Société


Société
Vendredi 15 Décembre 2017 - 16:30

Pour atteindre un large public, le bureau du Fonds des nations unies pour la population (Fnuap) en République du Congo vient de boucler une campagne sur les réseaux sociaux contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Organisée du 25 novembre au 10 décembre, la campagne de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale pour l’élimination des violences faites à l’égard des femmes et filles, couplée à la journée internationale des droits de l’homme.

Sur le thème « 16 jours, 16 partenaires », ces journées ont permis au Fnuap de valoriser les actions de ses partenaires dans ce combat qui nécessite des ressources accrues et une action coordonnée.

Ainsi, des vidéos et des interviews réalisées notamment par la police, le Fawe, les médecins d’Afrique, l’église évangile et les hôpitaux ont été projetées ... Lire la suite


Société
Vendredi 15 Décembre 2017 - 13:01

Le ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo, a présidé le 15 décembre à Brazzaville, la cérémonie d’accréditation des attachés de défense près les ambassades de la République d’Italie au Congo, le colonel Alberto Scafella, et du Nigeria, le capitaine de vaisseau Yahaya Abba Muhsin.

Né le 14 juin 1965 à Cavitavecchia, en Italie, le nouveau chef de mission de coopération de défense près l’ambassade d’Italie en République du Congo aura pour résidence Luanda, en Angola. Détenteur d’une maîtrise en politique de diplomatie internationale, le colonel Alberto Scafella est diplômé de l’Ecole de guerre et de l’Institut supérieur d’état-major. En effet, au cours de sa carrière, ce diplômé en sciences politiques et en sciences stratégiques a, entre autres, assumé les fonctions de chef de département et professeur d’histoire ... Lire la suite


Société
Jeudi 14 Décembre 2017 - 18:45

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a affirmé  le 14 décembre à Brazzaville que le pays envisage de mettre sur pied un dispositif technique de création d'emplois. Il s'est exprimé à l’ouverture des Assises nationales de l’emploi et de la formation (Anef), organisées par l’Université des connaissances africaines (Uca).

Placées sur le thème : « Comment créer 6000 emplois de 2018 à 2023 ? », les Anef sont un lieu de pollinisation mutuelle de l’ensemble des acteurs sur les questions de l’adéquation de l’offre nationale de formation et de la demande des entreprises. Selon le président de l’Uca, Patrice Passy, c’est également une plate-forme numérique pour l’emploi rassemblant des services web et mobile de l’observatoire national des métiers et des formations, des acteurs publics et privés. Ceci dans la lutte contre l’insertion ... Lire la suite


Société
Jeudi 14 Décembre 2017 - 18:30

Nommé en octobre dernier à la direction du Pôle régional de recherche appliquée au développement des systèmes agricoles d’Afrique centrale  (Prasac), le Dr Grégoire Bani a reçu, le 14 décembre à Brazzaville, l’hommage solennel de la communauté scientifique nationale.

La cérémonie a été organisée à l’Institut national de recherche agronomique (Ira), en présence du ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, qui a remis au Dr Grégoire Bani un présent, constitué de stylos en guise d’exhortation au travail.

Directeur général de l’Ira jusque-là, Grégoire Bani est appelé à mettre désormais sa riche expérience au service de la sous-région, le Prasac étant une institution spécialisée de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac).

Prenant la parole ... Lire la suite


Société
Jeudi 14 Décembre 2017 - 19:36

La coalition congolaise « Publiez ce que vous payez » en République du Congo a rendu public son quatrième rapport sur le suivi budgétaire du ministère de la Santé et de la population exercice 2016, le 13 décembre, à Pointe-Noire, au cours d’une conférence de presse animée par son coordonnateur, Brice Makosso, assisté de Charlotte Boyer et Rita Mabyalhat. Ce rapport revèle des manquements qui interpellent les pouvoirs publics à briser le cercle de l’impunité.

Les résultats de la 4e étude du terrain menée sur cinquante et un projets d’investissement (construction, équipement) prévus au budget de la santé en 2016 révèlent qu’aucun progrès n’a été enregistré.  Nonobstant les chiffres de 2015 (27%) où la coalition avait évalué des projets pour lesquels les fonds avaient réellement été décaissés, pour les autres études, les évaluations ont ... Lire la suite


Société
Jeudi 14 Décembre 2017 - 19:36

La vice-ministre à la Santé de Cuba, Marcia Cobas Ruiz, a indiqué le 13 décembre au ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, que les étudiants congolais composant la première vague rentreront au pays en 2019.

