Politique


Politique
Mardi 15 Octobre 2013 - 19:15

L’examen et l’adoption du projet de la loi de finances exercice 2014 ainsi que du règlement du budget de l’État, exercice 2012, constitueront les principaux sujets de la 34e session ordinaire du Sénat qui s’est ouverte ce mardi à Brazzaville

Outre l’examen de ce budget, les sénateurs auront à débattre sur d’autres projets parmi lesquels, la loi autorisant la ratification des accords, des traités et conventions signés par le Congo ainsi que celle portant création de trois établissements publics à caractère industriel et commercial et d’une université et bien d’autres, soit un total de 23 affaires. En même temps et au plan interne, les sénateurs aborderont l’examen du projet du budget du Sénat de l’année 2014, puis la séance des questions orales avec débats. Ils procèderont par ailleurs à l’apurement des comptes de l’année 2012.

... Lire la suite


Politique
Mardi 15 Octobre 2013 - 19:00

Le 15 octobre, à l’occasion de l’ouverture de la quatrième session ordinaire, le président de l’Assemblée nationale, Justin Koumba, a interpellé le gouvernement afin qu'il fixe des objectifs quantitatifs et des obligations de résultats pour le budget de l’année prochaine

Le président de la chambre basse du Parlement a inscrit à l'ordre du jour vingt affaires dont la plus essentielle est le projet de loi de finances de l’État exercice 2014.
 « Cette session devrait être une occasion pour les députés d’organiser un débat serein et responsable sur les enjeux de la politique budgétaire nationale mais également sur la traçabilité des prévisions et des exécutions budgétaires », a indiqué Justin Koumba.

« Les débats doivent porter sur le processus de cadrage macroéconomique fiable ; sur la programmation sectorielle concertée, efficiente et ... Lire la suite


Politique
Mardi 15 Octobre 2013 - 17:15

Le congrès attendu le 15 octobre n’a pas eu lieu sans qu’un communiqué officiel n’en donne une explication plausible au point d'alimenter la spéculation. 

On attendait mardi la tenue du congrès annoncé par le chef de l’État de qui l’on attend les mesures importantes promises dans son discours du 7 octobre à l’occasion de la clôture des concertations nationales. Mais hélas ! aucun mouvement dans ce sens n’a été observé au palais du peuple, mis à part quelques députés et sénateurs qui faisaient le pied de grue en quête d’information. Jusque tard la nuit, aucun communiqué officiel n’a confirmé la tenue pour le 15 octobre de ce congrès devant lequel le chef de l’État entend s’adresser à la Nation. Au niveau du présidium des concertations nationales, aucune infirmation ne filtre quant à la date de la convocation du congrès.

Le report étant ... Lire la suite


Politique
Mardi 15 Octobre 2013 - 16:45

Subventionné par l’État congolais, le Conseil départemental de la Sangha a mené une réflexion, le 11 octobre à Ouesso (chef-lieu du département) au cours d’une séance de travail, afin de bâtir de nouvelles stratégies de recouvrement des recettes pour pallier cette position de dépendance. Réputé pour ses potentiels économiques multiformes et générateurs de dividendes, le département de la Sangha ne contribue qu’à moins de 20% au budget national. Cette situation inquiète les collectivités locales. Pour ce faire, ils entendent améliorer le système de recouvrement en vue de générer plus de revenus.

À cet effet, le préfet dudit département, Adolphe Elemba, a donné des orientations sur les relations devant exister entre le Conseil départemental et les services concernés de l’État. « Le constat fait est que le Conseil départemental de la Sangha, ... Lire la suite


Politique
Mardi 15 Octobre 2013 - 12:15

L’ambassadrice plénipotentiaire de la République centrafricaine au Congo, Charlotte Fayanga, a notamment informé le président du Sénat congolais, André Obami-Itou, de la tenue de la réunion du Parlement africain en Afrique du Sud

Au cours de cette visite, le 14 octobre, les deux personnalités ont abordé les questions concernant les pays en conflit en Afrique, et particulièrement la République centrafricaine qui, a-t-elle déclaré, est dans une situation assez délicate.

La diplomate centrafricaine a mis à la disposition du président du Sénat des éléments sur la situation sécuritaire en RCA. Elle a également évoqué les décisions prises par le président de la Transition Michel Djotodia, notamment la dissolution de la Séléka, et la dernière résolution des Nations unies concernant la RCA.

