Politique


Politique
Samedi 23 Août 2014 - 19:15

À l’occasion de la célébration de ses cinquante ans d’existence le 22 août, le parti cher à Antoine Gizenga appelle les Congolais au nationalisme, à l’unité et à la justice sociale.

Le tout premier parti politique du Congo indépendant à avoir totalisé cinquante ans d’existence, le Parti lumumbiste unifié (Palu), a tenu à marquer d’une pierre blanche cet anniversaire afin d’encourager les autres formations politiques à lui emboîter le pas. Cinquante ans de constance et de stabilité pour un parti qui a toujours cru en la justesse de son combat politique marqué par l’idéal nationaliste. De quoi exulter les milliers des membres et sympathisants du Palu qui se sont rendus à Buma dans la périphérie est de Kinshasa, le 22 août, pour communier avec leur leader et lui réitérer leur attachement. Le site abritant la résidence du secrétaire général et ... Lire la suite


Politique
Samedi 23 Août 2014 - 15:23

Dans un entretien exclusif aux Dépêches de Brazzaville, le coordonnateur général des partis et groupements politiques du centre, Jean Michel Bokamba Yangouma, a insisté sur la nécessité de rassembler toutes les forces vives du Congo, en vue de débattre sereinement du changement ou non de la constitution du 20 janvier 2002.

Les Dépêches de Brazzaville : Pouvez-vous préciser à nos lecteurs l’objectif principal de l’initiative nationale pour l’apaisement sur le changement ou non  de la constitution du 20 janvier 2002 que vous avez lancée le 19 août à Brazzaville ?

Jean Michel Bokamba Yangouma : Le centre a observé qu’il y a un débat important dans le pays portant sur le changement ou non de la constitution. Nous constatons que les voix s’élèvent de gauche  à droite sur cette question. Les uns sont pour et les autres contre. Afin de garantir la paix, nous ... Lire la suite


Politique
Samedi 23 Août 2014 - 15:45

Quoique le gouvernement ait promis de traiter avec responsabilité cette question, la cohabitation entre autochtones et ces nomades éparpillés sur le continent (évalués déjà à plus de 60000 en 2009) est plus que jamais difficile.

Sources d’instabilité dans la Province orientale, les éleveurs Mbororo sont actuellement dans le collimateur des élus du district de Haut-Uélé qui ne jurent que par leur rapatriement forcé s’il en faut. Profitant de leurs vacances parlementaires qu’ils ont passées dans cette partie du pays où est établie leur base, ces députés ont pu recueillir les préoccupations de la population à travers des consultations organisées du 17 au 20 août à Isiro. Il ressort desdites consultations que la présence  des éleveurs nomades Mbororo a exacerbé ces derniers temps l’insécurité dans cette partie du pays déjà gangrenée par le spectre ... Lire la suite


Politique
Samedi 23 Août 2014 - 15:37

La République démocratique du Congo (RDC) a menacé de suspendre le processus si un nouvel incident se produisait à la frontière après le refus des autorités angolaises de permettre l'accès sur leur territoire de soixante-six personnes candidates au retour volontaire.

Le processus de rapatriement volontaire des sujets angolais établit sur le sol congolais, depuis plusieurs années suite aux évènements troubles ayant caractérisé la vie politique dans ce pays, connaît quelques difficultés dans son évolution. Les réfugiés angolais dernièrement reconduits à la frontière grâce à l’appui du ministère congolais de l’Intérieur et du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) se sont butés à la réticence des autorités angolaises qui n’étaient visiblement pas prêtes à les accueillir. Il a fallu, pour ce faire, de longues négociations pour ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Août 2014 - 19:30

Le 21 août, le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation s'est expliqué devant le Sénat au sujet des nuisances sonores sur lesquelles il était appelé à répondre. Raymond Zéphirin Mboulou a rassuré sur les nouvelles mesures que  le gouvernement entend prendre pour arrêter ce phénomène.

Le ministre a d’abord rappelé les dispositions de la loi 003-91 du 23 avril 1991 relative à la protection de l’environnement qui, en son article 11, interdit tout bruit causant une gêne pour le voisinage ou nuisible à la santé de l’homme. Ces bruits excessifs  proviennent des phonographes, magnétophones, appareils de radiodiffusions et télévisions, des haut-parleurs, pétards, débits de boissons, églises de réveil, etc. Ce dernier a rappelé que la loi fait obligation aux occupants et propriétaires de ces établissements de maintenir le niveau de bruit à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Août 2014 - 19:15

La fédération de France du Parti congolais du Travail (PCT), qui a été mise en place en juin dernier, s’est engagée à dynamiser cette formation politique afin de s’affirmer dans le combat politique.

