Politique


Politique
Jeudi 9 Avril 2015 - 17:30

On est encore loin d’atteindre l’épilogue dans l’affaire du charnier découvert dans la périphérie est de Kinshasa. La pression est exercée de toute part pour qu’une enquête indépendante et crédible soit diligentée afin de faire toute la lumière sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique.

 Les explications récemment fournies par l’autorité urbaine évoquant des opérations de routine sans lien avec les évènements de janvier ne faiblissent pas la détermination de la communauté internationale à voir clair dans ce dossier. Outre l’enquête indépendante et crédible qu’elle sollicite, la Belgique recommande, via son ministre des Affaires étrangères, de sanctuariser le site « pour éviter la disparition de preuves et d'indices permettant de dire qui sont les personnes qui ont été enterrées et dans quelles circonstances elles l'ont été ... Lire la suite


Politique
Jeudi 9 Avril 2015 - 15:30

La thématique sur " Le changement de la Constitution : effet de mode ou exigence organique" ?, a été défendue le 9 avril à Brazzaville, par le coordonnateur de la Dynamique des partis et groupements politiques du centre solidaire, Luc Daniel Adamo Matéta.

C’est en présence des représentants de la Coordination des associations et réseaux de la société civile du Congo (Caresco), du Parti congolais du travail (PCT), de l’Union pour la restauration du Congo (URC), du cercle de réflexion l’Œil du peuple, et des parlementaires, que ce groupement de onze partis du centre a fixé les prérogatives d’une nouvelle Constitution, à la faveur d'une rencontre avec la presse.

À cette occasion, le coordonnateur de ce groupement de partis a évoqué un modèle de Constitution pré-établi par certains acteurs du centre pour favoriser la bonne marche de la nation. ... Lire la suite


Politique
Jeudi 9 Avril 2015 - 17:30

La bataille de la succession n’est pas officiellement déclarée au sein de la principale force politique de l’opposition, mais ses prémices sont déjà perceptibles.

Aujourd’hui plus qu’hier, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) affiche des signes certains de déliquescence comme en témoigne la guerre des clans qui s’y est installée. L’absence prolongée de son leader Étienne Tshisekedi évacué d’urgence en août 2014 à Bruxelles où il avait suivi des soins médicaux est venu péricliter ce parti d’opposition au fond de l’abime en brisant son unité sur fond de luttes de positionnement. Une absence qui avait, pour ainsi dire, donné des ailes aux membres de sa famille biologique pour faire intrusion dans la gestion quotidienne de cette formation politique, en régentant tout ce qui s’y fait. On se souvient de la déclaration ... Lire la suite


Politique
Jeudi 9 Avril 2015 - 14:15

Le parti pour la solidarité et le progrès (PSP) que dirige Andréol Fernand Miaka a signé le 9 avril à Brazzaville la déclaration de la majorité présidentielle du 20 janvier 2015 sur le changement de la Constitution.

Cette formation politique du feu député Anicet Wilfrid Pandou dit Willy Matsanga justifie cet acte par le fait qu’elle a formulé au gouvernement, lors de sa sortie officielle le 28 mars dernier, certaines réformes qui doivent être consignées dans une  nouvelle Constitution.

« Nous sommes favorables au dialogue ; parce que notre parti a répertorié quelques réformes institutionnelles qu’il présentera au gouvernement à la faveur du prochain dialogue. Au nombre de celles-ci, il y a la départementalisation du pouvoir exécutif. Ce projet vise à briser les déséquilibres que l’on observe dans le fonctionnement et le niveau de vie des populations ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Avril 2015 - 18:30

Des sources militaires congolaises, il appert que depuis le déclenchement de l’opération en janvier, les Fardc ont récupéré trente-cinq localités, neutralisé 237 rebelles FDLR et récupéré quatre-vingt-cinq armes lourdes et légères et plusieurs munitions.