« La situation, a-t-elle souligné, commence à se dénouer un peu ... Lire la suite


Politique
Lundi 14 Octobre 2013 - 19:38

Jean-Claude Bantsimba, le vice-président de la commission locale de cette commune du 1er arrondissement de Brazzaville, a fait savoir que l'affaire du détournement des fonds des agents chargés de procéder au recensement administratif spécial à la mairie de Makélékélé, avait été résolue

Cette situation a provoqué quelques remous chez ces agents. S’adressant aux Dépêches de Brazzaville, Jean-Claude Bantsimba a déclaré : « La situation s’est arrangée grâce à l’apport des autorités politiques, de la Conel et surtout du ministre de l’Intérieur qui a pesé de tout son poids dans le réglement de cette affaire. »

Ainsi, une somme de 50.540.000 FCFA a été détournée par l’agent payeur désigné par le Trésor public pour payer le per diem des agents recenseurs de cette commune. « Cet agent payeur est introuvable », a-t-il ... Lire la suite


Politique
Lundi 14 Octobre 2013 - 19:34

Parlant au nom d'un club, le Collectif Patrie, Paix, Prospérité, le juriste Christian Bouanga vient de lancer l'idée d'une pétition sur le réseau Facebook, appelant des "patriotes imbus de paix, de stabilté et de prospérité" à reveler leur nombre et leur détermination à soutenir le projet de révision de la Constitution du 20 janvier 2002, afin de donner une nouvelle chance de briguer la magistrature suprême à l'actuel chef de l'Etat.

« Une frange de congolais sont engagés à donner leur voix, aux prochaines échéances, au président de la République, Denis Sassou N'Guesso. Cette frange de la population en deuil prématuré de représentation de ses aspirations, ne doit pas souffrir de la déception de voir une autre partie du peuple lui retirer toute voix au chapitre, en décrétant le forfait de son champion. La véritable concorde nationale ne passe pas par ... Lire la suite


Politique
Lundi 14 Octobre 2013 - 17:13

À l’occasion de la rentrée politique de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), le premier secrétaire du parti, Pascal Tsaty Mabiala, a invité le gouvernement à convoquer, dans les plus brefs délais, les états généraux de l’enseignement, en vue de sauver l’école congolaise en péril

« La descente aux enfers de l’école congolaise se poursuit inexorablement. Depuis près de deux décennies, le système éducatif est allé de mal en pis », a déclaré Pascal Tsaty Mabiala. « Les expériences malheureuses qui ont été tentées au travers de réformes mal conçues ont eu pour effet de faire régresser le Congo qui était inscrit parmi les pays les plus scolarisés d’Afrique », a déclaré le premier secrétaire de l’Upads.

« L’opinion nationale est témoin de la débâcle du système scolaire au Congo dont l’absence cruelle de ... Lire la suite


Politique
Lundi 14 Octobre 2013 - 16:45

À l’occasion de sa deuxième descente parlementaire, le député du PCT de la circonscription unique de Ngoyo, a organisé le samedi 13 octobre à Pointe-Noire, une rencontre citoyenne avec ses mandants. À l’ordre du jour, le compte-rendu des conclusions des deuxième et troisième sessions de l’Assemblée nationale

 En réalité, il s’agissait d’un rendez-vous d’échange au cours duquel les mandants de la circonscription unique de Ngoyo ont été édifiés sur les décisions prises lors des deuxième et troisième sessions de l’Assemblée nationale. Les députés ayant posé 29 questions à 13 ministres.

Le représentant de la population de Ngoyo à l’Assemblée nationale s’est appesanti sur trois questions : au ministre d’État, ministre des Finances, la question sur l’exécution à mi-parcours du budget de l’État exercice 2013 ; au ministre des ... Lire la suite


Politique
Lundi 14 Octobre 2013 - 16:30

D’après le porte-parole du gouvernement qui en a fait la révélation le 14 octobre, les mentors de la rébellion du M23 s’apprêtent à lancer au départ du Rwanda une offensive de déstabilisation de cette province avec d’autres groupes criminels qu’ils organisent.  

« Les mentors du M23 au Rwanda s’apprêtent à lancer une nouvelle offensive terroriste au Sud Kivu ». Cette révélation a été faite par le porte-parole du gouvernement au cours d’un point de presse tenu le 14 octobre. Sans donner trop de précisions sur cette projection, Lambert Mende s’est juste contenté d’affirmer qu’il tient ces certitudes des services de sécurité qui détiendraient tous les renseignements requis. Depuis quelque temps, a-t-il précisé, les parrains du M23 « s’efforcent de lancer toujours au départ du Rwanda une offensive de déstabilisation de la province du ... Lire la suite

Pages