un entretien entre le Directeur de l’émigration et de l’immigration et Les Dépêches de Brazzaville. Paul Bernard Ondzé a invité les Congolais, notamment les demandeurs de passeport depuis plus d’un mois, à se présenter à ses services pour le retrait de leur document. Il a précisé que la loi qui crée le nouveau passeport reconnu par les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) a fixé le délai légal d’acquisition de ce document à 7 ou 14 jours au ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 16 Décembre 2014 - 17:15

L'usine annoncée à compter du mois de mars 2015 intègre les projets inscrits dans le Plan national de développement (PND). Ses missions : la production et la pose des pavés à Brazzaville.

L’information a été confirmée, le  lundi 15 décembre, par le coordonnateur de ce projet, Louis Oniangué qui est le coordonnateur de ce projet qu va offrir des emplois à environ deux milles jeunes congolais. Financé par le budget de l’État congolais exercice 2013-2014, ce projet est structuré en deux volets à savoir : la construction et l’installation de l’usine dont le niveau d’exécution des travaux a déjà atteint 70%. « Les travaux évoluent normalement, car tous les hangars sont déjà montés et, en mars 2015, nous procéderons à son inauguration. Ainsi, les premiers pavés peuvent être disponibles dès janvier, et nous allons bientôt organiser les recrutements »... Lire la suite

Pages