Politique


Politique
Mardi 21 Octobre 2014 - 17:30

Le faible taux de femmes au scrutin du 28 septembre ne rassure guère sur leur représentativité dans les instances des prises de décisions au niveau des départements et des communes. Au lieu de 30%, comme il est désormais exigé, les femmes ne représentent que 7,31 %.

Dans la nouvelle loi électorale, des dispositions sont prises pour permettre la promotion de la femme dans les instances de prise de décision. Pour y arriver, les partis politiques sont appelés à montrer leur volonté de pallier ce déséquilibre et de favoriser la contribution des femmes à la gestion des affaires de la cité.

Cette volonté politique contenue dans les textes ne se traduit pas sur le terrain car force est de constater que le taux de participation des femmes candidates est encore insignifiant par rapport à celui des hommes. Combien de femmes ont même conduit les listes de leur parti ? Elles ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Octobre 2014 - 17:00

Après le renouvellement de moitié de la chambre haute du Parlement, le 12 octobre dernier, les sénateurs élus et réélus à l’issue du récent scrutin ont fait leur rentrée à l’hémicycle. C'était au cours d’une plénière solennelle tenue pour la circonstance, ce 21 octobre à Brazzaville.

Au total, trente-six sénateurs dont quatorze nouveaux et vingt-deux  anciens  ont pris part  à cette séance d’ouverture de leur nouveau mandat. Ces  nouveaux venus qui vont désormais communier avec les anciens sénateurs, ont été élus et réélus dans certains départements de la République, dont Brazzaville.

L'occasion était propice pour le président du Sénat, André Obami-Itou d'adresser ses chaleureuses salutations et une cordiale bienvenue à tous ses collègues qui ont fait leur retour pour les uns et leur prémière entrée pour les autres. « C’est un ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Octobre 2014 - 16:45

Cette énième tentative de l’opposition vise la tête d’un membre du gouvernement, le ministre délégué en charge des Finances, Patrice Kitebi.

La motion anti-Kitebi initiée par le Député national Samy Badibanga et cosignée par près d’une soixantaine de ses compères de l’Opposition, vient d’être déposée au bureau de l’Assemblée nationale (AN). À considérer la fin réservée aux précédentes tentatives, plusieurs questions se posent dans l’opinion. Déjà, ce qui aurait pu être une démarche purement parlementaire a déjà pris une tournure politique. C’est donc un autre affrontement Majorité-Opposition que les députés nationaux et leurs dépendants tendent à offrir à leurs électeurs.

Parmi les préoccupations qui se dessinent clairement, l’opinion veut notamment savoir ce à quoi s’attendent l’initiateur et les co-signataires de ladite ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Octobre 2014 - 16:29

Réalisé par un groupe de quatre experts Frank Verbeke, Gustave Karara, Pierrot Shamashanga et Clément Amisi, ce plan a été présenté le lundi à l’Hôtel Sultani en présence du secrétaire général à la santé, le Dr Pascal Mukengeshay Kupa.

Le plan national de développement de l’informatique de santé (PNDIS)  présenté par Frank Verbeke a pour objectif celui de permettre au ministère de la Santé publique d’imposer sa vision aux différents partenaires techniques et financiers  ainsi qu’aux bailleurs intéressés par l’appui aux différents maillons  de gestion informatique du système de santé  et dont la mise en œuvre  contribuera au développement de ce système. Il vise également à planifier la création d’une gestion globale de tous les sous-systèmes d’informations sanitaires.

Le PNDIS est subdivisé en deux parties essentielles : une ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Octobre 2014 - 13:45

La structure regrette la décision des autorités congolaises de demander au Secrétaire général des Nations unies de rappeler le directeur de cette agence onusienne.

Dans une réaction du 20 octobre, la Délégation de l’Union européenne (UE) en RDC, en accord avec les chefs de mission européens dans le pays a donné sa position sur l’expulsion du chef du Bureau commun des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH), Scott Campbell et le rapport de cette agence onusienne  sur l’opération « Likofi », qui alimentent l’actualité depuis quelques temps. « La Délégation de l’Union européenne exprime sa pleine confiance dans le travail fourni par le BCNUDH et son directeur M. Scott Campbell, qui est bien connu pour son professionnalisme et la pertinence de ses analyses », a noté cette structure.

Cette Délégation regrette, par ailleurs, la décision des ... Lire la suite


Politique
Mardi 21 Octobre 2014 - 16:15

Face aux massacres à répétition dans ce territoire, la population a finalement décidé de prendre en charge sa propre sécurité en initiant les actions d’autodéfense.   

