Politique


Politique
Jeudi 26 Septembre 2013 - 17:45

Le porte-parole des FARDC du Nord-Kivu parle d’une altercation dans la matinée du 26 septembre entre deux patrouilles de combat des forces loyalistes et du M23 dans la cité de Kahunga sur la route Kiwanja-Mabenga au nord de Goma

Alors qu’une accalmie était observée au front depuis le 30 août après le repli des rebelles du M23 des hauteurs de Kibati d’où ils larguaient des bombes sur Goma à la suite d’une offensive conjointe Fardc-Monusco, les dernières nouvelles ne semblent pas du tout rassurer. Les Fardc et le M23 viennent, en effet, de rompre la trêve relative qui s’est installée en reprenant, contre toute attente, les hostilités au moment où se discute à New York la pacification de l’Est de la RDC. Il est fait état de la reprise depuis le 26 septembre dans la matinée des combats entre les Fardc et les rebelles du M23 sur l'axe Mabenga-Kiwanja, à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 26 Septembre 2013 - 18:12

Pendant que certains opposants militent en faveur d’un nouveau gouvernement censé booster le développement du pays, d’autres par contre s’opposent à une telle démarche estimant qu’elle va à coup sûr rompre le consensus national déjà fragile.  

Alors que les concertations nationales ont atteint la vitesse de croisière avec l’harmonisation en plénière des vues dégagées au cours des différents ateliers, il nous revient qu’au groupe thématique « gouvernance, démocratie et réformes institutionnelles », on est encore bien loin d’atteindre le bout du tunnel. Des divergences continuent à se faire jour au sein de ce groupe au moment où se rédige le rapport-synthèse des travaux. Le nœud du problème tourne autour de la gestion consensuelle de l’État qu’une certaine opinion paraît en faire son cheval de bataille. Pour cette frange d’opposants ... Lire la suite


Politique
Jeudi 26 Septembre 2013 - 18:30

La plate-forme politique Coalition des patriotes pour la République (CPR) refuse de s’associer aux décisions pouvant compromettre la cohésion nationale

La déclaration politique de la CPR du 24 septembre vient relancer le débat sur la question de la crédibilité des concertations nationales en cours en RDC. Elle jette un pavé sur la conduite des travaux par le présidium Léon Kengo wa Dondo-Aubin Minaku et remet en cause leur neutralité. Le constat malheureux de la plate-forme sur l’organisation et la conduite des concertations a eu comme effet direct son refus  de s’associer aux décisions qui en découleront. 

« La CPR qui, par esprit républicain et patriotique, avait manifesté sa disponibilité d’apporter à ce forum,  sa contribution dans l’intérêt supérieur de la Nation et du peuple, prévient et déclare solennellement qu’elle ne s’associera pas ... Lire la suite


Politique
Jeudi 26 Septembre 2013 - 15:19

La course à la présidence malgache, dont le premier tour est prévu le 25 octobre, bat son plein depuis deux jours

Les trente-trois candidats en lice tentent depuis deux jours de convaincre la population malgache. Un mois durant, puisque la campagne s’achèvera le 24 octobre, chacun d’entre eux essaiera de tirer vers lui le maximum d’électeurs.

La plupart des candidats ont commencé leur propagande à Antananarivo, la capitale malgache, à l'occasion de cultes œcuméniques et de spectacles gratuits animés par des artistes nationaux. Quelques-uns ont pour leur part débuté leur campagne dans les provinces, histoire, disent-ils, d'honorer les leurs d'abord avant d'attaquer les autres régions. D’autres en revanche privilégient une totale discrétion et se sont retirés dans leurs quartiers généraux respectifs pour peaufiner leurs stratégies de campagne électorale.

... Lire la suite

Politique
Jeudi 26 Septembre 2013 - 13:09

Trois catégories de personnes sont concernées par ce deuxième tour du recensement administratif spécial qui se déroule sur l’ensemble du territoire : les personnes ayant des récépissés, les sans-pièces et les peuples autochtones

Le président du comité technique chargé du recensement administratif spécial, Antoine Evoundou, a donné cette information lors du point de presse qu’il a animé le 25 septembre à Brazzaville.  

« La coordination a décidé d’engager ce deuxième passage pour procéder à l’inscription de ces personnes. Il ne s’agit pas d’une nouvelle opération. Pendant cette opération, des agents recenseurs passeront de maison en maison, en fonction des éléments qu’ils détiennent déjà », a déclaré Antoine Evoundou.

