Politique


Politique
Mercredi 8 Juillet 2015 - 20:15

La coordination nationale des groupements et partis politiques du centre, avec à sa tête Jean-Michel Bokamba-Yangouma,  a publié une déclaration le 08 juillet à Brazzaville. Ces partis saluent la convocation du dialogue national sans exclusive après les  consultations politiques tenues du 20 au 30 juin dernier.

C’est dans cette optique qu’elle a répondu favorablement le 06 juillet dernier, à l’appel du ministre de l’Intérieur et de la décentralisation pour la mise en place du présidium de cette rencontre.  La coordination nationale des groupements et partis politiques du centre a cependant attiré l’attention sur l’existence des groupements fantaisistes qui se réclament du «  Centre ». Dans sa vocation de troisième composante politique nationale, le centre a  appelé au patriotisme de toutes les forces vives de la nation en vue d’une participation ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Juillet 2015 - 12:39

L’institution appelle le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication et le ministère de la Culture et des arts à empêcher les futurs candidats à se lancer précocement dans ces actions de publicité électorale.

 

Lors d’une conférence de presse tenue le 6 juillet à Kinshasa, le rapporteur de la Commission  électorale nationale indépendante (Céni) a exhorté les candidats à attendre la période de campagne pour se lancer à ce genre d’activité. Jean-Pierre Kalamba, qui a déplore le fait que les Congolais tentent de « contourner les textes avec ce nouveau phénomène », a également invité le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la comunication(Csac) et le ministère de la Culture et des arts à empêcher les campagnes électorales voilées organisées par certains candidats aux prochaines élections en RDC. « La loi électorale, dans ... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Juillet 2015 - 17:01

Les membres du bureau exécutif national du Rassemblement pour la démocratie et le développement (RDD), se sont réunis en session extraordinaire, le 6 juillet à Brazzaville. à l'ordre du jour : l’organisation du dialogue national et la participation de leur parti.

Les membres du bureau exécutif du RDD ont unanimement recommandé que soit reportée la date de la tenue du dialogue national en vue de garantir le consensus et l’efficacité. Sans quoi, leur organisation politique ne participera pas à cette rencontre historique pour l’évolution de la nation. En effet, selon la  déclaration du bureau exécutif, le delai fixé pour la préparation de cet évènement serait court et l’ordre du jour également fixé de manière unilatérale par le président de la République.

Cependant, les membres du bureau exécutif du RDD ont émis certaines recommandations tout en ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Juillet 2015 - 14:15

Le parrain de la Dynamique pour la nouvelle République (DNR), a circonscrit, le 4 juillet à Dolisie, lors du méga meeting, les problématiques devant être inscrites dans la nouvelle Constitution.

 

En effet, la nouvelle République devrait, entre autres, réfléchir sur la place à donner aux femmes au sein des organes de décision du pays, ainsi que des mécanismes permettant de renforcer le contrôle de l’action gouvernementale par le Parlement et les organes judiciaires. La nouvelle loi fondamentale devrait aussi permettre de revoir de fond en comble les dispositifs juridiques, financiers et décisionnels de la décentralisation territoriale et administrative.

« Comment redonner plus de force à nos valeurs africaines, traditionnelles, qui ont tendance à se perdre à l’instar de la solidarité, l’entraide, l’unité familiale ou le respect dû par les plus jeunes à ... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Juillet 2015 - 16:00

Par décret n° 2015-686 du 6 juillet 2015, le président de la République vient de nommer des nouveaux préfets dans certains départements.

Il s’agit de :

Département de Brazzaville : Ibocko-Onangha Pierre Cébert

 Département de la cuvette : Heyko-Lekoba Jean Pierre

 Département de la Cuvette-Ouest : Nguimbi François

 Département de la Lékoumou : Diafouka Bambela Edgard

 Département du Niari : Ovu André.

 Département des Plateaux : Mouanda-Mouanda Gilbert.

Signalons qu'en dehors de François Nguimbi qui est un nouveau promu à cette fonction, les cinq autres sont des anciens préfets qui n'ont fait que changer de portefeuille.

 

 


Politique
Mardi 7 Juillet 2015 - 16:00

C’est le 06 juillet 2012, à Paris, que disparaissait l’une de ces figures de proue de la politique congolaise : David Charles Ganao. Depuis, son parti, l’Union des forces démocratiques (UFD), a pu mesurer le vide laissé par cet homme et le rôle qu’il a joué pour son pays, le Congo.

