Enquêtes


Enquêtes
Mardi 28 Juillet 2015 - 15:00

Le terrorisme a eu un effet dissuasif sur le tourisme d’été en Afrique du Nord que les Italiens évitent désormais plus que les pays touchés par Ebola.

Les chiffres du voyagiste Allianz Global Assistance sont sans appel. À la suite d’une enquête conduite récemment sur toute la péninsule, il apparait que les attentats du mouvement Etat islamique, les enlèvements et autres menaces ont fait chuter de 98% le nombre d’Italiens qui vont habituellement en vacances en Afrique du nord. La chute est spectaculaire et s’explique par les attentats du 18 mars contre le musée du Bardo de Tunis (21 morts dont 4 Italiens tués), mais aussi par l’attentat contre le consulat italien du Caire (Egypte) récemment. Pour la Tunisie, un des suspects de l’attentat a même été … à Milan, au nord de l’Italie !

L’enquête révèle que la peur des attentats et des enlèvements ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 11 Juin 2015 - 17:51

Travaillant avec des comparses étrangers, le réseau a pu « siphonner » des centaines de comptes bancaires de particuliers et d’entreprises.

Il a fallu une patiente opération policière, coordonnée, pour démanteler le réseau des pirates informatiques dans lequel Camerounais et Nigérians jouaient un rôle d’importance. Le groupe était constitué d’une soixantaine de personnes, comprenant aussi des Italiens et des Albanais, tous spécialisés dans la technique frauduleuse dite du phishing. Les pirates entraient dans les données informatiques des personnes et surtout des sociétés et parvenaient à se substituer à eux pour récupérer virements bancaires et ordres financiers : plusieurs millions de gains frauduleux passés dans leur escarcelle !

L’enquête est partie de la ville de Pérouse, dans la région de l’Ombrie. C’est une ville bien connue pour ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 4 Mai 2015 - 13:00

La production intensive des poulets de chair à Imvouba, village situé à environ 130 km sur la route nationale N° 2, est loin de connaître le succès attendu. Le 2ème village agricole construit par l’État, après celui de Nkouo à une trentaine de kilomètres, veut améliorer ses résultats, mais demeure confronté aux problèmes structurels et à l’épineuse question d’approvisionnement en aliment de bétail. 

45 exploitants congolais sélectionnés occupent depuis le 5 février 2012 le site d’Imvouba, visiblement plus spacieux que Nkouo, avec comme mission principale : la production des poulets de chair. Dotés d’un poulailler de 15 sur 20 mètres avec une capacité maximale de 1500 unités, les exploitants, comme à Nkouo, tiennent chacun et gracieusement deux hectares de terre pour quelques cultures maraîchères.

En trois ans d’activité, l’idéal que se sont ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 20 Avril 2015 - 17:45

L’enveloppe d’un peu plus d’un milliard de FCFA prévue cette année par les autorités congolaises pour organiser la 10ème édition du Festival panafricain de musique (Fespam) qui coïncide avec la  célébration du 20ème anniversaire de sa création laisse des doutes sur la réussite de l’évènement. Entre la conviction des organisateurs et le scepticisme de plusieurs experts, le Fespam, qui jubile doublement cette année, s’invite à une petite revue. 

Dans les couloirs du Commissariat général du Fespam, visiblement réaménagés, aucun bruit ne brise encore le silence laissé par la 9ème édition qui avait englouti 4 milliards de FCFA. C’est plutôt dans une sérénité extraordinaire que les cadres s’activent, là-bas, à rectifier les choses afin que l’édition de 2015 se range totalement avec 1 milliard 350 millions de FCFA, le budget officiellement ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 7 Avril 2015 - 19:00

La crise qui secoue les deux institutions depuis plusieurs mois commence à inquiéter les malades du Sida et des structures de santé habilitées à œuvrer dans la lutte contre la maladie. Plusieurs observateurs craignent désormais que les résultats positifs obtenus jusque-là par la riposte soient affaiblis par des malentendus entre deux structures de l’Etat qui ne parlent plus le même langage.

Ce n’est plus un secret. Au Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS), structure mise en place par l’Etat pour assurer la coordination de la riposte contre la maladie, les agents sont sans salaire depuis 10 mois. Au cœur de ce désagrément qui est une source de plusieurs maux nait un différend entre le CNLS et le ministère de la Santé.

