Politique


Politique
Samedi 13 Décembre 2014 - 13:45

La publication du calendrier global des élections reste toujours tributaire du budget triennal attendu du gouvernement et de la levée par l’Assemblée nationale des options fondamentales en rapport avec la suite du processus électoral.  

Lentement mais surement, l’année 2014 s’apprête à tirer sa révérence sans que le pays ne soit doté d’une loi électorale susceptible de baliser la voie pour la tenue  des scrutins électoraux crédibles et transparents. Ce déficit constitue un motif d’inquiétude lorsqu’on sait que l’année 2015 sera essentiellement électorale. Ce qui requiert la mise à la disposition de la Céni des outils nécessaires dont elle a besoin pour mener à bien sa mission. À ce jour, cette institution électorale se bute à deux questions majeures qui entravent son bon fonctionnement. Il s’agit, d’abord, du budget triennal du processus ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Décembre 2014 - 13:15

Le député reproche au bureau de la chambre basse du Parlement d’avoir distribué à ses collègues un texte sous sa signature, qui vise la modification de la loi électoral, auquel on a apporté des modifications sans son aval.

Delly Sesanga, annonçant sa décision à la presse/Photo AdiacLe député Delly Sesanga Hipungu, qui a introduit, le 12 décembre, une lettre au bureau de l’Assemblée nationale (AN) annonçant le retrait de sa proposition de loi portant modification de la loi électorale, a officiellement annoncé cette décision urbi et orbi dans une déclaration faite le même jour devant la presse, dans son cabinet de travail, à Kinshasa.

Dans cette correspondance, le président de l’Envol a fait observer au bureau de l’AN que la procédure consistant à introduire les améliorations après le dépôt de la loi, au sens du règlement intérieur de cette institution, n’était pas conforme et elle est une violation de la ... Lire la suite


Politique
Vendredi 12 Décembre 2014 - 14:48

Les trois projets de lois ont été examinés et adoptés au cours de la plénière du 11 décembre. 

Le premier projet de loi adopté par les sénateurs porte organisation de l’activité industrielle vient combler un vide juridique dans le secteur industriel. Il vise à résorber les nombreux dysfonctionnements observés dans l’exercice et le développement de l’activité industrielle et assurer le suivi et le contrôle de celle-ci. Le texte définit également les conditions d’implantation de toute industrie, d’exercice de l’activité industrielle et d’agrément des produits industriels. Il propose enfin des mesures de contrôle, d’hygiène, de sécurité industrielle et d’incitation au développement de l’industrie.

Le deuxième projet concerne l’accord de coopération sur la promotion et la protection des investissements. Celui-ci a pour objet de créer ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 17:34

Après la clôture le 15 décembre des travaux de la session ordinaire de septembre, l’Assemblée nationale et le Sénat devront entamer une autre session extraordinaire d’un mois, soit du 5 janvier au 5 février 2015.

Le lundi prochain sera clôturée la session parlementaire ordinaire dans les deux chambres législatives. C’est avec un arrière-goût d’inachevé que les rideaux seront tirés pour cette session qui n’aura hélas pu examiner la proposition de loi modifiant et complétant la loi n°06/006 du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales telle que modifiée par la loi n°11/003 du 25 juin 2011. Contre toute attente, l’initiateur de cette proposition de loi, le député Delly Sessanga, avait jugé bon de la retirer estimant que les circonstances ne s’y prêtaient pas. ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 17:11

Membre du gouvernement de la République, le débat actuel sur le changement ou non de la Constitution a interpellé Thierry Moungalla. Dans un entretien exclusif avec Les Dépêches de Brazzaville, il jette un regard sur les évènements survenus au Burkina Faso, dégage l’intérêt de la réforme des institutions de la République qui, elle-même, reste tributaire du changement de la Constitution. 

Les Dépêches de Brazzaville : Monsieur le ministre, après les événements du Burkina Faso, où le président a démissionné suite à la pression de la rue, le débat sur le changement de la Constitution revient avec insistance au Congo. Quel est votre point de vue sur la situation?

