Politique


Politique
Mardi 30 Septembre 2014 - 19:45

La liste des délégués de la société civile a été déposée, depuis le 26 septembre, au bureau de l’Assemblée nationale qui devra arbitrer en dernier ressort avant sa publication les neuf membres retenus pour siéger au sein de la Commission nationale des droits de l'Homme (CNDH).

Après moult tergiversations, la thématique Droits de l’Homme de la société civile s’est accordée sur la liste de ses représentants au sein du Comité d’accompagnement du processus de désignation des délégués des composantes au sein de la CNDH. Après un premier ultimatum, la société civile s’est finalement ressaisie en dernier ressort, juste à quelques heures de l’expiration du deuxième ultimatum pour présenter ses candidats. Trois au lieu de deux, sont issus de la thématique Droits de l’Homme de la société civile. C’est depuis le 26 septembre que le bureau de ... Lire la suite


Politique
Mardi 30 Septembre 2014 - 16:45

Le Congo fait partie des treize pays africains qui ont progressé dans tous les domaines passés au crible  de cette étude annuelle de la gouvernance sur le continent rendue publique hier.

Le Congo figure cette année à la 41ème place, sur 52, de l'indice Mo Ibrahim de la gouvernance africaine. Avec un score inférieur à la moyenne africaine, le Congo fait malgré tout partie des bons élèves de la région Afrique centrale et se classe 4ème sur huit dans la sous-région.

Le Congo fait partie des treize États africains qui ont progressé dans tous les domaines passés au crible de cette étude : sécurité et État de droit, participation et droits de l'homme, développement humain et développement économique durable. Le Congo est notamment au-dessus des moyennes continentales en ce qui concerne la sécurité nationale et la gestion publique.

Au niveau continental, la ... Lire la suite


Politique
Mardi 30 Septembre 2014 - 13:07

La mission d’observation électorale de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale(CEEAC), conduite par le Dr Pierre Siméon Athomo-Ndongo, a noté, dans son rapport préliminaire publié le 29 septembre, quelques insuffisances dans le déroulement du scrutin.

Au nombre de celles-ci, il y a l’ouverture tardive de certains bureaux de vote ; le manque de quelques matériels dans certains bureaux de vote (isoloirs, encre indélébile, enveloppe, piles, carnets de réclamation,etc) ; l’absence du représentant du ministère en charge des élections dans plusieurs bureaux de vote ; la présence partielle des délégués des partis politiques dans les bureaux de vote et le déficit de communication de la Commission nationale d’organisation des élections(Conel) sur les modalités de vote des personnes dépourvues des cartes d’électeur ou de pièces ... Lire la suite


Politique
Lundi 29 Septembre 2014 - 15:45

Une vingtaine des prévenus vont comparaître à la première audience prévue pour le 1er octobre. Parmi eux, on compte huit civils, quatre officiers supérieurs des Fardc et deux  anciens gardes du corps du défunt colonel.

Après moult tergiversations, le procès de l’assassinat du colonel Mamadou Ndala s’ouvre mercredi à Beni au Nord-Kivu. Sauf changement de dernière minute, le décor semble déjà être planté pour que le procès ait effectivement lieu dans les circonstances de temps et de lieu telles que prévues. C’est à la tribune du 8 mars que les présumés assassins du défunt officier des Fardc auront à répondre de leur acte devant la juridiction militaire.

D’après l’auditeur de garnison de Beni, le capitaine Vicky Lopombo, la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu qui a instruit l’affaire  viendra siéger pour permettre la manifestation de la ... Lire la suite


Politique
Lundi 29 Septembre 2014 - 16:15

Le député emprisonné, qui a considéré qu’au niveau du pays, tout a été fait pour lui empêcher de bénéficier de la justice vient de saisir le Comité des droits de l’Homme des Nations unies.

Mè Bopaul et Georges Kapiamba, devant la presse/Photo Adiac.

Le député national Diomi Ndongala, avec l’assistance de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj), a déposé en début du week-end une plainte contre la RDC auprès du Comité des droits de l’Homme des Nations unies. Cet opposant reproche au pays la violation des droits fondamentaux lui garantis par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques que la RDC a déjà ratifié.