Si l’on s’en tient aux confidences publiées ouvertement dans la presse par les deux camps et celles obtenus de sources concordantes, ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 31 Mars 2015 - 13:45

À l’origine de la décision que partagent experts et clients qui se disent "bluffés" et déçus par les services des opérateurs de téléphonie mobile et fournisseurs d’accès internet, la mise en place d’une véritable plateforme de dialogue et de protection des intérêts des consommateurs des TIC. 

Des réflexions et analyses sur la création d’une association de consommateurs des TIC se lèvent ces derniers mois. Les tumultes sur cette exigence ont commencé à franchir le cap des débats isolés pour prendre véritablement une ligne droite. Bien qu’il existe déjà un Observatoire congolais des droits des consommateurs (O2CD), l’association que visent des experts du secteur et des clients chevronnés devrait, dans un esprit partenaire, éveiller la conscience des consommateurs sur leurs droits et responsabilités en tant que consommateurs. Et surtout « voir clair ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 14 Mars 2015 - 16:45

En octobre de cette année, le village agricole de Nkouo, situé dans le département du Pool à 80 kilomètres au nord de Brazzaville, soufflera ses cinq bougies. Une célébration qui étalera sans doute le succès de cette expérience. Bien que le résultat est jugé satisfaisant, le circuit d’approvisionnement en aliment de bétail demeure un véritable frein à la production des œufs. 

C’est pour parvenir à l'autosuffisance par le développement de la production agricole que l’État a prévu 13 milliards de FCFCA dans le cadre de son programme de lutte contre la crise alimentaire pour créer trois villages agricoles expérimentaux. Le village de Nkouo, le premier mis en place avant celui d’Imvouba, est destiné à la production des œufs de table. 40 familles de fermiers sélectionnés dans tout le pays vivent sur le site dans de logements modernes alignés le long du ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 5 Mars 2015 - 17:18

Le Dr Fabrizio Pulvirenti est plus que jamais convaincu de la fin proche d’Ébola. Mais tout le monde doit s’y mettre, soutient-il.

Ramené d’urgence de la Sierra Leone en novembre dernier, le Dr Fabrizio Pulvirenti n’a cessé de multiplier les interventions depuis que l’hôpital romain qui l’a soigné l’a déclaré guéri du mal mi-février. Pendant trois mois admis à l’hôpital Spallanzani, ce médecin de 50 ans, volontaire de l’organisation italienne de santé Emergency, a lutté contre la mort. Son état de santé a oscillé entre l’espoir d’une guérison rapide et la brutale dégradation qui a fait craindre une mort qui aurait été traumatisante pour tous. Le « cas Pulvirenti » était en effet devenu une cause nationale en Italie.

Chercheurs, humanitaires, politiques et même évêques catholiques s’étaient saisis de son état, luttant avec les armes ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 28 Février 2015 - 17:00

Entre insalubrité, insécurité et taxes jugés excessives les occupants des tables et échoppes dans les différents marchés de Brazzaville lèvent le ton et marquent leur indignation. De même que les visiteurs effarés devant les immondices qui jonchent les marchés, les commerçants se demandent à qui revient finalement leur gestion.

Le sujet sur la saleté dans les marchés de Brazzaville est dans toutes les bouches, même des plus jeunes. Visibles, les dépotoirs qui encombrent l’entrée et les abords ne laissent personne indifférent. A Bacongo, le grand marché Total délocalisé (avant la construction du nouveau marché) et d’autres petits espaces de vente à l’instar de Kolelas ou Bourreau n’échappent pas à ce sombre tableau. La situation est encore pire après une pluie. A Ouenzé, le constat est le même. L’avenue Miadeka laisse de temps à autre ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 19 Février 2015 - 18:26

Deux ans après la décision prise par le président de la République, lors d’une réunion du Conseil des ministres, rendant gratuit le passeport ordinaire et de service, ce document de voyage redeviendra dans quelques jours payant. L’information a été confirmée officiellement, ce jeudi 19 février, à Brazzaville par le directeur de l’Immigration et de l’émigration, Paul Bernard Ondzé.

D’après les services de l’Émigration, le passeport ordinaire coûtera désormais cinquante mille francs CFA et celui de service vaudra soixante-dix mille francs CFA. Mais, l’entrée en vigueur de cette décision interviendra après la publication officielle du décret et de l’arrêté d’application. A en croire le directeur de l’Immigration ces documents signés  n’attendent plus que leur publication qui aura lieu dans un court délai.

En ce qui concerne les statistiques ... Lire la suite

Pages