Thierry Lézin Moungalla : Je voudrais rassurer les Congolaises et les Congolais : en effet, il y a une espèce de bruit de rue qui veut faire du Congo, demain, un Burkina Faso en puissance. Je ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 17:17

Dans un communiqué de presse parvenu le 11 à notre rédaction, le Rassemblement pour la démocratie et le développement(RDD) a annoncé qu’il suspend son appartenance à la majorité présidentielle. Le parti de Jacques Joachim Yombi Opango justifie cette décision par le non- respect de l’accord politique signé avec le parti congolais du travail (PCT). La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’attitude affichée par le PCT vis-à-vis du RDD aux dernières élections locales.

« Le non-respect de certaines clauses majeures, la tentative manifeste d’hégémonie et l’indifférence maintes fois affichée ont, de tout temps, marqué les cinq dernières années de l’accord politique entre le PCT et le RDD », précise le communiqué de presse. En ce qui concerne la position du RDD sur le débat qui défraie la chronique au sein des états-majors politiques ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 16:46

Plaçant son nouveau mandat sous le signe de la continuité, l’élu de Bumba entend capitaliser les acquis engrangés par son prédécesseur.

Le bâtiment du secrétariat général à l’Urbanisme et Habitat situé sur l’avenue Lukusa dans la commune de la Gombe a abrité le 11 décembre la cérémonie de remise et reprise entre Fridolin Kasweshi et Omer Egwake récemment nommé ministre de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat. C’est dans cet immeuble que le nouveau promu prendra désormais ses quartiers. Le rituel généralement consacré à ce type d’évènement avait tenu ses promesses. L’ambiance était bon enfant sur fond d’un folklore Bangala dont les chants étaient poivrés des cris et slogans en l’honneur du président de l’Alliba. Dans les pièces exiguës du bâtiment s’entremêlaient membres et sympathisants de cette association, ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 16:24

Le premier secrétaire de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), Pascal Tsaty Mabiala, a ouvertement déclaré que son parti est favorable au dialogue pourvu qu’il ne soit pas inscrit à son ordre du jour le point sur la modification de la Constitution du 20 janvier 2002. Un point de vue défendu lors de la conférence de presse qu'il a animée le 11 décembre à Brazzaville. 

« Les discussions au cours de ce futur dialogue national devraient se limiter exclusivement aux modalités de mise en œuvre des recommandations des concertations politiques d’Ewo et de Dolisie, et également sur les préparatifs de l’élection présidentielle de 2016. Si c’est cela le dialogue, alors l’Upads pourrait se rallier à cette idée de plus en plus susurrée dans les états-majors des partis politiques », a déclaré Pascal Tsaty Mabiala.

"Il n'y aura pas de guerre ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Décembre 2014 - 18:38

La journée des droits de l’homme célébrée le 10 décembre de chaque année, a fait l’objet d’une mini-table ronde ponctuée par un film sur le thème : « droits de l’homme 365 jours par an » au Centre d’Information des Nations unies.

Une exposition montée à cette occasion, a permis aux participants de s’informer des documents de référence sur les droits de l’Homme. Pour les Nations unies,  le thème choisi englobe l’idée que chaque jour, est une journée des droits de l’homme.

 Il souligne la promesse de la déclaration universelle d'après laquelle chacun d’entre nous a le droit de jouir de la gamme complète des droits de l’homme. Ces droits sont inaliénables et nous unissent en tant que communauté mondiale avec les mêmes idéaux et valeurs.

 A cela,  une affirmation  du  secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Décembre 2014 - 17:45

Le rôle de cette structure purement consultatif est de donner des avis techniques sur les questions économiques et sociales de manière à rationaliser les décisions pour une meilleure gestion de la cité.

Par une ordonnance signée le 8 décembre, le chef de l’État, Joseph Kabila, vient de convoquer le Conseil économique et social en session inaugurale le 16 décembre. Le Secrétaire général près de cette structure est chargé de l’exécution de la présente Ordonnance qui entre en vigueur à la date de sa signature. Cette ordonnance consacre, comme qui dirait, l’entrée en matière ce cet organe créé sur base d’une initiative de loi prise par le député Henri Thomas Lokondo, examinée et votée à la session ordinaire de décembre 2013.

Depuis la promulgation de ladite loi par le chef de l’État, suivie de l’investiture des membres composant le CES, une ... Lire la suite

Pages