Politique


Politique
Mardi 5 Novembre 2013 - 16:12

Au cours de sa première réunion formelle tenue le 4 novembre à Brazzaville, le comité consultatif et de suivi de la municipalisation accélérée du département de la Lékoumou, a appelé sa coordination, par la voix de son président, le ministre Thierry Lezzin Moungallat, à s’organiser en vue de la mise en place d’un programme destiné à accompagner les efforts de l’État

Dans les objectifs généraux, il s’agit de mobiliser à large échelle les ressortissants et autres citoyens de ce département, sans discrimination aucune, pour leur implication effective dans le succès de ce processus ainsi que de la fête de l’indépendance. À cette occasion, le ministre a remercié le gouvernement pour l’effort financier et budgétaire extrêmement important qui est déjà en cours d’engagement pour la réalisation des infrastructures attendues par les populations ... Lire la suite


Politique
Mardi 5 Novembre 2013 - 13:50

À la faveur de l’audience que lui a accordée le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT), Pierre Ngolo, le 4 novembre, la conseillère à la délégation de l’Union européenne (UE) au Congo, Isabelle Edet, a présenté en détail le programme 2014-2020 de l’UE

Celui-ci s’articule autour de deux axes principaux. Le premier concerne le développement économique devant favoriser l’émergence du secteur privé et l’amélioration du dialogue entre les secteurs public et privé. Le deuxième est relatif à la gestion des collectivités locales en mettant l’accent sur la décentralisation et la déconcentration.

Par ailleurs, la diplomate européenne a mis à profit cette occasion pour expliquer au secrétaire général du PCT le rôle que joue l’UE au Congo en tant que partenaire de son développement. « J’ai dit au secrétaire général que les ... Lire la suite


Politique
Mardi 5 Novembre 2013 - 13:36

Le président du Club perspectives et réalités (CPR), Aimé Hydevert Moigny, a installé le 3 novembre, à Brazzaville, les bureaux exécutifs de huit arrondissements, suivant les recommandations du premier congrès extraordinaire.

Créée il y a deux ans, cette formation politique lutte contre le tribalisme, qu’elle considère comme un frein pour asseoir les bases de la démocratie congolaise. Le président du CPR a, dans ses propos, prôné l’égalité des chances et a exhorté les militants à s’impliquer pour une démocratie participative en préservant les acquis du parti. « Les militants doivent être préparés à mieux se défendre demain. Ils doivent être les sujets de leur propre histoire. Nos militants ont le devoir de se faire recenser pour les batailles électorales à venir », a-t-il déclaré.

Aimé Hydevert Moigny a répondu aux questions de la presse au ... Lire la suite


Politique
Lundi 4 Novembre 2013 - 17:54

L’exécutif national attend plutôt de ce groupe armé la fin de toutes ses activités militaires dans l’ex-Kivu.   

Le cessez-le-feu décrété le 3 novembre par le Mouvement du 23 mars (M23) est loin d’émouvoir  le gouvernement qui, tout en prenant acte de cette évolution, le juge non conforme à l’esprit et à la lettre de ce qui a été convenu dans le cadre des pourparlers de Kampala. Le gouvernement attend du M23 non pas un cessez-le-feu, mais bien la fin de toutes ses activités militaires dans l’ex-Kivu.   

C’est en tout cas, ce qui ressort d’une déclaration du gouvernement publié dimanche par son porte-parole Lambert Mende Omalanga. Pour le gouvernement, « les mutins du M23 semblent réduire leurs préoccupations à la seule suspension des combats qui opposent leurs forces résiduelles aux Fardc qui les ont confinées dans les réduits de Chanzu et ... Lire la suite


Politique
Lundi 4 Novembre 2013 - 17:00

Le facilitateur ougandais des pourparlers de Kampala est tenu d’adapter son projet d’accord de paix par rapport aux nouveaux rapports de force qui ont radicalement changé sur le terrain à la suite des récentes victoires militaires des Fardc.  