L’offensive militaire lancée depuis le mois de janvier par les Fardc au Nord et Sud-Kivu contre les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) se poursuit allègrement. En témoigne le bilan positif dressé le 7 avril depuis la zone des opérations par le commandant de la troisième zone de défense de l’armée congolaise. Les Fardc qui se trouvent dans une bonne dynamique entendent maintenir la pression jusqu’à l’éradication définitive des rebelles hutus rwandais, a expliqué à la presse le général Léon Mushale tout en regrettant la persistance des viols, d’enlèvements et ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Avril 2015 - 18:30

La procédure de désignation des membres de la nouvelle institution d’appui  à la démocratie, récemment investis par le chef de l’État, aurait de l’avis de l’ONG « Avocats sans frontières » violé la Constitution.

À peine que ses membres ont été investis après la validation de leurs mandats dans leurs plates-formes respectives que des voix commencent à s’élever pour contester la légitimité de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH). Depuis le 4 avril, date de la prestation de serment de ses neuf membres, la nouvelle institution citoyenne se bute à une plainte en inconstitutionnalité introduite à la Cour constitutionnelle par le président de l’ONG « Avocat sans frontières » en RDC. Dans sa requête, Me Richard Bondo soutient que la procédure de désignation des membres de la commission des droits de l’Homme à l’Assemblée ... Lire la suite


Politique
Mercredi 8 Avril 2015 - 14:15

Prévu le 8 avril à Malabo en Guinée équatoriale, le sommet extraordinaire des chefs d'Etat de l'Afrique centrale et de l'ouest, destiné à examiner le dossier du groupe islamiste Boko Haram a été reporté à une date ultérieure.

Ce sommet devait réunir les dirigeants de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Cééac) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), se tiendra après l’entrée en fonction du nouveau président nigérian Muhammadu Buhari, indique une source.


Politique
Mardi 7 Avril 2015 - 17:30

Si le texte  est adopté, selon son initiateur, le député Delly Sessanga, il consacrera la décentralisation de l’autorité à informer avant d’organiser une manifestation.

Les députés nationaux ont examiné, le 6 avril, le rapport de la commission politique, administrative et juridique sur la proposition de loi relative à la liberté des manifestations. Selon les élus cités par radiookapi.net, ce texte permettra de doter le pays d’un cadre légal pour encadrer les actions et les pouvoirs des autorités et des citoyens.

Expliquant l’importance et la teneur de cette loi, l’initiateur de cette proposition de loi a également noté comme avantage que, selon ce texte, l’accusé de réception mettrait l’autorité en demeure pour pouvoir répondre si elle est informée d’une manifestation. « Si elle ne le fait pas dans un délai de quarante-huit heures, la ... Lire la suite


Politique
Mardi 7 Avril 2015 - 14:05

Dans une interview exclusive accordée aux Dépêches de Brazzaville, le président du Forum citoyen pour la paix et la concorde (Focipac), Albert Mbela a estimé que la loi fondamentale de 2002 avait déjà prévu les mécanismes de sa révision et non de son changement. Il a, par ailleurs, appelé les autorités publiques à convoquer un dialogue politique au cours duquel, les Congolais qui reconnaissent avoir torpillé l’économie nationale, devraient  demander pardon au Congo.

Les Dépêches de Brazzaville : Pourquoi avez-vous créé le Focipac ?

Albert Mbela : Après plusieurs conflits que notre pays a connus depuis les indépendances, nous avons pensé qu’il est nécessaire de créer des organisations qui feront la promotion de la paix et de la concorde nationale. Il est de notoriété publique  que toutes les pratiques contraires à ces valeurs sont à la base des ... Lire la suite


Politique
Lundi 6 Avril 2015 - 17:30

La décision prise à l’issue de son congrès tenu le week-end à Lubumbashi assène un coup fatal à la majorité présidentielle en allant à l’encontre des principes fondateurs de ce regroupement politique.

Il y a peu, la dernière réunion de la Majorité tenue à Kingakati avait l’air de panser les plaies et de juguler une crise interne qui tendait à se cristalliser. Voilà que le président de l’Assemblée provinciale du Katanga vient de jeter un pavé dans la marre en empruntant une voie contraire aux aspirations de cette famille politique. Il vient, en effet, de s’en démarquer à travers des prises de position courageuses ayant caractérisé le dernier congrès de son parti, l’Union nationale des fédéralistes congolais (Unafec). C’est le 4 avril à Lubumbashi que cet enfant terrible du Katanga est monté au créneau pour exprimer son ressentiment via son ... Lire la suite

Pages