Politique


Politique
Jeudi 4 Septembre 2014 - 18:35

Après examen des dispositions de la nouvelle loi électorale adoptée par les parlementaires et promulguée récemment par le chef de l’État, les  partis  de la majorité présidentielle se sont réunis le 04 septembre à Brazzaville. Ils ont  reporté la désignation des membres qui feront partie  des  différentes commissions nationales et locales de la Commission nationale d’organisation des élections (CONEL).

Une commission chargée de désigner ses membres a été cependant mise en place.  « Nous nous sommes arrangés pour que ses camarades soient désignés le plus tôt possible afin que  la liste soit envoyée au ministère de l’Intérieur pour combler cette  loi électorale », a déclaré un des  responsable.

 


Politique
Jeudi 4 Septembre 2014 - 18:47

Dans un entretien à bâtons rompus, le secrétaire général adjoint du MLC et président du groupe parlementaire MLC et alliés à l’Assemblée nationale, le député  Alexis Lenga wa Lenga, livre aux Dépêches de Brazzaville le fond de sa pensée en rapport avec quelques sujets d'actualité.

Les Dépêches de Brazzaville : Après Mbandaka et Bikoro, vous entamez à partir du 6 septembre une nouvelle tournée dans la province de l’Équateur qui vous conduira dans les territoires de Gemena et Budjala, district du sud-Ubangi. Quel message particulier transmettez-vous aux militantes et militants du Mouvement de libération du Congo de cette partie du pays ?

Alexis Lenga : Lors de notre dernière tournée dans la fédération de l’Équateur, précisément à Mbandaka et Bikoro, nous nous sommes fixé comme termes de référence la redynamisation du parti et la campagne ... Lire la suite


Politique
Jeudi 4 Septembre 2014 - 17:30

Ces candidats indépendants ne sont autres que des citoyens congolais non membres des partis officiellement connus mais mûs par la volonté d'apporter leur pierre à l'édifice de contruction du pays. Ils se sont exprimés sur la question le 3 septembre à Brazzaville.

« Au cours de la campagne, nous ciblerons la jeunesse, car nous devons les appeler à la prise de conscience pour que soient améliorées leurs conditions de vie. Nous devons mettre en place une nouvelle politique de gouvernance, au niveau des communes », a déclaré Bernard Mambéké Boucher, tête de liste.

Au cours de cette rencontre, les candidats à ces échéances ont non seulement arrêté la liste définitive des candidats, mais également mis en place des stratégies de campagne et adopté leur slogan. Ces candidats ont mis l’accent sur les problèmes environnementaux. En effet, ils ont clairement ... Lire la suite


Politique
Jeudi 4 Septembre 2014 - 17:16

La réunion du comité d’investiture des candidats du Parti congolais du travail (PCT) aux élections locales et sénatoriales s’est tenue à Brazzaville du 1er au 3 septembre. À l’issue de cette rencontre, le PCT a investi 860 candidats, dont 263 femmes, dans les 111 circonscriptions électorales que compte le pays. En ce qui concerne les élections sénatoriales, le PCT a présenté 38 candidats dont onze femmes dans les circonscriptions concernées par le renouvellement de moitié de cette institution.

Selon le porte-parole du parti, Serge Michel Odzocki,  les membres du comité d’investiture ont tenu compte des exigences de la nouvelle loi électorale qui a fait passer  le quota des femmes de 20%  à 30%. Il a tenu également à préciser que, pour cette élection, le PCT ne fera pas de combinaisons stratégiques avec ses alliés. «Au niveau des conseils ... Lire la suite


Politique
Mercredi 3 Septembre 2014 - 20:15

Les députés et sénateurs du groupe parlementaire Parti congolais du travail (PCT) et alliés ont été édifiés sur la question, le 3 septembre à Brazzaville, par le ministre de la Santé et de la Population, François Ibovi, afin d’en faire large diffusion.

L'objectif de ces échanges était de permettre aux parlementaires de disposer des informations nécessaires afin de les relayer auprès de la population, lors des descentes parlementaires. En effet, ils ont été instruits sur les modes de contamination et de prévention de la fièvre hémorragique à virus Ébola. À cet effet, le ministère de la Santé a mis à leur disposition la documentation nécessaire pour sensibiliser au mieux les populations.

