Politique


Politique
Jeudi 7 Mai 2015 - 18:33

Un incident en Méditerranée a coûté la vie à une quarantaine de migrants. La vague d’arrivées sur les côtes italiennes ne cesse pas.

Il y a du déprimant dans le fait de devoir compter jour après jour le nombre de migrants terminant en mer – sous la mer – la folle entreprise de tenter de gagner l’Europe à partir des côtes libyennes. Le beau temps règne sur les rives méridionales et occidentales de la Méditerranée. C’est le moment propice pour les trafiquants de faire de juteuses affaires. Encaissant de 150 à 5000 euros (de 100.000 à un peu plus de 3 millions de F CFA) par personne pour une traversée qu’ils savent non assurée, les trafiquants mettent chaque jour à l’eau des dizaines d’embarcations à la condition des plus précaires.

Ainsi, il n’a pas suffi de dénombrer les 1200 morts répertoriés au cours du mois d’avril. Il n’a pas suffi de ... Lire la suite


Politique
Jeudi 7 Mai 2015 - 17:30

Une certaine opinion est d’avis qu’on ne peut pas organiser toutes les élections prévues entre 2015 et 2016 concomitamment avec l’installation de nouvelles vingt-six provinces, sans budget conséquent ni loi de répartition des sièges tardant à être adoptée au Parlement.

Alors que le gouvernement tient mordicus à réaliser son projet de découpage territorial tel que consacré par l’adoption le 9 janvier de la loi y afférente à l’Assemblée nationale - ce texte va faire éclater les onze provinces actuelles de la RDC en vingt-six -, des voix continuent de s’élever pour récuser cette démarche. Aux personnalités politiques de tout bord et aux libres penseurs en passant par les organisations citoyennes, la tendance est à la négation du processus, surtout dans le contexte électoral actuel de la RDC. Des forums et des ateliers se succèdent pour tirer la ... Lire la suite


Politique
Jeudi 7 Mai 2015 - 17:00

L'ex-groupe rebelle a refuté les allégations faisant état d'une éventuelle transformation en Mouvement chrétien pour la reconstruction du Congo (MCRC).

« Le M23 est une organisation laïque et n'a pas besoin de porter une nouvelle dénomination, moins encore celles aux relents religieux, pour poursuivre sa lutte pour la réalisation de sa vision qui est celle de la restauration de la dignité du Congo et du Congolais ». Ces propos du président du M23, Bertrand Bisimwa, réfugié en Ouganda sont sans ambiguïté et traduisent toute la volonté de son mouvement armé de continuer son combat pour la liberté sous le label M23.

Vaincu en 2013 par les Fardc avec l’appui de l'ONU dans l'est de la RDC, cet ancien groupe rebelle a été soupçonné de chercher à régénérer sous une autre forme alors que se poursuit le processus d’amnistie de plusieurs de ses combattants. ... Lire la suite


Politique
Mercredi 6 Mai 2015 - 17:15

Une délégation de la Coordination des asssociations et réseaux de la société civile congolaise (Caresco), conduite par son président Yves Bernard Mahoungou Massila a eu le 6 mai à Brazzaville, une séance de travail avec le Conseil supérieur de la liberté de communication(Cslc), organe de régulation des médias.

Les entretiens entre les deux parties ont porté sur la nécessité pour les journalistes de recadrer les discours politiques en cette période préélectorale dominée par le débat sur le changement ou non de la Constitution du 20 janvier 2002. Selon le président de la Caresco, il était question de décliner au Cslc les conclusions de la dernière  assemblée générale de cette plate-forme associative en ce qui concerne le volet de la communication.

 Au cours de ces dernières assises, la Caresco avait arrêté quelques recommandations relatives au climat ... Lire la suite


Politique
Mercredi 6 Mai 2015 - 16:48

Après le Kouilou, le Niari, la Sangha, la Likouala, la Cuvette centrale  et bien d’autres départements, et après la tenue de son congrès en mars 2014 à Brazzaville,  l’Union pour la Restauration du Congo (URC),  de Dominique Basseyila, poursuit sa campagne d’implantation de ses  organes de base et intermédiaires  avec la mise en place cette semaine des structures de Nkayi dans le département de la Bouenza.

« Tout cela entre dans le programme d’activités initié par notre  parti en vue de son rayonnement sur le fichier politique congolais »  a expliqué  mercredi le  secrétaire général, Alain Marcel Diakabana Loubassou dans un entretien exclusif avec les « Dépêches de Brazzaville ».