Dans une conférence de presse tenue le 30 septembre, quatre jours après la réception de cette plainte par cette structure de l’ONU, au siège de l'Acaj, le président de cette ONG, Me Georges Kapiamba, a noté qu’Eugène Diomi sollicite du Comité des droits ... Lire la suite


Politique
Dimanche 28 Septembre 2014 - 19:30

De retour de New York, États-Unis, le 27 septembre, où il a pris part à la 69è Assemblée générale des Nations unies, le président de la République a animé une conférence de presse à l’aéroport. Denis Sassou N’Guesso a résumé les thèmes qui y ont été débattus. Voici les grands extraits de son interview.

Denis Sassou N’Guesso : « L’Assemblée générale a été secouée par l’assassinat de l’otage français en Algérie. Cet acte s’est produit alors que nous siégions. Donc, les problèmes de paix, de sécurité dans le monde, de lutte contre le terrorisme ont été au centre des débats de l’Assemblée générale des Nations unies. Vous savez aussi que cette session s’est déroulée alors que sévit en Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone), cette épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui a déjà causé des pertes immenses, des ... Lire la suite


Politique
Dimanche 28 Septembre 2014 - 19:30

Difficile de trouver de longues files d’attente devant les bureaux de vote dimanche à Brazzaville. Le constat est le même sur l’ensemble du territoire national. Le scrutin du 28 septembre est à l'image des précédents. Reportage.  

Les témoignages recueillis et le constat fait sur le terrain ont montré que plusieurs électeurs ont été désorientés. Certains ont été affectés dans des bureaux de vote autres que ceux qui sont proches de leur lieux de résidence. « Depuis ce matin, je cherche mon nom dans les bureaux de vote se trouvant plus proches de mon domicile en commençant par mon bureau de vote habituel. Je constate que mon nom n’est inscrit nulle part », a déclaré Jean, habitant de Ouenzé, dans le  cinquième  arrondissement de Brazzaville. De plus, dans plusieurs circonscriptions, le matériel et le personnel électoraux sont arrivés très en ... Lire la suite


Politique
Dimanche 28 Septembre 2014 - 19:00

Le chef de l’État, Denis Sassou N’Guesso, qui a accompli, dimanche, son droit civique, en compagnie de son  épouse, a évoqué la difficile épreuve d’organisation à laquelle est confrontée l’administration électorale.

 « Le scrutin a commencé ce matin, c’est la preuve que le peuple réalise qu’il doit exercer son droit de vote », a déclaré le président de la République au sortir du bureau de vote. Il a invité les Congolais à exercer leur droit et montrer qu'ils sont un peuple mûr. Tout en se félicitant de la bonne tenue de la campagne électorale, Denis Sassou N’Guesso a précisé que ceux qui organisent les élections doivent imprimer toutes les listes qui constituent des montagnes de papiers et d’enveloppes qu’il faut acheter, ensuite imprimer, transporter par avion, bateau et camion partout où il y a des bureaux de vote.

« C’est une ... Lire la suite


Politique
Dimanche 28 Septembre 2014 - 19:00

Il est 9 heures. Quartier la Base, précisément dans le centre de vote de l’école des Trois Martyrs. Aucune difficulté logistique majeure n’a été signalée. Les listes électorales, les bulletins de vote et les cartes d’électeurs étaient en place. Dans l’ensemble, aucun litige signalé, opposant les délégués des candidats aux représentants de la Commission locale d’organisation d’élections ou à d’autres délégués, ni aux présidents des bureaux de vote. De l’avis des responsables des bureaux, les représentants de la commission locale, les délégués des candidats étaient bien présents.

La quiétude à Ngoyo…

Dans ce 6e arrondissement de Pointe-Noire, on a compté 26 listes briguant les suffrages des électeurs. Les quatre bureaux de vote de l’école Jean-Denis-Tchimbakala qui avaient chacun au moins 1000 inscrits ont ouvert aux environs de 10 ... Lire la suite


Politique
Samedi 27 Septembre 2014 - 16:15

Après le discours du président de la République, l’opposition réitère ses craintes contre une tentative de déverrouillage de l’article 220 de la Constitution.

Le discours du président de la République, Joseph Kabila, prononcé le 26 septembre à la tribune des Nations unies n’a pas apporté une réponse au débat sur la révision de la Constitution qui divise la classe politique congolaise. Au contraire, il semble apporter de l’eau au moulin de ceux de l’opposition qui ont toujours déploré le mutisme du chef de l’État face à cette question et laisser libre court à la spéculation qui a pris en otage l’ensemble de la population congolaise.

À la veille d’une marche de l’opposition contre la révision de la Constitution, l’adresse du président de la République n’aura pas eu le mérite de calmer les ardeurs. Aux yeux des opposants, il n’a fait que ... Lire la suite

Pages