Le message véhiculé par ce membre du gouvernement était celui de vulgariser cette information tant dans les grandes agglomérations que dans l’hinterland. Pour rendre ... Lire la suite


Politique
Mercredi 3 Septembre 2014 - 17:39

On retrouve, parmi les bénéficiaires de cette dernière vague d’amnistiés, des ex-éléments du Mouvement du 23 mars (M23) se trouvant en Ouganda et ceux en détention à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa, sans oublier les éléments ayant perpétré l’attaque du 27 février dans la capitale.

Le gouvernement vient, par le truchement du ministère de la justice, de publier la liste de la cinquième vague des personnes bénéficiaires de la loi d’amnistie du 11 février 2014. Cette dernière liste qui avait été dévoilée au public le 3 septembre contient deux-cent soixante douze  noms des personnes supposées avoir rempli les conditions y afférentes. Elles sont de nationalité congolaise et ont signé des actes d’engagement dans lesquels elles annoncent leur volonté de ne pas récidiver. Faute de quoi, elles perdraient le bénéfice de la loi et répondraient ... Lire la suite


Politique
Mercredi 3 Septembre 2014 - 19:45

 Au sortir de l’audience que lui a accordée le secrétaire général du Parti congolais du travail le 3 septembre à Brazzaville, l’ambassadeur  des États-Unis au Congo, Stephanie Sullivan, a émis le souhait de voir les élections locales se dérouler dans la liberté et la transparence. « Le secrétaire général du Parti congolais du travail m’a reçu  pour un échange à propos de la situation actuelle au Congo compte tenu des élections locales qui auront lieu bientôt.  Comme vous le savez, les États-Unis ne soutiennent aucun parti. Notre intérêt, c’est d’être neutre et de veiller à ce que les élections soient libres et transparentes » a-t-elle déclaré. Au cours  de cet entretien,  les deux personnalités ont également évoqué les questions de  politique intérieure dans les deux pays.

 

 


Politique
Mercredi 3 Septembre 2014 - 19:30

À l’issue de la réunion de suivi-évaluation tenue le 2 septembre à Brazzaville, l’association « Rencontres »  a passé au peigne fin les grands sujets socio-politiques du pays en prélude à l’Assemblée générale constitutive d’octobre prochain qui consacrera sa naissance officielle.

 La rencontre, qui a également eu la valeur de rentrée politique pour cette année, a examiné plusieurs points au nombre desquels le rappel des missions de la commission ad’hoc qui se résument,  entres autres, à l’ébauche des textes fondateurs de l’association, à savoir les statuts et règlements intérieurs,  le compte-rendu des activités de la  commission, la définition de la nouvelle feuille de  route ainsi que  la redéfinition des contraintes et moyens de travail.

L’Association « rencontres »,  a déclaré le président du directoire provisoire ... Lire la suite


Politique
Mercredi 3 Septembre 2014 - 16:30

Le gouvernement entend poursuivre l’opération « Sukola 1 » initiée contre les rebelles ougandais des ADF avec la même détermination dont avait fait montre de son vivant le défunt général, a rassuré son porte-parole Lambert Mende.

Intervenu il y a à peine huit mois seulement après l’attentat mortel ayant coûté la vie au général de brigade Mamadou Ndala, le décès du général Bauma continue à défrayer la chronique à Kinshasa et ailleurs. Chacun y va de son commentaire, laissant ainsi libre cours à toute spéculation. Au-delà des causes officielles du décès, certains esprits y voient l’ombre d’un règlement de compte visant des officiers supérieurs ex-MLC ressortissants de l’Équateur ou encore de la Province Orientale. Rien de tout cela, a laissé entendre le ministre de l’information et porte-parole du gouvernement.

Au cours d’un point de presse ... Lire la suite


Politique
Mercredi 3 Septembre 2014 - 16:15

Premier à recevoir les représentants de cette composante, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a promis de faire de son mieux et dans la limite de ses compétences pour répondre aux préoccupations qu'on lui a soumises. 

Consciente de son rôle en tant qu’une composante à part entière dans la vie de la Nation puisqu’incarnant toutes les forces vives, la société civile entend, cette fois-ci, se porter au-devant de la scène en initiant des actions d’envergure. Par rapport aux enjeux sociopolitiques de l’heure avec, à la clé, la rentrée scolaire sur fond de la paupérisation généralisée des familles, plusieurs regroupements de la société civile ont pris l'option de se déplacer le 2 septembre à l’hémicycle du Palais du peuple. Ils ont échangé avec le président de l’Assemblée nationale qui les a reçus en audience. L’action ... Lire la suite

Pages