Le cessez-le-feu unilatéral décrété le 3 novembre par le M23 via son président Bertrand Bisimwa présent à Kampala est loin d’être respecté sur le terrain. Alors qu’elles semblaient en avoir accepté le principe, les deux parties tentent de consolider leurs nouvelles positions malgré le fait que les lignes aient bougé au regard des derniers développements. Si pour le M23, ce cessez-le-feu est censé permettre la poursuite des négociations de Kampala, le gouvernement estime, quant à lui, que toute cessation des hostilités devra impliquer le dépôt d’armes de la part des éléments du M23. « Il n'y aura pas de ... Lire la suite


Politique
Lundi 4 Novembre 2013 - 15:44

À la faveur d’une assemblée générale tenue le 2 novembre, l’Union patriotique pour le renouveau national (UPRN) a renouvelé ses instances dirigeantes. Cette restructuration s'est faite sous l’égide du premier secrétaire du parti, Mathias Ndzon. Trente postes ont été pourvus au sein de la fédération de Brazzaville, avec à sa tête, le premier secrétaire chargé de la coordination, Roland Mikelé. Après sept ans d’activités, le bureau sortant a fait son bilan qui s’avère positif selon Jean Kaba, membre du comité directeur, chargé des relations extérieures. « Nous amorçons la phase décisive de la préparation des élections locales. Il fallait doter Brazzaville d’un bureau plus combatif. Le bureau sortant a travaillé depuis 2007. Le parti reste très mobilisé et il n’y a pas de léthargie », a-t-il indiqué.

Cette formation politique envisage la ... Lire la suite


Politique
Lundi 4 Novembre 2013 - 15:22

À l’approche de la Journée de la République, célébrée le 28 novembre, le club de réflexion Convergence républicaine pour le développement (CRD) a organisé, le 2 novembre à Brazzaville, un colloque animé par des hommes de sciences afin d’échanger sur ces questions

Les intervenants ont focalisé leurs exposés respectifs sur l’essence même de la République. Jacques Gérard, consultant en développement, auteur de l’ouvrage 33 voix et voies de sagesse maçonnique pour l’Afrique, également co-auteur de Gros mots et petits maux de franc-maçonnerie, a développé le thème de « La franc-maçonnerie et la République ». L’auteur a éclairé la lanterne des participants sur le rôle, le but et l’implication de la franc-maçonnerie sur l’édification de la République, l’éducation, ainsi que l’invention maçonnique des habitations à loyers ... Lire la suite


Politique
Samedi 2 Novembre 2013 - 16:00

Le gouvernement n'entend nullement faire des récents succès militaires engrangés par les Fardc, un argument pour se dérober de ses engagements internationaux en disqualifiant les pourparlers de Kampala qu’il continue à considérer comme une chance pour la restauration de la paix dans l’est du pays

Le gouvernement n’a jamais renoncé aux pourparlers de Kampala. C’est le moins qu’on puisse dire à la lumière du dernier point de presse tenu le  1er novembre par son porte-parole dont les dernières victoires militaires engrangées par les Fardc au front face au M23 n’ont pas semblé émouvoir outre mesure. « Le gouvernement congolais n’est pas grisé par le succès de cette contre offensive militaire », a déclaré Lambert Mende estimant que ce qui s’était passé dans les diverses localités reconquises relevait du devoir de protection des citoyens et du ... Lire la suite


Politique
Samedi 2 Novembre 2013 - 16:45

Au total neuf membres du bureau politique issus des fédérations de Pointe-Noire et du Kouilou ont quitté le navire. À la faveur d’un point de presse tenu le 31 octobre à Pointe-Noire, ces derniers ont décidé de retirer leur confiance à Guy-Romain Kinfoussia, actuel président de l’Union pour la démocratie et la république (UDR-Mwinda)

Il s’agit, entre autres, de Paul Kandza, président de la fédération de Pointe-Noire ; de Jean-Marc Pangou-Tchichelle, président de la fédération du Kouilou ; de Blaise Bintsamou-Loussilgho, membre du conseil national, secrétaire à la communication et aux relations publiques ; d’Antoine Moukimi, sécrétaire à l’éducation, à la culture et aux Arts ; de Sorelle-Irène Kinkonda-Vouala, sécrétaire aux affaires sociales et aux questions féminines ; de Daniel Bongui ; de Germaine Mialahouaya ; et de Marcel Nkouka-Maleka.

Le ... Lire la suite


Politique
Samedi 2 Novembre 2013 - 14:53

Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction le 2 novembre, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) exprime sa gratitude au gouvernement cubain pour cette offre qui vise à réduire le déficit en personnels de santé qu’accuse le Congo

Mais en examinant les conditions qui ont entouré la sélection des cinq cents étudiants envoyés en formation à Cuba, l’Upads a manifesté son amertume. Le communiqué a indiqué qu’en lieu et place du ministère de l’Enseignement supérieur, garant de l’orientation et des bourses, l’offre cubaine s’est vue, curieusement, accaparée et gérée par la présidence de la République et le ministère de la Santé, au grand dam de l’orthodoxie requise en matière de sélection équitable et des chances que l’on souhaite égales pour tous.

Mauvaise représentativité

« Au moment où l’Upads pense que le ... Lire la suite

Pages