« Nous avons abordé des sujets liés à la coopération entre le ministère de la Santé de Cuba et celui de l’Enseignement supérieur du Congo. Nous avons également fait le point d'une formation de plus de 2000 jeunes congolais en médecine à Cuba. Nous sommes déjà à 700 étudiants en 4e année de médecine », a déclaré Marcia Cobas Ruiz à la presse.

Selon elle, les étudiants congolais se portent bien, en dépit de quelques exigences, et rentreront bientôt au pays pour rendre service aux Congolais. En effet, la première vague rentrera en 2019. « Nous sommes très contents, parce que nous avons un engagement consistant à ... Lire la suite


Société
Jeudi 14 Décembre 2017 - 17:23

La situation sanitaire durant cette année qui va bientôt s’achever a été très préoccupante pour le pays, les maladies jadis maîtrisées ayant refait surface causant de nombreux décès. La détérioration du système sanitaire et la non-observance de certaines règles d’hygiène sont notamment des facteurs qui ont contribué à l’émergence de ces maladies.

Le choléra  reste en tête d’affiche de toutes les maladies. Dite maladie des mains sales, elle est devenue  presque une endémie dans certaines provinces. L'année en cours, le Programme national de lutte contre le choléra et les maladies diarrhéiques a noté une augmentation des cas de choléra  au niveau national en raison de la détection de cas suspects et de décès dans des provinces n’ayant pas été touchées par cette maladie les années antérieures. De janvier au 12 novembre, révèle le Programme ... Lire la suite


Société
Jeudi 14 Décembre 2017 - 17:30

A deux semaines de l'heureux évènement, les Ponténégrins ne se bousculent pas encore dans les grands commerces de la place.

Il y a quelques années, l'arrivée des fêtes de Noël et de fin d’année se sentait partout à travers la ville, les marchés étaient bruyants, les jeux de lumière et guirlandes illuminaient les espaces publics. Cependant, cette atmosphère semble disparaître. Dans certains marchés, les tenanciers de boutiques et les  vendeurs de jouets se plaignent, écoulant difficilement leurs marchandises. Au Fond Tié-Tié, par exemple, l’un des plus grands marchés de la ville, les vendeurs ne cachent pas leur déception. « Nous sommes à quelques jours de la fête de Noël et de fin d’année, mais les ventes ne s’accélèrent pas, les clients ne viennent pas et j’ai peur de faire une fausse affaire cette année », a déploré un vendeur.

... Lire la suite


Société
Vendredi 15 Décembre 2017 - 18:15

En novembre dernier, la société d’assainissement Averda dégageait le grand tas d’ordures qui rendait l’atmosphère invivable au marché de l’arrondissement 5 de Pointe-Noire, Mongo-Mpoukou. Mais cette action salutaire risque d’être compromise par le comportement incivique de la population.

Le tas d’immondices qui débutait juste au croisement de deux ruelles (celle qui va de la RN5 au quartier Songolo et celle qui passe derrière le marché) s’étalait sur 50 m au moins, empêchant toute circulation de véhicules. Ces ordures qui débordaient vers les habitations et le marché, davantage en cas de pluie, rendaient difficile le passage des piétons souvent obligés de se boucher le nez à cause des odeurs nauséabondes qui s’y dégageaient. «Ces ordures nous dérangeaient. Cela a été un grand soulagement pour nous quand les agents d’Averda sont venus les ... Lire la suite


Société
Jeudi 14 Décembre 2017 - 15:45

Sarah Miriam Tsana et Norlland Nkoli Okouo, tous deux en année de licence en droit privé, ont remporté le premier prix du concours de plaidoirie organisé le 13 décembre, à Brazzaville, à l’Institut français du Congo.

Le concours de plaidoirie « droit vers l’éloquence » s’inscrit dans le cadre de la semaine des droits de l’homme initiée par la représentation de l’Union européenne au Congo. L’activité, qui est à sa troisième édition, vise à promouvoir la culture de droits de l’homme.  

Les éminents membres du jury qu’a présidé le bâtonnier du barreau de Brazzaville, Me André-François Quenum, étaient donc appelés à départager quatre groupes de deux étudiants de l’Université Marien-Ngouabi et de l’Université libre du Congo, en présence d’un public surchauffé.

Ces jeunes juristes devraient être capables, dans un laps de temps (en ... Lire la suite

Pages