Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 19 Juin 2014 - 17:45

La cérémonie du mariage religieux est prévue à la paroisse Saint Joseph de Matonge.

Le mariage religieux de Papa Wemba et de Marie –Rose Luzolo « Amazone » interviendra ainsi après  44 ans de vie commune. « C’est une reconnaissance. Marie-Rose et moi nous nous sommes décidés à nous présenter à l’église. Les enfants nous ont également beaucoup encouragés. Nous avons laissé parler notre cœur. Il y a quelques années le Pape Benoit XVI nous avait bénis et même le cardinal Monsengwo avait prié pour nous. C’est une reconnaissance envers l’église catholique et envers Dieu», a déclaré Papa Wemba sur la chaîne publique. Papa Wemba et son épouse ont donné naissance à 6 enfants. Au cours de sa carrière musicale, le chef du village Molokaï a dédié plusieurs chansons à celle qui partage sa vie depuis plusieurs années. Les plus connues sont ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 19 Juin 2014 - 17:54

David Van Reybrouck, l’auteur belge de l’essai « Congo, une histoire » publié chez Actes Sud et Prix Médicis essai 2012, a lancé l’opération « Congo au Congo » cette semaine sur les réseaux sociaux

Congo une histoireDavid Van Reybrouck et l’éditeur Actes Sud proposent un nouveau tirage du livre à prix très économique -3 € par exemplaire- à destination du continent africain et des lecteurs africains intéressés. L’auteur explique ainsi sa démarche : « Mon livre Congo, une histoire a connu un succès plus grand que je n'osais imaginer. Il est désormais disponible à travers le monde et ce dans une douzaine de langues, bientôt même en chinois. Malheureusement il n’est qu’à peine disponible dans son « pays natal ». (…) Dès le moment où le livre a remporté tous ces prix, j’ai exprimé le vif désir de le rendre accessible au public congolais. »

Cette ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 21 Juin 2014 - 0:30

Les musiques urbaines seront à l’honneur des célébrations de cette édition 2014. Depuis quelques années, Brazzaville fait partie des villes du monde qui perpétuent chaque 21 juin le concept de fête de la musique crée par Jack Lang

Tradition venue de France, la Fête de la musique a été exportée aux quatre coins du globe. Tous les ans, d’un pays à l'autre, les manifestations sont très diverses, par leur conception et leur ampleur. Toutefois, la Fête de la musique suscite partout où elle est célébrée le même enthousiasme festif. À Brazzaville, c’est le moment où se tiennent de nombreux concerts gratuits d'artistes amateurs mais aussi de professionnels.

Cette année, la programmation offre une variété de genres émanant de divers univers musicaux, allant de la rumba congolaise à la musique traditionnelle, au folklore, jazz, rock, reggae, coupé-décalé, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 21 Juin 2014 - 0:15

Du 11 au 15 juin, une dizaine de poètes venus des différents pays du Bassin du Congo, du Tchad à l’Angola et du Congo au Burundi, se sont retrouvés place Saint-Sulpice, en plein cœur de Paris, pour le trente-deuxième Marché de la poésie

Cette manifestation culturelle connue et reconnue mettait à l’honneur cette année pour la première fois de sa longue histoire une région du continent. Co-organisée en partenariat avec Livres et Auteurs du Bassin du Congo, le Marché de la poésie a fait vivre les Parisiens au rythme de l’Afrique pendant cinq jours, avec des conférences, des séances de lecture ou des concerts et leur a permis de découvrir une partie de l’immense patrimoine littéraire et culturel de cette région du monde souvent mal connue en Occident.


Art-Culture-Média
Mercredi 18 Juin 2014 - 20:06

Claudia Haidara Yoka a animé, le mois dernier, une master class à l’École de la Cité (cinéma et télévision) que préside le réalisateur français Luc Besson. Au cours de cet échange, Luc Besson a souligné la bienveillance et la générosité de la cinéaste congolaise, car son exposé a été un vecteur de promotion de valeurs comme l’humilité, le respect et le partage

Invité par Laurent Jaudon, il s’agissait pour Claudia Haidara Yoka d’apporter sa vision du cinéma africain en commençant par faire un état des lieux. « J’ai été très flattée, car je ne suis pas une cinéaste de renom international pour être invité à ce genre d’évènement ou il n’y a que des grands réalisateurs qui passent ; cela était un honneur pour moi », avoue-t-elle.