Les membres de cette fédération ont eu, le 21 août à Brazzaville, une séance de travail avec le bureau politique du PCT. Ils ont au cours de celle-ci, reçu mandat du secrétaire général, Pierre Ngolo, de revitaliser le parti à l’échelle internationale. Pour ce faire, une campagne d’adhésion a été lancée.

Cependant, un programme d’activités a été élaboré. Celui-ci prévoit d’organiser, sur la place de Paris, une convention internationale de la majorité présidentielle. Pour le président de la fédération PCT France Gabriel Patrick Dzion, ces assises favoriseront la reconquête de l’espace européen qui était jusque-là occupé par l’opposition ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Août 2014 - 20:30

Le collectif des partis de l’opposition congolaise, signataire de la déclaration du 17 août 2012, a totalisé ses deux ans d'existence. À l'occasion, elle a fait le bilan de l’action gouvernementale en s'appuyant sur quatre sujets à savoir : le débat sur la constitution, la question électorale, les fausses accusations du journal le patriote et l’action gouvernementale.

À propos du débat sur la Constitution du 20 janvier 2002, ce collectif a balayé les propos du chef de l’État qui s’emploie à faire croire que ce n’est pas lui qui veut s’accrocher au pouvoir, mais que c’est le peuple. Il a rappelé que sur le plan du droit, le président de la République ne peut pas organiser un référendum pour le changement de la constitution. Une telle disposition est inconstitutionnelle et ne peut être appliquée au regard des articles 86 et 150 de la constitution. ... Lire la suite


Politique
Mercredi 20 Août 2014 - 18:39

Dans une récente intervention médiatique, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a partagé le souci de son regroupement politique de faire participer l’opposition dans les décisions importantes ainsi qu’au sein du gouvernement de cohésion nationale.

L’opposition est toujours partie prenante au processus de cohésion nationale enclenché depuis les fameuses concertations nationales. C’es en tout cas ce qui transparaît dans les propos du président de la chambre basse du Parlement repris dans une récente interview accordée à la journaliste belge Colette Braekman. Alors que le gouvernement de cohésion nationale annoncé avec fracas n’a plus prise dans les consciences en raison des atermoiements qui caractérisent sa formation, Aubin Minaku ravive la perspective. Là-dessus, le secrétaire général de la majorité présidentielle affiche une ... Lire la suite


Politique
Mercredi 20 Août 2014 - 20:00

Cette ambition a été affichée le 20 août à Brazzaville par le premier secrétaire fédéral du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD), Ange Ngouama lors de la cérémonie d’intronisation des membres du secrétariat fédéral. Après l’élection du premier secrétaire fédéral de Brazzaville, le 5 juillet dernier, les autres membres du secrétariat fédéral ont été officiellement installés suivant les orientations du premier congrès extraordinaire du parti. Ce bureau, composé de treize membres, a pour mission de redynamiser le parti, en installant les instances dirigeantes dans tous les arrondissements de la ville capitale.

« Pour l’heure, les élections locales qui pointent à l’horizon demeurent notre première préoccupation. Raison pour laquelle le département qui s’occupe des affaires juridiques et des questions électorales se chargera ... Lire la suite


Politique
Mercredi 20 Août 2014 - 14:16

Au moins cinq cents ressortissants angolais ont pris place le mardi dernier à bord d’un train pour être acheminés au centre de transit de Kimpese (Bas-Congo) avant d’être conduits à la frontière angolaise.

https://lh3.googleusercontent.com/-a7Cb8qhF7VA/U_RO2ZAdoII/AAAAAAAA6Ow/lWg1yIvOvSA/IMG_0336.JPG?imgmax=320Le processus de rapatriement volontaire des réfugiés angolais installés en RDC depuis plusieurs années se poursuit allègrement dans les différentes provinces du pays. À Kinshasa, l’opération initiée de concert entre le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR), la RDC et l'Angola, a débuté le 19 août. Cinq cents candidats au retour volontaire, tout âge confondu, se sont présentés dans la matinée à la gare centrale et après avoir rempli les formalités d’usage, ont été embarqués à bord du train réquisitionné à cette fin. Des sources proches du HCR, il appert qu’une fois au centre de transit de Kimpese au sud-ouest de la RDC, les ... Lire la suite

Pages