Dépôt de la gerbe de fleursPour saluer sa mémoire et se rappeler son action politique, l’UFD a organisé une série d’activités à Djambala, dans le département des Plateaux. Tout a commencé par une messe dite en la paroisse catholique de cette ville où les militants de l’UFD ont « prié pour le repos de l’âme » du fondateur de leur parti.

Acte solennel et de mémoire : le dépôt de la gerbe de fleurs sur la tombe de l’illustre disparu, le 6 juillet, par le ministre Josué Rodrigue Ngouonimba, président national de l’UFD. À ses côtés, le préfet des Plateaux, Edgard Diafouka Bambela, ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Juillet 2015 - 15:30

 Le maire de la communauté urbaine de Boko, Laurentine Milongo, à la tête de la Coalition des associations unies pour la paix et le développement du Congo (Caupdc) s’est dite favorable à l’appel au dialogue formulé par le président de la République Denis Sassou N’Guesso.

Dans une déclaration datée du  06 juillet à Brazzaville, le maire de Boko soutient l’attitude patriotique  et courageuse du chef de l’Etat, en cette période de crise, soulignant le caractère paternel du président de la République.

 « Nous irons tous au dialogue sans exclusive, sans préalable et sans à priori, c’est-à-dire au mbongui où les problèmes se traitent dans la paix, l’amour, la concorde et le pardon de nos mauvais actes après les avoir confessés », a déclaré Laurentine Milongo avant d’ajouter, « nous mettrons de l’eau dans le vin pour qu’il se ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Juillet 2015 - 21:00

Le président Denis Sassou N'Guesso est arrivé lundi à Paris en fin d'après-midi pour une visite de travail en France. Il a été l'objet d'un accueil chaleureux de la part de Congolais vivant dans la capitale française, mobilisés pour la circonstance.

Ce mardi matin, le chef de l'Etat congolais sera reçu au palais de l'Elyée par son homologue français François Hollande puis aura des entretiens dans la journée avec le Premier Ministre Manuel Valls. Aucun communiqué officiel ne révèle les sujets à l'ordre du jour des audiences entre les deux parties. Mais il est certain, au regard de la situation dans la sous-région d'Afrique centrale, avec notamment la transition en Centrafrique et la montée en puissance de la secte Boko Haram dans les pays comme le Tcahd et la Centrafrique, que François Hollande abordera ces questions avec Denis Sassou N'Guesso. Les deux présidents ... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Juillet 2015 - 15:00

Le 6 juillet à Brazzaville, l’Alliance des forces de progrès (AFP), que préside Rigobert Ngouolali a focalisé sa communication sur le dialogue national sans exclusive qui pour elle, est une stratégie politique favorisant le report de l’élection présidentielle de 2016 en vue d’une transition politique.

« Aller au dialogue tel que structuré par le pouvoir c’est tomber dans un traquenard dont l’objectif patent est de changer la constitution, de reporter la tenue de l’élection présidentielle de 2016 et mettre en route une transition. Ce qui est contraire aux dispositions de l’actuelle constitution. Faire évoluer les institutions c’est abroger l’actuelle loi fondamentale, ouvrir une transition politique. Dans ce cadre, la présidentielle ne se tiendra plus dans les délais constitutionnels et sera reportée », a déclaré l’AFP.

Ce groupement de partis de ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Juillet 2015 - 18:44

Le tribunal a rejeté la demande de la défense de ne pas prendre en compte les procès-verbaux établis par l’Agence nationale de renseignements qu’elle a jugé biaisés.

Nonobstant les appels à la libération de Fred Bauma et Yves Makwambala, les deux activistes congolais arrêtés le 15 mars dernier pour avoir participé à une rencontre avec des militants sénégalais de « Y'en a marre » et burkinabè du « Balais citoyen », feront l’objet des poursuites judiciaires. C’est ce qui ressort de la sentence intervenue vendredi 3 juin au tribunal de Grande instance de la Gombe.

Cette haute juridiction a, en effet, rejeté toutes les exceptions soulevées par la défense, basées notamment sur les vices de procédure. Dans la foulée, le tribunal a refusé de tenir compte de la requête de la défense qui demandait que l’on ne puisse pas considérer les ... Lire la suite

Pages