À la fin de ce deuxième passage, les membres de la commission locale auront la mission de valider tous les registres ... Lire la suite


Politique
Mercredi 25 Septembre 2013 - 19:00

S’adressant le 25 septembre à la communauté des Nations, le président de la République a affirmé haut et fort la détermination de son pays à s’acquitter de tous les engagements souscrits dans le cadre de l’Accord-cadre conclu en février par les États de la région des Grands lacs.

S’exprimant mercredi du haut de la tribune de la 68e session de l’assemblée générale des Nations unies, Joseph Kabila a fait entendre la voix de la RDC, victime d’une guerre injuste imposée par les « forces du mal » au mépris des principes fondamentaux qui régulent la société des Nations. Pour la énième fois, le président de la République a condamné cette agression qui tend à annihiler les efforts de développement amorcés de l’intérieur. En ce moment où il est question de poser les bases du développement de l’après 2015 conformément à l’idéal du ... Lire la suite


Politique
Mercredi 25 Septembre 2013 - 18:06

La France prévoit une réunion en vue d’aider les Africains à assurer eux-mêmes leur sécurité.

Le discours de François Hollande à la tribune des Nations unies à New York a consacré une place de choix au continent africain. Il a dénoncé le chaos qui s’est installé en République Centrafricaine et a déploré les situations qui prévalent également en Lybie, en Somalie, au Kenya et en RDC. Pour y faire face, le président français a appelé à une implication des États africains eux-mêmes que celle du Conseil de sécurité des Nations unies.  

En RDC, François Hollande a condamné les violences faites aux femmes et aux enfants chaque jour dans les Kivu. « …Il est impératif que nous continuions à renforcer la Monusco, à appliquer l’Accord d'Addis-Abeba, et à refuser toutes les ingérences extérieures. Nous devons tirer les expériences de ces dernières ... Lire la suite


Politique
Mercredi 25 Septembre 2013 - 17:16

À la faveur de la conférence de presse tenue le 25 septembre à Brazzaville, le collectif des partis de l’opposition congolaise signataires de la déclaration du 17 août 2012 a dénoncé une « parodie de procès » concernant la tragédie du 4-Mars

Pour le collectif, le verdict a été monté de toutes pièces par le pouvoir et conduit sur la base d’une enquête préliminaire bâclée réalisée par la direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), et délibérément orientée vers la condamnation des boucs-émissaires. L’impasse a été faite sur les vrais acteurs du drame du 4-Mars, a-t-il expliqué à la presse.

 Il a, à cet effet, appelé les autorités du pays à organiser de nouveau une enquête internationale qui serait, a-t-il insisté, impartiale, en vue de faire la lumière sur ce qui s’est passé réellement à Mpila le 4 mars 2012.

Le ... Lire la suite


Politique
Mercredi 25 Septembre 2013 - 16:49

Il s’agit précisément des anciennes milices transformées en partis politiques à la suite de l’accord de paix de Goma de 2009.  

Alors que les travaux des concertations nationales tirent à leur fin, l’on apprend des sources du présidium que sept anciens groupes armés opérant à l’Est viennent d’être autorisés à participer à ces assises. Une décision qui fait suite à une réunion que le présidium a eue le 24 septembre avec le secrétaire permanent de la Commission nationale pour les réfugiés et l’administrateur du programme national de démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR). Un expert du programme de stabilisation et de reconstruction des zones sorties des conflits dans l’est de la RDC (Starec), en l’occurrence, l’Abbé Apollinaire Malu Malu avait également pris part à cette réunion, révèlent des sources.

Cette décision fait office ... Lire la suite


Politique
Mercredi 25 Septembre 2013 - 17:30

Le présidium a accordé aux groupes thématiques un délai de 48 heures, à dater de  24 septembre, pour remettre les synthèses de leurs travaux.

Avant la fin de cette semaine, les conclusions des travaux des concertations nationales pourront être déposées sur la table du présidium. En tout cas, au niveau de deux co-présidents Aubin Minaku et Léon Kengo Wa Dondo, il n’y a plus de sursis à accorder aux participants après le premier report décidé le week-end dernier. 48 heures, à dater de 24 septembre, ont été accordées aux délégués à ces assises répartis dans les différents états généraux afin d’apprêter leurs conclusions à soumettre aux délibérations des assemblées plénières. Les ultimes débats à engager au niveau des groupes thématiques vont déboucher sur la validation desdites conclusions coulées sous forme de recommandations. Celles-ci ... Lire la suite

Pages