La situation reste toujours tendue à Beni au Nord-Kivu, théâtre il y a quelques jours, d’une action de représailles menée par les rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF). Ces derniers ont, en un temps éclair, abattu une trentaine de personnes jetant ainsi l’émoi au sein d’une population ne sachant plus à quel Saint se vouer. Traumatisés, les habitants de Beni n’arrivent pas à oublier ces nuits cauchemardesques qui ont vu des familles entières perdre les leurs sous la poussée d’une junte militaire cynique. Ce lundi 20 octobre, la ville est restée calme, hantée par le spectre de la barbarie incarné par les ADF qui ne se font pas prier pour semer le désarroi dans les ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Octobre 2014 - 18:15

Au cours d’un point de presse qu’il a tenu le 20 octobre à Brazzaville, l’ancien sénateur du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (M.C.D.D.I) de 2008 à 2014,  s’est insurgé contre certaines pratiques observées au sein de ce parti.

Faisant le tour de certaines questions d’actualité, Jacques Mahouka   a fondé son intervention sur plusieurs points. Il est revenu d’abord  sur   la question de sa candidature aux récentes élections sénatoriales du 12 Octobre dernier, élections dont il a dit avoir  pourtant déposé le dossier par  voie hiérarchique au niveau du parti mais qui malheureusement, le jour du vote, a été retiré parce  que le parti avait estimé qu’il fallait présenter quelqu’un d’autre à sa place. Ce qu’il a dû comprendre  par le jeu de l’alliance avec le Parti Congolais du Travail.

Ce qu’il a ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Octobre 2014 - 19:15

Il y a six ans, disparaissait l’évêque-jésuite d’Owando, une bourrasque qui ne laissait pas indifférent

Le temps semble s’écouler bien vite lorsqu’il s’agit d’évoquer la vie d’un homme marquant. On a l’impression, en effet, que c’était hier ; que les commentaires n’ont pas encore eu le temps de tiédir. Et pourtant ce sont bien six ans bien sonnés qui sont passés depuis ce 22 octobre 2008 et cette nouvelle venue de l’hôpital parisien du Val-de-Grâce, en France, où Mgr Ernest Kombo a rendu son dernier soupir suscitant une émotion quasi-générale.

Pendant plus d’un an, loin de chez lui, l’évêque d’Owando (qui fut aussi le premier évêque de N’Kayi à la création de ce diocèse, en décembre 1983 et, cumulativement, pendant un temps, administrateur apostolique de Pointe-Noire) luttait contre le mal qui devait l’emporter. Quelques mois ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Octobre 2014 - 17:00

Pour cette ONG, le rapport du Bureau des droits de l’homme de la Monusco est seulement venu appuyer certains faits qui avaient déjà été dénoncés par les organisations des droits de l’homme de la RDC.

le président de l'Asadho, Jean-Claude Katende/Photo Adiac.Dans un communiqué publié le 20 octobre, l’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) a estimé que le gouvernement de la RDC aurait du répondre au rapport du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) et la Monusco, en produisant des preuves contraires au lieu de s’en prendre à la personne de Scott Campbell.

L’Asadho, qui s’est dite surprise par la réaction du gouvernent congolais, a rappelé qu’elle-même avait, en son temps, déjà dénoncé les exactions sommaires et extrajudiciaires commises par certains policiers congolais impliqués dans l’opération « Likofi ». « À l’époque, l’Asadho avait déjà ... Lire la suite


Politique
Lundi 20 Octobre 2014 - 16:12

L’opposant continue de faire une fixation sur l’échéance du 19 décembre 2016 qui, théoriquement, est censée consacrer la fin du mandat de l’actuel président de la République.

Président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe s’affirme au jour le jour comme un des prétendants sérieux dans la course à la présidentielle de 2016. Relayant la voix de plusieurs acteurs tant de la société civile que de l’opposition qui se sont déjà prononcés contre la révision constitutionnelle, Vital Kamerhe estime que c’est la voie obligée pour épargner à la population les effets néfastes d’une guerre civile tant redoutée. Il l’a déclaré au détour d’une récente interview sur le site Afrikarabia et rendue par Christophe Rigaud.

Dans cet entretien, l’ex speaker de la chambre basse exhorte le chef de l’État à passer le relai moyennant des ... Lire la suite

Pages