Abordant la question de la feuille de route de cette formation politique, ce dernier a révélé qu’elle se base sur la préparation du  dialogue politique qui ... Lire la suite


Politique
Mercredi 6 Mai 2015 - 16:00

La date de la tenue de  ce congrès a été annoncée par le Bureau politique du Rassemblement pour la démocratie et le progrès social (RDPS).

L’annonce a été faite par le sénateur Julien Makoundi-Tchibinda, rapporteur national du RDPS, lors d’une réunion tenue il y a quelques jours au forum Mbongui, dans le premier arrondissement de Pointe-Noire. Pour ce faire, une commission préparatoire a été mise en place. Au cours de ce congrès, les membres du RDPS vont se pencher sur les questions concernant d'abord la vie de leur parti. Il s'agit par exemple des textes fondamentaux dont il faut vérifier l'adéquation avec la vision du parti sans oublier l'élection des nouvelles instances dirigeantes qui vont conduire les destinées du parti. Traversé par plusieurs courants, le RDPS saisira ce rendez-vous comme une opportunité pour recréer l'harmonie entre les cadres et ... Lire la suite


Politique
Mercredi 6 Mai 2015 - 17:15

Le risque de flambées de choléra dans cette zone endémique qui enregistre déjà 660 cas en moyenne mensuelle est perceptible.

La RDC continue de subir les conséquences des manifestations populaires au Burundi contre la candidature du président Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat à la magistrature suprême. De milliers des Burundais traversent chaque jour la frontière congolaise pour trouver refuge dans la province du Sud-Kivu. À l’heure qu’il est, il se pose un sérieux problème de prise en charge humanitaire de ces réfugiés qui se comptent par milliers. Le flux des ressortissants burundais fuyant les violences dans leur pays est canalisé vers les territoires d’Uvira et Fizi où les structures d’accueil sont quasi inexistantes.

En outre, cette situation survient dans un contexte humanitaire particulièrement très critique. Et pour cause ? Les deux ... Lire la suite


Politique
Mardi 5 Mai 2015 - 18:15

Une délégation française chargée de préparer le séminaire parlementaire contre la peine de mort, a été reçue en audience le 5 mai à Brazzaville par le président de l’Assemblée nationale du Congo, Justin Koumba.

Les deux parties ont échangé sur la nécessité d’impliquer les parlementaires congolais  dans le processus de l’abolition de la peine de mort au Congo. À la sortie d’audience, les hôtes de Justin Koumba ont  fait savoir à la presse que les sénateurs et les députés congolais sont appelés à soutenir l’engagement des Etats de retirer la peine capitale des  Codes pénaux.

Ce séminaire, ont-ils indiqué, est organisé par la France, l’Organisation internationale de la Francophonie et les Organisations non gouvernementales qui œuvrent pour l’abolition de la peine capitale.

Rappelons qu’au Congo, la Mouvance des abolitionnistes du Congo que ... Lire la suite


Politique
Mardi 5 Mai 2015 - 17:15

Dans une réplique à la mise au point de Michel Bongongo, cette structure fait aussi observer une nette distinction entre ce regroupement politique et l’Ordre républicain, la plate-forme nouvellement créée par Léon Kengo wa Dondo dont les membres sont actuellement au gouvernement.

La réaction du Conseil national de l’Opposition républicaine (OR) faite le 27 avril visait à mettre fin à la confusion créée par certaines personnalités qui, ont noté les signataires, tentaient de faire croire qu’ils étaient toujours membres de cette plate-forme politique alors qu’ils y étaient déjà exclus parce qu’ils auraient créé une autre. Cette réplique à la mise au point de Michel Bongongo, du parti de Léon Kengo wa Dondo  a, en effet, confirmé que le président du Sénat congolais n’est investi d’aucun pouvoir qui lui permette de parler au nom de l’OR et qu’il ... Lire la suite


Politique
Lundi 4 Mai 2015 - 18:45

Une fois encore, l’opposition parlementaire vient de sortir déplumée après un combat engagée contre la majorité à l’hémicycle

La motion de défiance initiée contre le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur s’est terminée en eau de boudin, sans aucune conséquence sur son avenir politique. La plénière de du 4 mai à la chambre basse consacrée à l’examen de ladite motion n’a, hélas, pu aller au fond du sujet. Les questions procédurales ont, en effet, bloqué la machine au grand dam de l’opposition. Dans cette motion de défiance, l’opposition avait mis en relief la responsabilité politique d’Évariste Boshab dans cette affaire en stigmatisant au passage la légèreté avec laquelle les corps avaient été ensevelis sans sépulture digne en violation de la réglementation en matière funéraire.

Mettant en exergue l’absence de clarté dans ... Lire la suite

Pages