Au cours de cette master class, la cinéaste congolaise est revenue sur les différentes étapes traversées ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 21 Juin 2014 - 0:15

Jusqu’au 30 juin, le hall de l’Institut français à Brazzaville accueille « Les grandes figures de la rumba congolaise », une exposition de photographies de Désiré Loutsono, dit Kinzenguélé, consacrée aux monuments de la musique congolaise

« Aux grands hommes, la patrie reconnaissante », lâche l’auteur de ces clichés pris sur le vif, s’empressant de mentionner que « la sélection a été difficile, si j’en oublie quelques-uns, qu’ils veuillent bien me pardonner ». Trente photographies de grand format rendent hommage aux gloires intemporelles de notre musique. Tous sont passés devant l’objectif du photographe Kinzenguélé, qui a commencé la photographie au début des années 1980. Cette exposition, inscrite dans le cadre de la Fête de la musique à l’IFC, prend une résonnance toute particulière, car c’est la première Fête de la musique que ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 18 Juin 2014 - 19:26

Le vernissage de cette exposition intitulée Métamorphosis (Métamorphose) aura lieu le 19 juin à la galerie d'art contemporain où elle pourra être vue jusqu’au 19 août

Le public va découvrir plus d’une dizaine de toiles de cette artiste plasticienne qui réside à Pointe-Noire depuis ans. Métamorphosis est sa deuxième exposition à Pointe-Noire après celle, en juin dernier, à l’Institut français du Congo, où l'artiste a livré cette année, avec le peintre Dolet Malula de RDC, une performance d’une heure qui leur a permis de réaliser chacun une œuvre.

Métamorphosis est une exposition où se mêlent l’imaginaire et le réel. Elle représente l’évolution des choses, du corps humain. C’est aussi du pop'art revisité par Elisa Preta, où la part belle est offerte à la femme.

 


Art-Culture-Média
Mercredi 18 Juin 2014 - 10:00

C’est à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant africain que Motsé Akanati, styliste-modéliste, parfumeuse et également directrice de l’Institut de mode Motsé-Akanati (Imma) et des Éditions Métsio, et Salwa Bereddad, directrice des établissements P’tits Choux, ont organisé un défilé de mode au profit des enfants autochtones de Souanké (département de la Sangha). La manifestation a été placée sous les auspices du maire de la localité, Donatien Bio

Le sens de l’événement a été donné par Motsé Akanati, après que Salwa Bereddad ait souhaité une bonne fête et un défilé de mode réussi aux enfants. La Journée internationale de l’enfant africain, a-t-elle précisé, a été instituée par l’Organisation de l’unité africaine, l’actuelle Union africaine, en 1991. Elle commémore chaque année le massacre des enfants de Soweto en ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 21 Juin 2014 - 0:15

Tâ Papaye, Superman noir, ou la culture au service de la lutte contre les antivaleurs, une série réalisée par Flavérick Beautrésor Kouta fera bientôt le bonheur des téléspectateurs de DRTV !

Alors que le cinéma au Congo-Brazzaville marche sur des béquilles, dans l’ombre, certains artistes se risquent  sur cette voie avec pour seule garantie de leur succès la force de leur conviction. Passion folle ou vocation, qu’importe ! L’exemple du scénariste et réalisateur Flavérick Beautrésor Kouta en est une illustration…

À 28 ans, Flavérick signe Tâ papaye, Superman noir première saison, son huitième film, sur les écrans en juillet. Jeune réalisateur formé au Maroc, c’est avec son équipe, le Club des Cinéates du Congo (3C), qu’il aboutit à ce projet riche constitué de douze épisodes réalisés en dix-sept mois. Adapté de la légende vraie et vécue ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 17 Juin 2014 - 18:45

Dans cet ouvrage de 168 pages, coécrit avec le docteur Guy-Bernard Cadière, les deux médecins qui soignent les femmes violées livrent un récit poignant sur leur travail.

Dans « Panzi », les Drs Denis Mukwege et Dr Guy-Bernard Cadière témoignent de  leur combat quotidien qui consiste à prendre en charge les femmes victimes de violences sexuelles au sein de l’hôpital de Panzi. « Le premier cas que nous avons opéré ensemble, Denis et moi, fut l’un des pires jamais rencontrés. Ce n’était pas seulement une fistule, la totalité de la paroi avait été détruite. (…) Un soldat ivre lui a introduit un pieu en bois dans le vagin, provoquant de telles blessures qu’elle en venait à dégager une odeur atroce. (…) Au lieu de l’achever, ils l’ont relâchée sur la route près du village, afin qu’elle serve d’avertissement aux autres. (…) Nous sommes en ... Lire la suite

Pages